Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

En décembre, il m'a dit ne plus en pouvoir.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 242 lectures | ratingStar_283182_1ratingStar_283182_2ratingStar_283182_3ratingStar_283182_4
Pour répondre brièvement à ta question (j'en ai parlé dans des posts sur ce site). Je suis restée mariée 18 ans (+1an de vie commune) avec un homme alcoolique dont j'ai eu 4 enfants. Au moment où j'ai demandé le divorce, j'ai retrouvé l'amour de mes 14 ans et nous avons fait un bout de chemin ensemble (l'année 2008). En décembre, il m'a dit ne plus en pouvoir. J'ai demandé le divorce en février 2008 et je n'aurai le jugement que fin avril 2009. Nous nous sommes quittés mon ami et moi, non par manque d'amour mais parce que j'étais en grande dépendance affective et m'accrochais désespérément à lui. Quand il m'a demandé de partir, j'ai cru que le ciel me tombait sur la tête. Nous sommes restés en contact sans nous revoir. Et hier, il est venu avec ses enfants (nous nous adorons eux et moi). Et j'ai vécu la plus belle journée que j'ai eue depuis longtemps. Parce que j'ai pris ce qu'il me donnait, beaucoup de tendresse, beaucoup d'admiration aussi quand il a constaté mon changement. Avant, je ne le lâchais pas, là, je me sentais bien, comme si c'était évident qu'il ne partirait jamais loin de moi !! La dépendance affective, je la connais depuis que j'ai été abandonnée toute petite, trimbalée de familles d'accueil en familles d'adoption qui m'ont rejetée. Je n'ai connu que l'amour fusionnel, destructeur, violent, conflictuel et je pensais que c'était ça. Qu'il fallait gagner l'autre en s'oubliant soi-même. Plaire à n'importe quel prix. Devenir l'ombre de moi-même … Vous faites l'amour avec une telle intensité que ce n'est pas descriptible ? Il y a 20 ans de cela, j'ai connu un amour qui me faisait décoller de cette même manière. S'accrocher l'un à l'autre comme si nous allions mourir demain … oui je connais aussi. J'avais l'impression que le monde entier se dérobait sous mes pieds, sous mon corps au simple contact du sien ! J'avais l'impression de voler non au 7è mais au 10è, 15è ciel … que nous étions Un, je ne savais même plus si nous avions réellement un corps ou si c'étaient nos âmes qui se rejoignaient dans quelque chose d'absolument indicible et incompréhensible pour les autres autour de nous. Mais est-ce de l'amour ? C'est la question que je me pose bien des années plus tard. Avec mon ami, il n'y a pas de feu d'artifice, pas d'implosion quand je le vois. Alors au début, j'ai eu peur de me tromper, peur de mettre un mot comme AMOUR sur un autre sentiment. Mais quatre mois de séparation m'ont fait comprendre bien des choses. Quand je l'ai revu hier, j'ai ressenti, comment dire, une fusion certes, mais une douce fusion, une osmose, un sentiment de sécurité, d'identité suprême. Je me sentais Moi face à un homme et non moi qui fais tout pour plaire et entrer dans le monde d'un homme. Je me sentais entière et prête à accepter l'amour qu'il me proposait. Un amour auquel je n'ai pas été habituée. Simple, sans bagarre, sans hurlement, sans conflit, sans bataille. Un amour doux et chaud, un amour enveloppant et rempli de bien-être. Je me suis sentie complète avec lui et comme je le disais plus haut, pas vide sans lui. Entière même seule, pas dépendante de lui. J'ai déjà utilisé cette image en réponse à une personne de ce site mais je vais te la redonner. On pense toujours que le couple idéal est comme deux demi-cercles qui s'emboîtent alors qu'il est en réalité deux cercles qui se superposent. Voilà où se trouve l'illusion. On pense qu'il faut être complémentaires, dépendants alors que l'amour c'est la liberté d'être et de partager. Rester soi-même et accepter l'autre tel qu'il est. Pour la PNL, j'ai vu une sophrologue qui pratique l'auto-hypnose et t'apprend à te déprogrammer de tes anciens mécanismes, réflexes, schémas. L'abandon, je ne le vis plus du tout pareil. Je ne peux pas me sentir abandonnée car je suis en phase avec moi. Il y a d'autres exemples de changement. Par rapport à mes enfants, aux gens en général. Ne plus se laisser bouffer, savoir dire Non sans avoir peur de déplaire … Il faut trouver quelqu'un de bien comme thérapeute. C'est souvent le bouche à oreille. La méthode de Jacques Salomé est bien également. Regarde sur le net, il y a beaucoup d'articles sur lui et sur ce qu'il propose. Il y a des thérapeutes qui appliquent sa méthode (je ne me souviens plus du nom de la méthode). La mienne applique ce que je t'ai dit et elle rejoint sur bien des points la technique de Jacques Salomé. A savoir, ce qui est à l'autre ne t'appartient pas, ses émotions, ses réactions sont propres à son vécu. Ne prends pas sur toi ce qui ne t'appartient pas … Documente-toi, regarde déjà tout ce qui se dit et après seulement, tu pourras voir ce qui te convient le mieux. Mais je t'assure que l'amour que tu vis est dévastateur. Penser qu'on n'est rien sans l'autre, survivre 6 jours en attendant le 7è, celui marqué d'un point rouge dans notre agenda, celui où l'on va le voir, où l'on va s'aimer comme des dingues … C'est pas ça ma belle … On peut faire l'amour sans penser qu'on va mourir demain ou ne plus se revoir, sans être accrochés comme des crustacés à un rocher. On peut s'aimer et atteindre un sommum d'émotion, pleurer de bonheur, sans avoir la peur au ventre de le voir s'éloigner … Crois-en ma vieille expérience ; - ).
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283182
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages