Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Perdue dans mes sentiments besoin d'aide

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 13/10/11 | Mis en ligne le 29/03/12
Mail  
| 149 lectures | ratingStar_233685_1ratingStar_233685_2ratingStar_233685_3ratingStar_233685_4
Bonjour Carole. J'ai vécu la même expérience que toi, mais demain ça fera un an jour pour jour que nous avons divorcé. Nous étions mariés depuis 11 ans. Comme il fait un boulot de nuit, je me suis occupée de mes deux filles bébés puis ados. La colocation je connais : -) étant assez macho il trouvait normal de me laisser tout faire à la maison… alors que je bossais par ailleurs 8 heures par jour. J'ai fait un mariage d'amour mais je n'ai pas signé pour devenir une bonniche ! C'est vrai qu'avec le temps les responsabilités de l'intendance les enfants (il n'a jamais changé une couche j'allaitais la belle affaire donc pas à se lever pour donner le biberon) le désir s'émousse. Le mien à n'en pas douter. Je l'aimais un peu comme un frère pas comme un amant ! J'ai mis deux ans à le quitter car la pression était énorme, il me faisait culpabiliser par rapport aux enfants. A suivi une longue dépression où il s'est occupé de moi pour me garder, alors que j'avais entamé une procédure de divorce, on a même failli se remettre ensemble ! En voulant mettre fin à mes jours j'avais fait une mauvaise chute, je ne pouvais plus monter à mon appartement les 4 étages sans ascenseur alors je dormais chez lui (au premier avec ascenseur) on a même un jour laissé les enfants seules dans mon appart pour avoir notre soirée à nous dans le sien… Incohérence totale, et puis j'ai tenu bon car je n'en pouvais plus de ne plus l'aimer au début on a très peur de partir par rapport aux enfants et aux finances (où habiter, racheter un appartement ? ) mais j'étais trop déterminée à le quitter. Et dans ce cas tout suit, on trouve la force intérieure pour gérer le quotidien par exemple trouver une banque pour prêter de quoi acheter un appartement (j'ai la garde totale des enfants je voulais leur offrir un lieu de résidence décent). Petit à petit on apprend à faire face à tout et y compris au fait que le conjoint fait culpabiliser. Après un an je trouve que ça va mieux. L'année dernière à cette époque j'étais interdit bancaire, aujourd'hui je suis "juste" mais ça va je crois que mes dettes sont à peu près toutes épongées. Tout n'est pas rose mais je ne regrette rien, absolument rien, si tu es déterminée tu trouveras la force en toi pour faire ton propre chemin et on y arrive c'est sûr et certain bien à toi ! Meilleures pensées.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


233685
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages