Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'aimerais bien modifier le DVH, mais mon épouse ne veut rien entendre !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 702 lectures | ratingStar_154645_1ratingStar_154645_2ratingStar_154645_3ratingStar_154645_4

Je suis séparé depuis bientôt deux ans et l'ONC a eu lieu il y a un an et demi. L'ordonnance prévoit des DVH 1er, 3e, 5e week-ends du mois un mardi soir sur deux et la moitié des vacances scolaires avec mon fils de onze ans (neuf à l'époque) , à charge pour moi d'aller le chercher et le reconduire à son domicile, ce que j'ai fait tant que nos résidences étaient proches. Lors de l'audience, mon épouse avait parlé au JAF de son intention de retourner vivre près de sa famille à 600 km d'ici (ce qu'elle a fait depuis cet été). Elle m'en avait prévenu aussi dès mon annonce de mon intention de divorcer. L'ONC ordonnait également une médiation, qui n'a malheureusement pas abouti à grand-chose. Le ";contrat"; constate que nous n'avons pu nous mettre d'accord sur de nouvelles modalités de DVH et que nous nous en remettons au JAF sur ce point. Je tente en vain depuis la rentrée de faire accepter à l'amiable des modifications des DVH à ma future ex-épouse, elle s'obstine à ne pas bouger de l'ONC : or déjà les mardis soirs sont exclus de fait, mais de plus elle refuse de conduire mon enfant à l'aéroport (distant de 50km de son nouveau domicile) pour qu'il vienne en avion jusque chez moi, si bien que je dois exercer mon DVH dans un hôtel - hôtel que je dois d'ailleurs libérer le dimanche midi…) et qu'au lieu qu'il puisse débuter les vendredi soirs, je ne peux être auprès de mon fils que le samedi midi, le temps d'aller là-bas en train taxi (pas le temps d'y aller en sortant du bureau le vendredi et encore moins d'y être à 19 h. !! Bref, les DVH de l'ONC ne sont de fait pas strictement applicables. Je comptais bien sur la requête en divorce que mon avocate va déposer ces jours-ci pour obtenir du JAF ce que mon épouse me refuse (un peu moins de we, plus de vacances scolaires et déplacements de mon fils en avion pour venir chez moi) mais mon avocate n'est pas très encourageante : elle va intégrer ma demande mais me dit que les JAF ont tendance à proroger les mesures provisoires et que l'argument recevable donné par la partie adverse est que mon épouse ayant mentionné au JAF son intention de déménager (et à moi aussi) celui-ci en a tenu compte en fixant les DVH. (Je précise que l'ONC n'en parle à aucun moment, ni directement ni indirectement).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


154645
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages