Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nos vies sont parallèles

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 544 lectures | ratingStar_127044_1ratingStar_127044_2ratingStar_127044_3ratingStar_127044_4

Je suis divorcée depuis 6 ans et ai 2 enfants, un garçon de 14 ans et une fille de 10 ans. Mon ex pour des raisons psychologiques liées à son enfance était nuisible pour notre famille bien qu'hyper aimant, bref la séparation fut une terrible épreuve pour mes enfants et moi (6 mois d'IRTT). Peu de temps avant notre divorce je m'étais rapprochée d'un de nos amis, divorcé depuis plusieurs années mais revenu habité chez son ex et ses filles par manque d'autonomie. Nos points communs, notre sensibilité, nos vies déchirées ont fait que nous sommes tombés dans les bras l'un de l'autre. Il m'a rendu ma Liberté, j'étais devenue très amoureuse. Son ex et lui m'ont clairement épaulé dans la douleureuse période que je traverssais. Il imposait ma présence à son ex, elle me confiait qu'elle ne voulait plus le voir, qu'elle ne savait plus comment s'en débarasser, situation très malsaine, j'en conviens. Moi totalement amoureuse, l'ex n'en pouvant plus et Mr nageant au beau milieu de tout ça en prêchant qu'il ne fallait surtout pas avouer ! J'ai accepté de cacher notre liaison à son Ex, il fallait laissait le temps au temps, elle se sentirait trahie, d'ailleurs au moindre doute de sa part, je me voyais mise à l'écart pendant quelque temps. Mr a fini par trouver un travail, prendre un appartement, profiter de sa liberté retrouvée, voir fuir sa propre vie… Les liens étaient forts, nous nous sommes retrouvés, il s'est installé chez moi. J'ai à l'époque beaucoup parlé avec mes enfants à qui j'imposais de vivre avec l'ennemi de leur père (mes loulous sont très sensibles, malgré la décision de justisse et autant pour eux que pour leur père j'avais décidé de maintenir la relation qui me paraissait essentielle, nécessaire…) , ce n'était pas facile, mais tout le monde y mettait du sien. Les filles de Mr connaissaient mes enfants, ça se passait plutôt bien entre eux. Mais la maman des filles, égoîste a focalisé sur le fait que je lui "piquais" son Ex (ils étaient tout de même divorcé et elle ne savait plus comment s'en défaire…) et a monté ses filles contre moi. Les relations ont commencé à se dégrader. Nous avons décidé d'acheter une maison, tout le monde s'y s'entirait chez soi. Les démarches ont été rudes, Mr en CDD, fiché à la Banque de France, bref, j'ai départouillé, réglé les dettes et nous avons pu acheter notre maison. C'est à partir de ce moment qui devait être heureux, que les choses se sont détériorées. L'Ex a mis les bouchées doubles, imposant ses réglements. Les filles arrivaient pour le WE sans sac, il fallait donc que nous allions chercher les vêtements, Mr n'ayant pas de voiture, elle me l'imposait par procuration, je ne devais surtout pas laver le linge, aucun jouet ne devait rester dans cette maison… si bien que les filles ne sont jamais vraiment senties chez elle. De mon côté malgré les finances fragilisées par la perte d'emploi de Mr, j'achetais systématiquement une bricole lorsque je le faisais pour mes enfants. Tous les moyens étaient bons pour me faire payer : insultes, ragots, appel en plein WE pour que Mr vienne calmer sa fille piquant une crise… Et Mr dans tout ça me direz-vous ? C'est là que j'ai besoin de vos conseils ! Mr ne m'a jamais défendu face à toutes ces attaques, ces intrusions. Je me suis depuis toujours investie dans ce couple qui n'en a jamais réellement été un, d'ailleurs ; (Mr a monté sa boîte, ses revenus ne permettant pas de régler sa part j'ai toujours assumé les remboursements et toutes les dépences jusqu'à l'année dernière où j'ai décidé de ne payer que ma part, sauf pour l'alimentaire évidemment ! Les problèmes financiers se greffant au reste, je sais plus comment sortir la tête de l'eau. Je souffre ce de cette absence de reconnaissance, j'ai l'impression de ne pas avoir ma place, nos vies sont parallèles, lui très perso à la maison, ne s'appliquant que par des leçons faites aux enfants et de temps en temps, si l'ambiance est détendue il donne un coup de main au bricolage. L'année dernière à la rentrée des classes j'ai eu la bonne surprise de voir que Mr avait payé une partie des frais d'installation de sons aînée étudiante avec le compte commun, sans prendre la peine de m'en parler, cette année, son Ex et lui m'impose la garde alternée de leur 2ème fille, parce que c'est plus pratique pour Me ! La situation financière devant s'arranger avec la cloture de son entreprise et la reprise d'un bon poste, aprés avoir payé bien entendu l'arrièré des pensions alimentaires (normalement non dues puisque pas de revenu ! ) mais moi dans tout ça ? Je n'ai pas réussi à faire court…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


127044
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages