Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai si peur qu'il obtienne un droit de garde

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1290 lectures | ratingStar_12736_1ratingStar_12736_2ratingStar_12736_3ratingStar_12736_4

Mon mari est alcoolique, abstinent aujourd'hui par obligation médicale on va dire (4 pancréatites en à peine 1 an) , violent (plusieurs plaintes pour coups et blessures) , dépensier (plusieurs millions de FB en 1 an) et maniaco-dépressif (à ne pas confondre avec la dépression il a déjà fait trois séjours en hôpital psychiatrique). En décembre 2004, il a perdu son travail pour alcoolisme. Pour abréger, à peine sorti de psychiatrie en février dernier, il a rebu et m'a rebattu. Cette fois, j'ai décidé de ne pas laisser passer et j'ai demandé une séparation de fait devant le juge de paix, jugement qui a eu lieu le 9 mars 2005. Compte-tenu des antécédents, j'ai obtenu la garde exclusive de mon fils de 4 ans et demi sans droit de visite pour lui et ce jusqu'en novembre 2005. Afin de ne pas couper les ponts avec le papa, je le lui montre tous les mercredis et accepte qu'il aille aux fêtes dans ma belle-famille (je n'y suis aucunement obligée).

Seulement voilà, au début, il disait avoir compris ses erreurs, vouloir tout reconstruire, qu'il m'aimait toujours, il m'a même envoyé des lettres d'amour. Tout cela me touchait bien sûr mais il avait été trop loin (cela faisait 1 an et demi que cela durait) et moi je ne voulais pas revivre l'enfer sur terre, l'angoisse permanente. En fait, il n'a jamais mis en application ce qu'il avait dit au début ; au contraire, lorsque je lui présente le petit le mercredi, ce n'est que reproche du style "c'est toi qui m'as foutu dans la… ,"je n'ai plus d'argent, "je mange un jour sur deux", "si tu avais essayé de comprendre ma maladie je n'en serais pas là" (moi, j'ai la sclérose en plaques et il n'a jamais rien fait pour m'aider si ce n'est pour me stresser ce qui est très mauvais pour ma maladie) , "j'ai envie de mourir" (c'est très rassurant pour moi et Amaury ! ) … En résumé, il était très bien à mes côtés car je payais tout, avait le confort et en plus il avait à sa disposition quelqu'un sur qui frapper et de plus en plus en présence du petit (c'est ça qui m'a vraiment décidé). Dés lors, je suis tombé d'un enfer dans un autre. Peur du mercredi, peur des contacts que l'on doit avoir pour certaines choses courantes (je lui paye encore sa voiture et ses multiples factures d'hospitalisation). J'aurais tant espéré qu'il prendrait ce temps pour nous reconstruire, moi, je pleure parce que je pense aux bons moments que nous avons passé ensemble et lui est si loin dans sa maladie que ce n'est plus possible. C'est tellement triste, il avait tout. En mai, nous avions prévu, il y a longtemps, de partir à 3 en vacances mais dans le contexte actuel il est impossible qu'il parte avec nous, les premiers jours ça ira et puis, sentant la fin s'approcher, les reproches, sinon les coups, reprendront et, par ailleurs, je ne me vois pas très bien expliquer à un juge que je veux divorcer dans 2, 3 mois par exemple si pas de changement alors que je pars avec lui en vacances en mai. J'ai peur de ces vacances seule avec mon loulou, ça va me rappeler plein de souvenir (nous allions toujours au club med à 3 et au fond de mon coeur j'aime encore mon mari) mais ce petit y tient tellement. En voilà, je suis triste, j'aurais tant souhaité qu'il se comporte comme il avait dit, moi je l'aime (ais) encore mais je voulais lui faire comprendre que ce n'était plus possible pour notre équilibre à tous les trois. Pourquoi ? Je suis si malheureuse. Par ailleurs, compte tenu de son passé, en cas de divorce, mon avocate m'a assuré presqu'à 100 % qu'il n'aura pas de droit de garde, à la limite un droit de visite puisqu'il est totalement instable (il encore fait une pancréatite alcoolique il y a 1 mois maintenant).

Dernier épisode en date : J'ai vu mon mari avant-hier, jeudi, avec Amaury et, pour le première fois, depuis deux mois, il a été correcte, m'a dit que s'il pouvait faire le chemin à l'envers, il referait autrement, etc. Vous allez me dire de quoi se plaint-elle ? Tant mieux s'il est correcte. Mais non, c'est encore plus dur. Combien de fois auparavant m'a t'il fait croire que tout s'arrangerait et j'y croyais et j'acceptais à nouveau tout et pourtant maintenant j'aurais tellement envie d'y croire alors que je sais qu'on ne change pas comme ça du genre au lendemain. Que son passé est trop lourd, que j'ai trop été battue, bafouée, trompée,… que la maniaco-dépression ne se soigne pas ou très difficilement (et certainement pas en deux mois) mais c'est si dur. Le 8 mai, c'est la fête des mères en Belgique et c'est aussi notre anniversaire de mariage (7 ans, 13 ans de vie commune) et il ne sera pas là. De plus, comme je lai déjà dit, dans 15 jours, je pars une semaine seule avec petit loulou en Grèce alors que nous avions réservé ce voyage de longue date à trois. Suite à la séparation, nous avons bien évidemment annuler la participation de mon mari…

Ce qui me stresse très fort maintenant cest quil fasse patte blanche devant le juge au moment du divorce et réussisse à les manipuler en disant j'ai un travail, je me soigne, etc. Alors que la passé a déjà démontré quil avait retrouvé un travail, quil allait mieux et a rechuté au bout de 4 mois pour alcoolisme. J'ai si peur quil obtienne un droit de garde ; un droit de visite non surveillée à la limite mais pas de garde, pas de nuitée (il nest pas assez responsable). Svp, dites moi ce que vous en pensez une fois encore,

Merci de mavoir lue et jespère ne pas avoir été trop longue,

Bisous,

Sylvie.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


12736
b
Moi aussi !
21 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages