Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Garde exclusive ou résidence alternée

Témoignage d'internaute trouvé sur sos-divorce
Mail  
| 907 lectures | ratingStar_127050_1ratingStar_127050_2ratingStar_127050_3ratingStar_127050_4

Je suis en procédure de divorce depuis plus d'1 an et demi. Nous avons rendez-vous pour conciliation début mai. Mes 3 files habitent actuellement chez leur mère, sans décision officielle. Depuis quelques semaines je n'en peux plus de voir mes filles élevées dans un environnement malsain. Je souhaite et mes filles aussi (elles me l'ont explicitement fait savoir) qu'elles viennent habiter avec moi le temps que la procédure se termine. En ai-je le droit ? En l'absence de garde établie, puis-je faire habiter mes enfants chez moi ? J'ai initialement demandé la résidence alternée qui a reçu un avis favorable suite à une enquête sociale que j'avais demandé. Je viens de faire parvenir un courrier explicite à mon avocate (mon ex n'en a pas) afin de lui demander d'évaluer la possibilité pour moi d'avoir la garde exclusive des enfants. Des chances d'obtenir gain de cause si je demande la garde ? Voici ce que je lui ai écrit (J'ai joint à mon courrier des photos de mon logement et de celui de mon ex-femme :

Maître,

J'accuse réception de votre courrier concernant le rendez-vous du 02 mais 2008 à 08h30 au Tribunal de Grande Instance de Strasbourg.

Ma démarche présente est d'obtenir un avis sur la possibilité de demander la garde exclusive de mes 3 filles. Les raisons de ce changement tiennent que je suis persuadé, pour diverses raisons que je me propose de vous exposer, que l'équilibre psychologique ainsi que le développement de la personnalité de mes enfants sont compromis par l'éducation et l'environnement dans lequel elles vivent au sein du foyer de leur mère.

Nonobstant les problèmes d'hygiène constatés par l'assistante sociale de ma ville (l'ancien logement de mon ex-conjointe où vivaient mes filles a dû être désinfecté et débarrassé des 500kg de détritus domestiques que Mme S XXXXX épouse YYYYY était parvenu à accumuler, photographies de l'ancienne propriétaire à l'appui. Mes filles ont aussi régulièrement des poux et des vêtements mal lavés et non repassés, des sous-vêtements troués, déchirés ou souillés. J… ne dispose pas de serviettes hygiéniques pour ses menstruations et ne connaît rien de l&lsquo ; hygiène corporelle qu&lsquo ; impose celles-ci. Sans compter la présence dans le logement de 7 chats et 1 chien) , l'ascendant que prend mon ex-conjointe sur mes filles m'inquiète au plus haut point. Lundi dernier, ma fille J… devait participer à un voyage en Angleterre organisé et préparé par son collège depuis plus de 3 mois. Le soir du départ, mon ex-conjointe est allé au collège afin d'annoncer que J… ne participerait pas au voyage, arguant qu'elle n'avait pas de carte d'identité. Mon ex-conjointe a imposé à ma fille de l'accompagner. Ma fille a donc dû affronter ses copines rassemblées pour le départ et supporter l'humiliation d'une annulation. Et J… n'a pas de carte d'identité parce que sa mère n'a pas trouvé le moyen en 3 mois de lui en faire faire une (renseignements pris une CNI pour un adolescent se fait en 3 semaines, parfois moins). Plus grave, ma fille n'a pas cru bon de devoir relancer sa mère dans ce sens. Elle a subi la négligence de sa mère sans broncher.

En outre, il s'avère que J… et J… reçoivent de ma part et de la part de leur parrain et grand-mère paternelle de l'argent de poche (je leur ai ouvert un compte bancaire). Leur mère n'éprouve aucun scrupules à leur prendre lorsque je ne le mets pas à la banque directement, prétextant de devoir payer cantine, sortie de l'école, etc. Plus grave encore elle oblige mes filles à me mentir en prétendant en faire elles-mêmes usage. Récemment encore ma fille a été retirer de l'argent sur son compte alors qu'elle est censé disposer de l'argent de poche de son parrain, soit 50€. Ces 50€ dont elle ne dispose pas puisqu'elle est obligé d'aller à la banque pour retirer ont été phagocyté par sa mère. Interrogé sur ce sujet, mon ex-conjointe se contente de plaider ses difficultés ("C'est facile quand on est pas là de critiquer ") et de me mentir en rejetant la faute sur ses filles. Pour rappel selon l'enquête sociale menée précédemment, elle dispose d'un revenu mensuel de 1900€ environ, incluant les prestations familiales qui devraient servir aux enfants mais qui passe dans je ne sais quel poste budgétaire (l'entretien de son cheval peut-être). Ma fille J… ne va plus à la cantine depuis quelques semaines. Sa mère m'a dit qu'elle ne voulait plus y aller. En fait j'ai récemment j'ai appris de la bouche même d'une employé de la mairie qu'elle n'avait pas payé la cantine de J… depuis 1 an et que J… avait donc été renvoyé de la cantine. Je l'ai vu obligé de se préparer seule une simple soupe en guise de repas de midi parce que sa mère n'avait pas été capable de lui préparer un repas à réchauffer la veille.

Même J… , ma plus jeune fille a à pâtir de la négligence de sa mère. Il m'est arrivé de la voir obligé de dormir dans un lit cassé en 2 au milieu. Ce jour-là, la voyant pleurer j'ai tenté de la consoler et lui ai demandé si elle voudrait habiter avec Papa. Elle a répondu oui avec force en sanglotant. La même question posée à ses 2 s&oelig ; urs a trouvé la même réponse. Même J… est obligé de dormir sur un matelas à même le sol car sa mère qui se paye une connexion Internet ne trouve pas le moyen de lui donner un vrai lit. Personnellement j'ai fourni à mes filles un lit quasi neuf qui ne m'a coûté que 50€. Donc au-delà du prix c'est la non-volonté de mon ex-conjointe d'offrir à ses enfants un environnement agréable dont il est question.

Mon ex-conjointe ne cesse de décevoir ses enfants qui ne pensent même pas à broncher tant elles sont conditionnées à vivre dans cet environnement. Elle avait promis à J… une console de jeu pour Noël dernier. Le soir du réveillon elle lui annonce qu'elle n'a pas pu l'acheter et lui refait la promesse de lui offrir en février. Promesse non tenue puisque c'est moi qui ai dû lui offrir, las de voir ma fille espérer sa console et tentant d'économiser pour se la payer malgré la promesse que sa mère lui avait faite. Combien de fois les ai-je su dans leur ancien appartement, enfermé sans avoir de clé pour ouvrir en cas d'incendie et sans avoir le droit de répondre à qui que ce soit sonnant à la porte pendant que leur mère était aux écuries à s'occuper de son cheval, 3km plus loin… Combien de fois pour une simple course mon ex-conjointe n'a t'elle pas hésité à envoyer une de ses filles sous la pluie au lieu de se déplacer elle-même… Je n'ai même jamais vu mon ex-conjointe embrasser tendrement et affectueusement ses enfants. Quand elles les voient elle leur dit "Salut" , ne va pas les voir le soir avant de se coucher, ne leur prodigue jamais de câlins. Affectivement la relation qu'ont mes filles avec leur mère est purement et simplement stérile. Comment penser que cela n'aura pas de répercussion sur la personnalité de mes enfants, moi qui suis un Papa-poule toujours prompt à les prendre dans mes bras et à les câliner ?

L'assistante sociale de ma ville m'a parlé de son inquiétude concernant les filles et je redoute qu'un jour la direction des services de l'enfance ne décide un placement provisoire, comme cela a déjà été le cas il y a quelques années pour J… suite à une négligence de mon épouse.

Je ne puis plus rester ainsi à voir l'avenir de mes enfants mis en danger par le "Je m'en-foutisme" et la frivolité de mon ex-conjointe. D'autant que je suis soutenu par ma famille et mes amis qui admettent les piètres qualités maternelles et l'accumulation des négligences de mon ex-conjointe. C'est pour cela que je pense réellement être en droit de demander la garde exclusive ou la résidence principale à mon domicile de mes enfants afin de les protéger et me plierai à toutes les exigences de contrôle qui me seront imposées le cas échéant afin de faire valoir mes qualités de père et ma capacité à leur offrir ce dont elle ont besoin et ce qu'elles méritent.

Dans l'attente d'un rendez-vous prochain, préambule à l'audition du 2 mai, je vous prie d'agréer, Maître, l'expression de mes sincères salutations et vous demande d&lsquo ; examiner ma demande et d&lsquo ; évaluer le bien-fondé de ma démarche.
  Lire la suite de la discussion sur sos-divorce.org


127050
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages