Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il aime mes enfants mais ne veux pas etre pere

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 02/02/10 | Mis en ligne le 24/04/12
Mail  
| 176 lectures | ratingStar_245868_1ratingStar_245868_2ratingStar_245868_3ratingStar_245868_4
Je vis depuis un an une très belle histoire d'amour avec un homme divorcé de 35 ans sans enfants. Je suis très heureuse, nous partageons énormément de choses, notre couple est basé sur la communication et l'échange. Nous avons décidé très vite, au bout de 6 mois de nous installer ensemble. Nous formons désormais une famille "recomposée" et nous vivons avec mes 2 jeunes enfants dont j'ai la garde. Tout se passe à merveille, les relations avec mes enfants sont très bonnes, il a su trouver sa place très rapidement et les enfants semblent attachés à lui. Il s'occupe d'eux comme si ils étaient ses propres enfants, il les aime vraiment, je le sens. Seulement voilà, nous pouvons parler de tous les sujets, sommes très complices, mais dès qu'il s'agit de parler de faire un enfant ensemble, là, il se ferme. Je ne comprends pas son attitude, il semble se complaire dans cette vision de la famille, il parle des enfants à tout le monde comme si il s'agissait des siens sans prendre la place du père, qu'il respecte, il se lève la nuit pour eux sans me réveiller, il prend en compte leur rythme dans notre vie quotidienne, bref il accepte avec plaisir toutes les contraintes liée à l'éducation des enfants, mais "être père" , cela semble être au delà de ces capacités. Je n'arrive pas à comprendre. J'ai bien essayé de le faire parler, il pense "ne pas être prêt" , crois "en vouloir un jour, mais n'en est pas vraiment certain" … Je ressens cette hésitation comme une incertitude par rapport à notre couple, par rapport à moi, j'ai le sentiment qu'il ne m'aime pas assez pour franchir ce cap avec moi alors que j'en ai envie pour la première fois de ma vie. J'ai moi-même accepté de faire des enfants à mon premier mari alors que je n'en avais pas envie, alors je refuse de lui forcer la main. Je pourrais aussi attendre et voir comment évolue cette idée dans sa tête, mais physiquement, je ne souhaite avoir d'enfant trop tard, je sais à quel point une grossesse est éprouvante et je crains qu'il ne soit prêt à faire un enfant que lorsque je ne le serai plus. Je l'aime et j'aime notre vie, je ne souhaite pas le quitter, mais ce refus est-t-il le signe que nous devons ouvrir les yeux et arrêter notre histoire maintenant avant que ce sujet ne nous détruise ? J'ai déjà 2 enfants, suis-je capable de faire une croix sur ce désir pour respecter son choix ? Un tel sacrifice, dans un sens ou dans l'autre, n'est-t-il pas voué à l'échec à long terme ? Je souffre et je culpabilise d'être à l'origine d'une tension entre nous alors que, par ailleurs, il me comble de bonheur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


245868
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages