Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon ex a eu la garde des enfants, ce n'est pas juste

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 351 lectures | ratingStar_160002_1ratingStar_160002_2ratingStar_160002_3ratingStar_160002_4

Divorcée (divorce en contentieux sur tous les plans) pas pour faute alors que j'aurais pu car preuve de l'adultère, j'ai essayé de faire au mieux pour ne pas déchainer la tempête et j'ai recolté un ouragan - comme j'ai voulu me préserver ainsi que les enfants je n'ai jamais caché que je souhaitais aller habiter à 100 km (1h20 de route) Pensant que la distance apaiserait les tensions. La résidence des enfants a alors été confié au père qui a pleuré devant la juge en disant qu'il ne verrait plus ses enfants !!! Ça a marché ; je ne suis pas parti et me suis retruovée (heureusement) chez mes parents avec un peu de mes vêtements d'été car il m'a empêche de récupérer mes affaires avant ONC qui lui attribuait le domicile en changeant les serrures. Durant cette période je voyais mes enfants les 1 3 5 Week-ends du samedi 14 h au dimanche 19h à l'époque ils avaient 10 ,8 et 1.5 ans. Leirs pleurs resteront à jamais une marque indélébile comme ma petite fille de 1,5 ans qu'il fallait arracher de mes bras pour qu'elle aille chez elle (dans la maison ou elle a vu le jour) un petit détail la maison conjugale se trouvait à 50 m de la maison de mes parents (qui nous avaient donné un bout de terrain pour construire) les enfants ne pouvaient pas venie me faire un bisou entre deux visites 'légales'. Tous les dimanches de ces deux mois et demi 1 heure avant que je les ramaène ils pleuraient - je n'ai jamais pleuré devant eux mais une fois seule - le parcours en garde alternée est tout aussi épique car à l'issu de sept mois nous devions repasser devant la juge afin de maintenir ou pas ce mode de garde. Les enfants ne s'y sentaient pas bien ; il y eu insultes menaces chantages envers les enfants, puis au bout de ces sept mois après enquête sociale expertise psychologique et avocat pour enfants, leur résidence est fixée chez leur maman comme ils le souhaitaient.Je passe sur les coups de fil anomynes qui ne le sont pas restés et qui ont démontrés que le seul but de mon ex et de sa famille était de me nuire et de me détruire - heureusement que c'est lui qui menait une double-vie. Mes parents m'ont aidé à m'installer car je n'ai récupéré mes principales affaires plus de trois ans après ; sauf mes papiers important quand on liquide la communautéje peux démontrer que j'ai travaillé que j'avais des comptes avant le mariage mais pas les sommes exactes alors je subis encore mais ne veut pas baisser les bras alors j'accepte tous les conseilsIl faudrait me dire si la vie ne sourit qu'au malhonnête car l'acharnement sur ma personne continu même si c'est de façon sournoise.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


160002
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages