Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils majeur a quitté mon ex et il est venu s'installer chez moi

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 521 lectures | ratingStar_163292_1ratingStar_163292_2ratingStar_163292_3ratingStar_163292_4

Je suis un papa qui depuis 6 ans partage une garde alternée de 3 enfants avec la maman contre vents et marées. La maman m'a fait passer 2 fois devant le JAF pour obtenir la garde classique mais par 2 fois le JAF l'a débouté. Elle a refusé de poursuivre la médiation ordonnée par le JAF lors de sa dernière requête en modification pour ne pas signer un protocole d'accords et continue de me pourrir la vie… Résultat, mon fils qui vient tout juste d'avoir 18 ans à claquer la porte de chez sa maman pour venir vivre chez moi définitivement… La garde alternée avait été instaurée sans versement de pension puisque la maman bénéficie des APL et des prestation CAF, ce qui fait qu'avec son salaire, le JAF a considéré qu'elle avait les mêmes revenus mensuels que moi. Mais déjà lors de la dernière requête, elle cachait l'existence de son conjoint installé chez elle depuis plus de 2 ans… Ce Monsieur a fait une attestation lors de la dernière requête pour dire qu'il n'était qu'un simple ami, alors qu'ils ont failli avoir un enfant (hélas fausse couche pour la maman). Enfin, bref, Madame depuis que mon fils est installé chez moi, n'a rien modifié de sa situation familiale auprès de la CAF. Donc elle perçoit toujours l'APL avec 3 personnes à charge (enfants) ,les prestations sociales de mon fils aîné sans lui reverser un centime, et me dit qu'elle ne versera ni à son fils ni à moi, une quelconque pension alimentaire. Elle dit qu'elle continuera à affirmer vivre seule et qu'elle refusera son nouveau poste en septembre (alors que cela fait 4 ans qu'elle l'attend) pour ne pas avoir de revenus supplémentaires. De mon coté, avec mes deux autres enfants en garde alternée, et les frais totalement à ma charge de l'aîné, j'ai du mal à finir les mois et mon fils, qui a 15.6 de moyenne en terminale veut poursuivre ses études en université à Lille, ce qui impose un logement étudiant. Il n'y a qu'un seul établissement en région parisienne, mais ce n'est pas son choix principal et 3 heures de transports par jours malgré tout. Donc internat possible aussi. J'ai demandé à la maman de pouvoir discuter du sujet, je lui ai écrit une lettre, mais elle refuse tout dialogue. J'en déduis donc qu'il faut encore ";judiciariser"; la situation pour demander une pension pour mon fils. Ce qui va encore rejaillir sur mon second fils de 14 ans et ma puce de 8 ans qui ont été auditionné déjà par le JAF lors de la précédente requête vu ce que la maman avait déclaré sur moi…
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


163292
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages