Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce : se mettre à la place des enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 459 lectures | ratingStar_110902_1ratingStar_110902_2ratingStar_110902_3ratingStar_110902_4

Mes parents on divorcé alors que je devais avoir 4 ans, mon petit frère avait tout juste 9 mois. Leur divorce a été difficile et compliqué, ils étaient jeunes (je suis née lorsqu'ils avaient 16 ans 1/2 et 21 ans).

Ma mère a été très difficile et très méchante avec mon père. Il ne méritait pas tout ceci.

Elle nous a mis en bouclier entre eux, comme une monnaie d'échange. Dans leurs histoires de grands, nous étions en première ligne. Chacun de leur geste, de leur parole nous atteignait directement.

Un an plus tard, mon père a rencontré une femme, enfin, une gamine, elle avait 18 ans à l'époque. Ils sont tombés amoureux, et elle jouait à la poupée avec nous. Elle était gentille.

Avec ma mère, ça se passait bof, j'étais plus mature qu'elle, c'était moi qui m'occupait de mon petit frère, faisait le ménage avant d'aller à l'école, lui apportait son petit déjeuner' au lit alors qu'elle dormait jusque midi.

Bref, à 5 ans, j'étais déjà depuis longtemps la maman de mon petit frère.

Pdt ce temps, mon père et sa nana roucoulaient tranquillement.

Un jour, tout a basculé.

J'étais si bien chez mon père, avec sa copine et lui, je me sentais bien. J'ai dit à mon papa si je pouvais vivre avec lui. Je ne supportais plus toutes ces méchancetés que ma mère et ma GM disaient sur lui et sa copine.

Ils en ont certainement discuté.

Une année, celle de mes 9 ans, ils ne m'ont pas "rendue" à ma mère.

J'ai été inscrite à l'école, j'étais en CM2. J'vais un instit super sympa qui était au courant de la situation. L'année scolaire se passa très bien.

EN juin, à la sortie de l'école, ma mère était là, je l'ai suivie naïvement, je venais d'avoir 10 ans. Nous sommes allés chercher mon frère dans sa classe. Et elle nous a emmenés… sans rien dire à papa, elle nous a kidnappés (même si c elle qui avait la gerde) elle nous a emmenés à 1200 km de chez nous.

Là, ça a été une période difficile, je voulais vivre avec papa, je ne voulais pas m'occuper de cette mère immature qui pensait plus au sexe et au pognon qu'à ses propres enfants. Je téléphonais à mon père en cachette. Pour avoir de l'argent pour la cabine, je volais l'argent des courses (5 ou 10 centimes de F par ci, par là, je suis vite arrivée à 1F r appeler mon père).

Fin juillet, mon pèr eest venu nous chercher, il s'étaient certainement arrangé avec ma mère pour nous reprendre en août.

Elle ne voulait pas nous laisser Nous avons été emmenés (nous le voulions) avec brutalité, entre nos parents qui se déchiraient et qui criaient.

Nous sommes partis en vacances directement, en passant par les petites routes au ça soù elle aurait prévenu les gendarmes.

Après, mon père a (enfin) obtenu notre garde, non sans se battre !

Nous avons vécu chez eux. Tout allait bien jusqu'à ce qu'ils aient un enfants, en 1988. Ma BM buvait, fumait beaucoup, elle était toujours sur les nerfs à cause de mon frère, elle avait de + en + de mal à le supporter.Elle a mis au monde un préma de 2.200 kilos, né à 7,5 mois de gestation.

Lorsque mon petit frère (oui, c mon petit frère, ce bébé qu'ils ont eu ensemble) a eu 6 mois, il a eu une grave gastro, il a été hospitalisé.

Tout est rentré dans l'ordre.

Mon père et ma BM se sont mariés en septembre 1989. Je ne me suis pas amusée à ce mariage, je ne voulais pas y participer.

En 1991, elle a encore eu un enfant, comme elle buvait encore et toujours et qu'elle fumait comme 10 pompiers, elle a accouché 2 mois avant terme, son bébé pesait 1.700 kilos. Il a été en service néonat' durant longtemps. Ouf, nou habitions le trottoir en face de la maternité. Mais ce petit bout a attrapé une méningite alors qu'il avait juste 15 jours et qu'il étaient en néonat'. Il a failli mourrir, on lui a fait un nombre inclaculable de ponctions lombaires, il a été perfusionné de partout. Mnt, il a 12 ans et il a toujours ces traces blances sur la paume de ses mains. Traces des perfusions.

Bref, rien n'allait plus trop. À 12 ans j'ai eu un petit frère, à 15 ans, j'en ai eu un autre, je edvais els élever car leur mère passait son temps devant les soap opéra à piccoler et fumer.Je devais gérer la maison, les gosses et moi, et moi ? Eh bien, je travaillais bien à l'école, j'étais une maman accomplie avant même d'être mère.

J'étais tout le temps punie, cloitrée dans ma chambre, pas de TV, juste mes livres et de la musique.

Il y avait une énorme différence entre nous et ses enfants. Je devais montrer les trous à mes chaussures pour en avoir de nouvelles alors qu'elle en avait un placard débordant et elle ne les portait même pas !

Elle a commencé à être ouvertement jalouse de moi. Ses 2 fils m'aimaient comme si j'étais leur propre mère, je les avait tout le temps avec moi, même lorsque j'avais mes premiers copains.

Mon père ne voyait rien, il bossait dur pour nourrir sa famille et elle lui racontait sa version des choses.

A 18 ans, après mon BAC, j'ai commencé une fac de droit. J'allais plus souvent au café qu'en cours. Mais bon…

Lorsque l'on est étudiant boursier, la bourse est versé sur le compte bancaire de l'étudiant et non pas sur celui des parents.

Là, elle m'a fait un énorme scandale, elle qui ne me donnait pas un centime, qui ne m'achetait pas de fringues, ni de chaussures, qui ne me donnait pas d'argent pour les sorties, voulait percevoir les 20.000 F de bourse alors que c moi qui allait en cours.

Elle fouillait régulièrement ma chambre, lisait mon jounalr intime et racontait à toput le monde que j'étais une "feignasse", que je ne foutais rien,… (alors que dès l'âge de 13 ans, elle n'a plus voulu laver mon linge ! ).

Comme elle n'avait toujours pas l'argent de la bourse, un jour elle m'a dit : "tu veux ton fric ? Eh bien tu prends tes cliques et tes claques et tu dégages !!! ".

Ça y est, c'était dit !

Elle me le repêtait souvent, mais je m'étais dit "après tout, mon père ne m'a rien dit, alors pkwa je partirai ? "

Et un jour, mon père me l'a dit !

Je ne suis pas partie de suite.

J'ai rencontré un garçon, le coup de foudre.

Lui avait un BP aussi qui était dur avec lui et il l'a jeté dehors aussi. DOnc à 2, nous sommes partis de chez nous et avons vécu ensemble.

Ajd, celà fait 8 ans 1/2, j'ai 27 ans ; nous sommes heureux, avons 2 magnifiques enfants de 5 ans et 16 mois et tout va bien entre nous.

Mon père, je ne le vois plus car sa femme le mène toujours par le bout du nez, elle est terriblement méchante et encore très jalouse. Elle a gagné, je me suis éclipsée pour les laisser vivre en paix. Dommage, elle a détruit cette relation si forte qu'il y avait entre mon père et moi.

Il ne connait pas mes enfants, il a refait un enfant à cette femme quand je suis partie (une chambre se libérait, il n'y avait plus de problèmes de place ! ).

Et là, je viens d'apprendre qu'ils venaient de vendre sa maison. Ils vont partir à 1200 km, du côté de Perpignan…

UNe fois, je lui ai envoyé une lettre pour lui dire tout ce que j'avais sur le coeur, c'était il y a un an… Il me l'a renvoyée avec la mention NPAI.

Je sais ajd que tout est fini, elle a gagné et moi, je suis là à refouler mes larmes face à tant de chagrin.

Je n'ai pas eu une vie facile, maintenant ça va mieux. Mais quelque part, il y a quelque chose de brisé, je ne vois plus ma mère, ni mon père, ni mes frères et j'en souffre !

Alors n'oubliez pas que les enfants n'y sont pour rien dans ces histoires de grands, qu'ils ne sont pas des obstacles à un nouvel amour. Et surtout préservez les !

Un enfant, on ne peux jamais le retrouver tandis qu'un homme, si !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


110902
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages