Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

En couple avec une célibataire endurcie

Témoignage d'internaute trouvé sur elle - 06/08/11 | Mis en ligne le 31/03/12
Mail  
| 179 lectures | ratingStar_234746_1ratingStar_234746_2ratingStar_234746_3ratingStar_234746_4
Bonjour, Je n'ai jamais posté sur un forum de ce genre, mais me voila le faire. Ça peut pas faire du mal et j'aimerai surtout savoir ce que vous en pensez ……… Je suis un homme de 45 ans, divorcé depuis un peu plus de deux ans, divorce compliqué (18 ans de mariage) , enfant (ado) vivant avec la maman. Peu après mon divorce, j'ai connu une femme de mon age, un enfant (majeur) , qui a toujours vécue seule. Jamais mariée, jamais vécue en couple, indépendante, donnant beaucoup d'importance aux amis (parmi eux, des "ex" devenus amis). Je pense que tout le monde connaît le début d'une histoire, une belle histoire ……… Tout va au mieux dans le meilleur des mondes ! Moi, de mon coté, plutôt méfiant, vu son célibat "longue durée" , elle tout de suite montée en flèche. Je cite : "quand je t'ai vu pour la première fois, je savais que c'est toi l'homme de ma vie ; je suis prête a vivre avec toi (au bout de quelques mois) ; je suis prête a me marier avec toi (toujours au bout de quelques mois). Je précise les "quelques mois" , parce que tout au début, quand nous étions en train de nous découvrir mutuellement, son discours était : " vivre a deux, le mariage c'est pas des trucs pour moi" Voila que, avec le temps, le discours ou ses envies ont changés. Au bout de 5-6 mois, un matin au réveil, après un petit câlin, elle prend son ordi pour consulter son compte Meetic. Je me suis manifesté en disant que si je suis vraiment l'homme de sa vie je ne vois pas l'intérêt de ce qu'elle fait ! "Mais je fais que lire les messages, ça m'amuse ; j'ai vraiment pas pensée de supprimer mon compte ……" . Le lendemain elle l'a supprimée. L'histoire continuait parfaitement, des textos sans compter, des heures au téléphone, ensemble aussi souvent que possible. Par contre, c'était presque tout le temps moi qui allait chez elle. Moi, je me sens bien, laisse tomber la méfiance, je finis pour aller vivre avec elle, chez elle. Deux mois et demis ensemble, elle me rassure que je peux lâcher mon appart, que tout va bien. Suivent deux semaines plutôt tendues, des prises de tête…………. Sa réplique : "je suis chez moi, je peux faire ce que je veux, j'ai l'impression que je suis fliquée, je vis dans le reproche ……." Une semaine avant la fin de mon préavis pour l'appart, au restaurant, elle m'annonce avec sourire : "je pense que c'est mieux si tu gardes ton appart, que tu retournes chez toi et tu prends soin de toi, ça change rien a notre histoire, on continuera se voir, tu verras que je viendrai plus souvent chez toi……, pas facile comme décision mais je le fais pour nous, pour que ça dure………… " Petite dépression, soit ……… Donc, je suis en arrêt maladie pendant trois semaines et demie. Pendant cette période on se voit trois fois (je me déplace comme toujours) elle se contente de me passer un coup de fil par ci par la. Pendant cette période, elle a organisée un week end avec trois amis, venus de trois coins de la France. C'était organisé bien avant que je sois invité de retourner chez moi, donc normalement je passais le we avec eux. Décision de dernier moment : "on ne se verra pas pendant le we, il y a mes amis qui viennent" . Appart de 35m2, donc forcément elle a partagée son lit avec un de ses amis, pendant que l'homme de sa vie était bien rangé chez lui. Même pas une invitation pour passer au moins une soirée avec eux ! Quelques mois plus tard, comme elle trouve que mon comportement a changé (j'étais moins dans le reproche) elle me dit : "je vois que tu a changé, je suis prête que tu reviennes chez moi, qu'on se réinstalle a nouveau ensemble" . Chose qui n'est toujours pas faite, tout simplement la peur ……………. Elle ne se déplace toujours pas, elle venue ………… 2 fois en six mois. Suite a des soucis de santé, j'ai été une semaine chez moi, sans pouvoir me déplacer. Elle n'est pas venue, elle c'est contentée de s'inquiéter pour moi …… par téléphone en prétextant qu'elle travaille, un peu compliqué pour aller bosser de chez moi. On se voit env 3-4 fois par semaine et tous les deux we, vu que les autres we j'ai ma fille. Au départ, ma fille venait avec moi, des we avec papa et sa nouvelle amie. Un jour, prise de tête entre ma fille et elle ………… Décision : "quand tu as ta fille on ne se voit pas "Elle continue sa vie, des dîners, des soirées……… Pas une seule fois elle n'a pas dit qu'elle n'a pas envie d'aller sans moi. Jamais renoncée a quelque chose pour profiter du temps passé avec moi. J'y allais, c'était bien, je n'y allais pas, aussi bien ! Je pense a elle en journée et hop, j'envoie un petit texto. Tous les jours ! Elle, rarement, par contre elle dit de penser a moi tout le temps. Nous venons passer nos vacances (une fois dans l'année ! ) chez un de ses amis dans le sud, 9 jours a trois. Vu que j'ai ma fille pendant les vacances, elle retourne passer encore 15 jours chez son ami. Donc, vacances 2011 : 9 jours avec l'homme de sa vie et son ami, +15 jours que avec son ami. La fréquence des câlins a drôlement diminué les derniers 10 mois ! Elle me rassure en disant "tout va bien, t'inquiète pas, je vais pas voir ailleurs, c'est la perte du libido du a la ménopause ". Ce sont que des grandes lignes, mais tout ceci me rend très confus ……… La facilitée avec laquelle elle peut se passer de "l'homme de sa vie" . Elle me dit : "je suis très heureuse avec toi, mais je l'étais avant aussi, ça ne me dérange absolument pas de faire des choses sans toi, je ne fais rien de mal" . La nouveauté du jour : elle achète un appart plus grand ………… pour mieux recevoir ses amis et pour qu'on se réinstalle ensemble. Je suis même invité de participer à l'achat, chose qui pourra me faire sentir chez moi. Voila 5 semaines a ne pas se voir, vu sa décision de ne plus vouloir voir ma fille. Ma décision a été : on ne se téléphone plus pendant ces 5 semaines. Sa réponse : "je respecte ta décision, mais tu peux m'appeler si tu craques. Je t'aime " Avec le temps, je ne me sens plus dans l'histoire, trop de contraste entre ses paroles et tout ce qu'elle peut faire …………………………. Et, a chaque fois que je lui en parle de ce qui ne me va pas, elle se braque en me disant" je suis heureuse comme ça, c'est a toi de faire quelque chose vu que tu es malheureux" . A votre avis : a-t-elle raison dans sa façon d'être, d'agir avec moi, ou je dois passer a autre chose ? Je vous remercie a toutes.
  Lire la suite de la discussion sur elle.fr


234746
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages