Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce pour faute adultère

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1357 lectures | ratingStar_27183_1ratingStar_27183_2ratingStar_27183_3ratingStar_27183_4

Salut à tous les curs brisés qui errent sur ce forum.

J'ai vraiment besoin de votre soutien et de vos messages de sympathie.

Mon histoire en 2 mots enfin sans doute un peu plus :

33 ans, 12 ans de vie commune avec lhomme de ma vie, 5 ans de mariage cet été, un petit garçon damour de 2ans 1/2 et le 9 novembre tout bascule avec 1 texto : IL A UNE MAITRESSE !!!

Sans cris, sans pleurs je rentre chez ma mère, je ne dis rien à personne (la honte) et 1 semaine plus tard il nous demande de revenir pour discuter.

Il y a plus de 500km, et là cest davant en arrière, une fois il reprend, pour mieux me quitter le lendemain sur des prétextes bidons (à cause de mon jean !!! À cause de mon t-shirt vert !!! Je ne lui laisse pas de jus dorange dans le frigo quand jen bois !!! Cet été il a débusqué des poils sous mes bras !!! Je ne mets pas de nuisette pour dormir (nous préférons la tenue dAdam et Eve) Je fais mal le ménage !!! Jaime pas ses parents !!! Je ne travaille pas).

Alors il faut que je précise, pour le suivre dans ses mutations, je travaille dans la vente à domicile (alors que j'ai 1 BTS) jadore ça, je vends de la lingerie, je rencontre plein de personnes super sympas et jorganise mon emploi du temps pour me laisser un maximum de temps avec mon bout de chou.

Alors évidemment, jen fais beaucoup : bébé na jamais été chez 1 nourrice, ni même en crèche ou en garderie ; et dans le genre maman excessive : je lai allaité à 100% jusquà ses 6 mois et j'ai poursuivi jusquà ses 1 ans. Et jadorais ça, même si cest crevant (si, si, je vous le dis) et il faut être toujours présente car cest à la demande bien sûr (mais bon avec les soutiens-gorges que je vendais cest pas déplacé).

Alors bien sûr que naturellement papa est sans doute un peu évincé de cette relation privilégiée.

Ah ! Oui, il faut aussi que je vous dise que papa était à létranger (boulot) lors de la naissance en fait : mars absent, avril les week-ends et mai il est parti pour ne revenir que le 25 septembre, notre bébé avait déjà 3 mois et demi.

Depuis je ne lai laissé que 3 fois 48h à ma mère pour des obligations de Monsieur.

Le 29 novembre il mannonce quil est verrouillé et quil a pris 1 rendez-vous chez 1 avocat : il divorce !!!

On était un couple qui ne sengeulait pas ; oui, il a été très pris depuis la naissance de notre fils, car il a accepté de nouvelles fonctions qui selon lui, lobligent à bosser 12 heures par jour, alors avoir le temps de vivre une relation extra-conjugale avec un emploi du temps aussi chargé.

Mais bon, il me le dit maintenant que j'ai été trop mère et quil a perdu sa femme. Alors je le crois, mais on était daccord et je nai pas eu le choix, je le voyais tellement peu, j'ai sans doute compensé avec notre petit bonhomme.

Bien évident maintenant je suis obligée dadmettre que depuis le printemps il voulait le mettre en crèche pour quil shabitue, il multipliait les occasions de sortie où il aurait fallu le mettre en baby-sitting, mais moi je voulais juste quil lui accorde un peu de son temps cest important un papa, mais non ses soirées, ses sorties, ses matchs de foot, ses copains étaient bien plus importants que sa vie de famille et je lai toujours laissé très libre étant moi-même une grande indépendante (de toute façon, ça va avec ce quil me dit : je nai que des contraintes, toi tu as une vie facile !!! ).

Jaurais dû le voir venir, il disait avoir besoin de se détendre quil était trop stressé (et cest vrai) , bref les loisirs, les loisirs, les loisirs (et des dettes : + de 6 000 depuis septembre).

De toute façon, à bien y regarder, il ne rentrait plus à la maison que pour manger, le bain du petit il avait vraiment du mal les derniers temps et puis il dormait.

Enfin le 15 décembre il nous a mis définitivement à la porte, alors que jétais toujours prête à lui pardonner (sans doute trop) et la procédure classique, avocat, droits de garde et requête en divorce.

Mais voilà il ma pris notre fils pour le 31 décembre (48h chez ses parents) et là direct, on entame la moitié des vacances scolaires (oui j'ai scolarisé mon petit cur, parce que là, maman elle gère pas trop et surtout, cétait un marché avec poussin, la suce est à la poubelle = école).

Ça sest super bien passé, aucune appréhension, car je ne pense pas être une mère abusive, j'ai toujours essayé (et je crois que j'ai réussi) à le sociabiliser et lui permettre dévoluer en tant quindividu libre et non pas sous lemprise de sa MO-MAN .

Je vous passe les détails de mon état desprit entre le moment où mon mari a débarqué hystérique pour venir récupérer son fils, obligée de faire venir les gendarmes… quils sont longs) et où pour finir cest notre fiston qui sen est sorti avec 3 points de suture samedi dernier où il a vidé la maison pour me rendre tous mes meubles et le fait que mon petit amour me parle de lautre maman (quil connaît déjà, car leur aventure dure depuis le mois daoût).

Bref, là ce soir j'ai super mal, mon cur de maman nen peut plus de ce déchirement forcé par les choix de son père, et je me sens tellement impuissante.

Je me dis que ma petite puce ne va rien reconnaître de sa maison, il ma tout rendu, il lui a même acheté une chambre neuve et ma rendu tous ses jouets, il ne veut plus rien voir de moi, soit, mais il agit en pur égoïste.

Vivre 8 jours avec un père quil ne connaît plus (jamais là) dans une maison vide, sans maman, sans SON chien ouffffffffffffff !!!

Je me dis quil va le déstabiliser, il na plus de repères et pour couronner le tout une nouvelle maman qui visiblement veut sévertuer à prouver à lhomme quelle aime que son rejeton elle la déjà adopté.

Aïe, aïe, aïe.

Que faire ? Du yoga ? Sombrer dans lalcool ? Passer mes nerfs sur tout ce qui bouge ?

Je pleure, je suis inconsolable, je me sens victime et coupable bref complètement effondrée.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


27183
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages