Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai tout gâché pour une aventure

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1380 lectures | ratingStar_44699_1ratingStar_44699_2ratingStar_44699_3ratingStar_44699_4

Voici mon histoire lisez la tranquillement et surtout abstenez vous de faire la meme chose.

C etais le 12 NOVEMBRE 2002, je me sentais seule et j avais besoin de parler juste a quelqu un.Je suis donc allée faire un tour sur le chat Orange, canal Love, je me suis dis que j allais pouvoir me detendre et discuter avec quelques mecs pour m occuper car j etais vraiment seule a ce moment la.

Je me presente j avais 28 ans a l epoque, blonde un physique nordique, 1m57 84 kg j etais en pleine depression, j avais besoin de reconfort et surtout d ecoute ce jour la j aurais du aller voir un psy car ça m a jouer des tours… Oui je suis marié depuis 1an a l epoque avec un homme qui me respecte et j'ai tout pour être heureuse sauf que lui n est pas la qu il est parti pour etudier et qu il revient tous les weeks end pour faire la fete, ça passe tellement vite q j'ai l impression qu il ne s occupe pas de moi il ne se rend pas compte de mon etat depressif c est plus fort que moi je ne peux pas faire la moindre chose je suis perdue !

Apres plusieurs dialogues, je tombe sur hervé 27 ans aussi, blond aux yeux bleus, militaire tout a fait comme mon mari.Nous discutons ce soir la toute la nuit de banalité a vrai dire c est comme si on se connaissait deja depuis des annees, je lui confie tout ce que j'ai sur le coeur et lui la meme chose… Je me suis laissé transporter dans le reve dans 1 nuage j etais tres heureuse de l avoir rencontré.Sauf que je ne lui avait pas dit que j etais mariée j etais tellement bien que j'ai omis de le lui dire ça aurais cassé mon bien être.Ca a deja commencé sur un malentendu ça aurait du se terminer la ça nous aurais empeché de souffrir tout les 3.

N ecoutant que mon envie egoiste de lui parler, apres avoir discuté je me suis endormi l oubliant meme, il ne cessait de me rappeler, et ça m' enervait…

Un soir je lui avoue que je suis mariée mais que je suis seule et que l on pourra discuter la semaine ensemble s il veut.Il fait la gueule au debut il est decu que je ne sois pas celibataire, mais il me rappelle quand meme me faisant rever une nouvelle fois, mettant un peu de sucre dans ma vie au gout de café noir.Je n ai pas honte de dire que je suis un peu coquine et que nous finissions toujours par faire l amour au telephone apres chaque dialogue.Le faire m excitait je ne le connaissais pas en realité, lui non plus et c etais tellement bien comme ça…

Les jours passent, un dimanche, j avais laissé par inadvertance mon telephone bien en vu et mon mari l a regardé et il lui a telephoné, j avais tellement honte… Mais ça aurais du encore s arreter mais le soir meme je le rappelais lui disant que je m excusais.

Un jour, il me dis qu il est en deplacement dans ma region natale et qu il compte me rencontrer.Je me rappelle qu il etais agressif deja a cette epoque et qu il me racrochais volontiers le telephone au nez mais moi j avais envie de continuer meme si je ne l aimais pas a cette epoque et que lui me disais tout le temps qu il m aimais, ce que je ne croyais pas… Je lui disais tu ne me connais pas alors comment peux tu m aimer ?

Le 04 decembre 2002, je m en rappelerais toujours, nous nous sommes vus rapidement pour la premiere fois, Je l ai vu et a ce moment la je suis devenu incontrolable au niveau des sentiments. Ma raison ne pouvait plus rien controler je savais deja que c etais louche comme histoire.

Le 05 decembre 2002, nous nous sommes envoyés des sms toutes la journée c etais magique il etais a 500 m de moi sans que je puisse le voir car il etais au travail mais quand on est amoureuse la plus pourrite des histoires est habillée d or… ça ebloui et ça rend gaga…

Je savais que je lui facilitais la tache mais j etais deja trop amoureuse pour controler ce que je faisais…

Le 11 decembre 2002, nous avons decidé de nous voir vraiment, tout ce qui etais laid etais caché par l amour deja inconditionnel que je lui portais, il en a profitais je le pense maintenant mais pas question de coucher… Je l ai embrassé tout de suite j etais transporté par ce sentiment tellement unique tellement fort, apres quelques heures passées ensemble nous avons decidé de nous quitter pour mieux se revoir je ne sais pas quand ; je savais que c etais une passion qui ne tiendrais pas la route mais j etais trop bien avec Hervé et je me laissais transporter le plus naïvement possible pour m eviter de souffrir…

Apres nous nous sommes longuement parlé au telephone et par sms, je me rappelle il etais de plus en plus distant… mais des fois on se rapprochais c etais de nouveau comme avant.

Le 09 janvier 2003 nous nous sommes vus pendant quelques jours et c est la que nous avons fait cela pour la premiere fois si j avais su je ne l aurais pas fait car je suis tombee enceinte, et il m avait prevenu si tu tombes enceinte tu avortes… ce que j'ai fait… et je m en veux maintenant…

Et je l ai fait seule car il etais tellement distant ne m appelais plus du tout pendant 1 temps… moi je voulais de ce bebe mais ça me semblais tellement irrealiste… j etais mariée… Le jour de mon anniversaire au mois de fevrier j'ai renoncé a avorter je voulais encore laisser une chance a ce bebe qui n avait rien demander a personne… En meme temps j avais mon demenagement a preparer et oui je partais a 400 kilometres de ma ville natale…

Toutes mes pensees etaient pour lui, on ne s est pas beaucoup parlé a vrai dire pendant 1 mois entier… Je souffrais tellement de cette grossesse des nuits sans dormir sans plus de nouvelles de lui.

Et puis un jour il est revenu, tout amoureux je me suis demandé ce qui se passait pour qu il soit comme cela mais j etais tellement contente qu il soit pres de moi… mais j etais enceinte de lui et je ne pouvais pas le garder car je n allais pas l embeter avec un enfant alors que l on ne se connaissait pas et qu il etais des plus distant avec moi.

Le 21 mars le jour du printemps je me suis fait avorté, je me rapelle avoir pleurer tout le long et quand ils m ont injecter le produit j etais dans un tel etat qu ils ont du me donner un calmant… mais j'ai tout de meme voulu voir ma petite fille qui n etais plus, j'ai pleuré toute les larmes de mon corps ce jour la et j etais bien decidé a larguer Hervé pour de bon.

Je suis sortie de la maternité et je l ai appelé ne lui disant rien sur ce que je venais de subir lui disant juste que je devais entamer une nouvelle vie avec mon mari et c est tout.

Mais ça ete plus fort que moi je l ai rappelé mais il ne me repondais plus…

La descente aux enfers il ne m a plus appelé beaucoup pour enfin me larguer pour une autre fille karine qu il avait rencontré sur le chat.J'ai souffert doublement d une part de mon avortement et d autres part du fait qu il me trahisse… A cette epoque je ne mangais pratiquement plus j avais perdu une dizaine de kilos en 1 mois je lui disais mais il s en foutait, comme d habitude.

Je pouvais mourrir et c est ce que j'ai fait puisque je lui avais demander de me rappeler chose qu il n a pas faite… alors G pris des tranquilisants toute une boite. Et je le lui est dis… il a prevenu tout de meme les secours mais… il m en a voulu a mort m insultant presque au telephone. Il m a dit que j avais le droit de lui ecrire ce que j'ai fait sans plus attendre…

Il ne me repondais pas, bien sur… mais je continuais inlassablement… tout les jours, puis toutes les semaines, tout les mois… et puis un jour vers fin aout 2003 j'ai decidé de l oublier pour de bon.Il ne me repondais pas de toutes facons.Je lui est renvoyais ses affaires.

Mais c etais sans savoir que quelque chose m attendais dans ma boite aux lettres une carte de lui en reponse de ma precedente lettre.J avoue en avoir ete tres heureuse, j'ai sauté sur le telephone pour m excuser de lui avoir renvoyé sa photo, il ne m a pas repondu ça ne me faisais rien et puis…

Je n es plus eu de nouvelles…

J allais de nouveaux sur les chats et j'ai ete surprise de tomber de nouveau sur lui… il m a parlé m a dragué comme il l avait l habitude de faire… il me faisais de nouveau rever… on se redecouvrais malgrés nous.J etais choqué par son attitude agressive tout de meme mais il me parlais en direct comme si tout devais recommencer…

J'ai pris mon courage a deux mains et je lui est ecrit une lettre pour declarer ma flamme mais en la mettant dans une envellope pour qu il la lise s il le veut je l avais accompagné d une lettre banale. Il m a rappelé et j'ai du me battre pour lui faire comprendre q je ne voulais que lui.

Il s est laissé aller a la reverie et est venu me voir un bel apres midi de fin d ete, quand je l ai revu j'ai cru que la terre allaient se derober sous mes pieds. Nous nous sommes promenés et il m a dit " je t'aime " j aurai pu mourir tellement j etais heureuse.

C etais ma victoire, il faut dire que je n etais plus du tout la fille qu il avait laissé 9 mois auparavant.J avais perdu une trentaine de kilos j etais brune.Seul bemol je ne dormais pas de la nuit car ça aurais ete normalement a cette date que j aurai du accoucher de ma petite fille et si j avais su je l aurai garder elle serait avec nous.Mais on s etais retrouvé et c est le principal meme s il manquais quelqu un.Plusieurs fois j'ai voulu lui dire la verité mais j etais trop heureuse pour gacher la fete.

En octobre nous nous sommes revus.Son attitude agressive et passive reprenais de plus belle.Il en venais meme a l être lorsque l on se voyais.

Il etais hors de question que je couche maintenant avec lui car je ne prenais pas la pilule surtout que je ne voulais pas de nouveau retomber enceinte.

En novembre Hervé est parti a la Réunion en deplacement pour 3 mois.

J'ai beaucoup souffert de cette separation lui montrant toujours le meilleur de moi meme lui montrant que je faisais des efforts pour divorcer, être independante.J en etais tellement absorbée que je me suis mise a tomber dans les pommes pour un rien, apres avoir consulter un medecin, j etais devenu tellement maigre et anémique.

Un jour de Janvier 2004, mon mari a tout decouvert et par mail lui a dit d arreter cette histoire pathetique au plus vite.J etais histerique de colère apres avoir lu le mail et je l ai vite rappelé pour m excuser.IL ne savait rien de mon etat.

Hervé est revenu en Fevrier 2004 de son deplacement a la réunion.On devait se revoir mais il a ete une nouvelle fois agressif et mechant et la je l ai laissé.J en avais marre.

Et… c est lui qui m a rappelé… bizarrement… il est venu me voir le plus vite possible il a pris la route comme ça il a ete charmant m a dit qu il etais aussi passionné que moi et qu il fallais que l on se revoit plus souvent.Apres cela j'ai recu un mail d excuse me disant qu il m aimait et qu il voulais vivre avec moi.

En mars Hervé est parti en deplacement a Fleury merogis c etais une periode heureuse ou il etais la il repondais a tout mes besoins etait gentil et calin a l ecoute comme je l ai toujours voulu.

En avril 2004 nous nous sommes retrouvé a Lille pour se voir un peu et nous avons fait l amour il m a fait un tres beau cadeau.Mais je sentais bien qu il y avait quelques choses d anormal dans son attitude mais j etais heureuse que l on se soit retrouvé… Enfin.

Mais toutes les nuits j avais le fantome de ma petite fille qui me hantais, je me sentais coupable de l avoir tuer pour lui…

Nous nous sommes revus Hervé et moi plusieurs fois comme cela il faisait beaucoup d effort pour me montrer son escadron ses collegues ses souvenirs d enfance les endroits ou il avait ete a l ecole il m a meme dit " je t aime " dans un jardin fleuri j etais tellement heureuse a cette epoque que j aurais pu mourir son regard, ses cheveux sa bouche ses mains oh j en pleurerais…

Et puis en juin 2004 j'ai trouvé du travail pour me permettre de devenir plus independante et la c est parti en live. Tout mon temps je le passais au travail et lui aussi ; on se voyais tres rarement il me disais qu il commencais a s impatienter, nous avons ete a Auxerre, a Sens pour en fait au final se voir le plus souvent ou j habitais.

Ca devenais glauque, apres l amour il partais se brosser les dents nerveusement. Il me reprochais sans cesse des tas de choses…

Ca a ete comme cela jusqu a fin decembre 2004 ou il m annonce qu il repars voir ses parents dans le 79 sans plus d explication si ce n est son besoin irrepressible de liberté car je le colle trop m a t il dit…

Un soir il m annonce qu il a rencontré Sandrine qu il l a embrassé et je ne sais quoi d autre… Je suis desemparée… je ne reagi pas si ce n est que par la violence sur moi meme.

Il l a laissé tomber et s est fait pardonner.

En janvier 2005 nous nous sommes revus avant qu il ne parte en deplacement pour la Nouvelle Calédonie.Je lui est promis de faire le necessaire pour divorcer et de prendre un appartement… Mais j attendais des garanties de lui comme être la quand cela ne va pas mais… il ne me les a pas donner tout ete pour lui comme sa decision de partir de la gendarmerie mobile pour partir en brigade ou il n a choisi q des villes qui l interressait mais pas pour moi.

En Mars 2005 j'ai ete licenciée economique de mon entreprise et j'ai eu l appendicite il m a tres peu soutenu…

En Avril 2005 il est revenu, nous ne nous sommes pas vu avant le 10 mai, je n avais plus du tout d espoir.Chaque nuit, ma fille me hantais elle aurais 1 an et demie.J'ai retrouvé assez rapidement du travail dans 1 bijouterie mais il etais de plus en plus distant et j avais de moins en moins envie de divorcee.Nous nous sommes encore une fois disputé vers le 20 mai je n ai meme pas repondu a ses sms de rupture me faisant une raison et me confiant sur un blog… qu il avait lu… On devait passer tout le mois de juillet ensemble mais j avais remis ce projet dans les cartons car je ne savais pas s il avait fait le necessaire pour être libre a ce moment la.

Vers fin juin il m a demandé si on pouvait se voir 2 fois de suite et j'ai refusé je lui est dit que personne dans notre histoire n avait jamais vu la verité en face… et j'ai fait cela parce que j etais perdue meme si je l aime encore malgré tout le mal qu il m a fait… Je voulais vivre sans me prendre la tete…

Je suis partie en vacances le 1 er juillet le coeur lourd il ne me parlais plus du tout…

Un mercredi je recois un appel de lui auxquel je ne repond pas car j etais occupée et il me dit qu il me quitte je l ai tres mal pris en voulant a la terre entiere.Plus rien ne comptais sauf lui.Je l ai appelé et il m a dit qu il partais avec un copain de l escadron dans le sud.Je lui est dis que je lui laisserais un texto tout les jours.Mais il y a 15 jours il me dis avoir rencontré une fille de 20 ans metisse tres belle et plus mince que moi.alors… j'ai passé du temps avec lui au telephone apres ça… pour le reconquérir mais… c etais deja perdu d avance…

N ecoutant que ma passion j'ai quitté mon mari renier mes amis mon pere ma soeur pour partir le rejoindre mais il m a de nouveau dis qu il me quittait.

Aujourd hui je me retrouve seule au chomage sans ami, sans famille, sans lui, sans argent et avec cette envie de mourir plus forte que tout car je suis vieille, laide, bourreau d enfant, et que j'ai raté ma vie.POUR LUI.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


44699
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages