Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Papa divorcé veut voir sa fille.

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 1093 lectures | ratingStar_26397_1ratingStar_26397_2ratingStar_26397_3ratingStar_26397_4

Bonjour,

Il semble en effet qu'il faille que les choses se fassent très progressivement avec les bébés pour les droits de garde. Le mieux serait que vous demandiez à augmenter dans un premier temps la fréquence de vos droits de visite plutôt que d'y ajouter directement une nuit. Les propos repris par l'avocate sur les besoins psy d'un bébé sont effectivement ceux que l'on done pour les bébés en cas de séparation. Ce qu'il faut c'est que vote bébé vous voit le plus souvent possible mais ce n'est pas le fait de l'avoir la nuit qui améliorera votre relation. Par exemple pourquoi ne pas proposer jusqu'à 18 mois de la prendre tous les mercredis de 10 h à 18, une soirée dans la semiane de 17h00 à 19h00 et un Week-end sur deux en la ramenant le soir chez sa maman. Puis à partir de 18 mois, le mercredi de 10h à 18 h et week-end sur deux du samedi midi au dimanche soir pendant 3 mois ; puis de 21 mois à 24 mois tous les mercredis puis du samedi matin au dimanche soir. Puis de 24 à 36 mois tous les mercredis et un We sur deux du vendredi soir au dimanche soir. Puis à partir de 3 ans vous rajoutez la moitié de petites vacances scolaires et deux fois 15 jours pour celles d'été.

Ces conseils sont ceux des psychologues et pédopsy qui intervienent fréquemment dans les procédures auprès des JAF. En les appliquant vous respectez donc les besoins psy de votre fille, mais vous montrez aussi votre bonne volonté pour les magistrats en faisant passer les besoins de votre fille avant vos propres désirs ! Je en connais aucun juge qui a refusé ce type de droit de garde progressif à un papa (sauf dangereux pour l'enfant bien sur ! ).

Vous pouvez me laisser un mail si vous voules plus de précisions ou si vous voulez que je vous envoie de la documentation sur kla garde des bébés : veromaylis@aufeminin.com.

Vous pouvez aussi consultez l'article du docteur berger sur son site internet //perso.wanandoo.fr/maurice.berger.

 Et surtout n'oubliez pas que ce qui compte c'est que vous voyez votre fille le plus souvent possible et non qu'elle passe forcément des nuits immédiatement chez vous (ce qui serait angoissant our elle et nuirait à votre relation). Par contre, battez vosu pour obtenir des droits plus fréquents comme je vosu le disais plus haut par exemple. Je ne connais pas vos disponiblités, mais n'hésitez pas à demander des drotis de visite même deeux heures en plsu de ce que vous avez aussi souvent que possible.

Bon courage et n'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d'autres infos sur le sujet.

A bientôt peut-être,

Véro.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


26397
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Jafloulou | le 13/05/10 à 10:32

Les JAF utilisent les experts comme bon leur semble. En général ils avantagent les mères.. J’ai bien dit les mères et non pas les enfants. Je suis bien placé pour en être convaincu. On se rencontre qu'un juge vous accorde tout ce que vous voulez.. quand la mère est d'accord.. Mais quand il y a désaccord entre les parents. Très souvent trop souvent, les juges ne prennent pas leurs responsabilités, celles de l’égalité et du respect des citoyens français. J'ai bien dit, citoyen et non père français. Moralité.. Vous êtes un père magnifique, lorsqu'il s'agit de vanter vos performances, à vouloir repeupler la France. Néanmoins, le jour ou votre femme vous fout à la porte vous n'êtes plus rien. Votre ex femme peut vous faire toute les crasses de la terre, jamais on viendra lui dire.. "Madame c'est pas bien".. Non, et vous savez pourquoi, parce qu'"il y a un conflit" qui veut dire conflit, veut dire, partage des responsabilités du conflit ! Moralité vous n'êtes pas défendu par notre chère et belle justice française qui se complait dans ce rôle d'arbitrage passif. Donc, je me répète, si la mère, souhaite tout faire pour vous compliquer la vie dans votre relation avec vos enfants. Vous serez seul ! Rien n'a changé depuis 40 ans en droit des affaires familiales. Dans les 3/4 du temps, nos juges sont des femmes avec des pensées de femmes. Quant à nos avocats, vous allez devoir payer un max pour attirer sa pleine attention et pour que chq détail soit défendu comme il se doit. A savoir, tout détail contre vous (écrit dans un délibéré), sera un bon argument pour la partie adverse et les JAF (s'ils ont déjà dans l'idée de donner la garde à la mère). En d'autre terme, pour être crédible, personne ne doit pouvoir vous faire de reproches, sinon, c'est foutu ! Tout est tracé et à chq instant, voire plusieurs années après, on viendra vous le reprocher dans une audience. Le procureur, lui, c'est simple... il compte les points.. Les plaintes déposées sont systématiquement classées. On considère qu'il s'agit d'un conflit parental, donc rien n'est pris au sérieux même pour des actes plus graves.. Comme on dit, 1 partout, la balle au centre ! Moralité ! j'en reviens à ce que je disais, la mère est intouchable ! Même si elle fait les pires choses ! Notre justice s'en balance, en prétextant qu'elle protège les enfants. En toute honnêteté, même si je crois à la protection des enfants lorsqu'il y a des enfants.. je crois aussi, qu'il y a des abus.. et que la justice ne fait pas son boulot ! Car parfois, l'intérêt de l'enfant à bon dos dans un conflit ! Et ce n'est pas parce qu'une mère enfante un jour, qu'elle le droit de tout faire subir à un père (et vice versa, j'entends bien) Alors une chose. Madame la justice ! Faites votre boulot et faites le bien ! Et je ferai le mien, en tant que père ! Arrêtez de banaliser les histoires des parents.. Respecter les droits de visites et d’hébergement des pères, c'est bien mais ca ne suffit pas ! Mais ce n’est pas la référence du bonheur et de l’épanouissement ! Les pères ne sont pas là, uniquement pour repeupler l’hexagone ! Aujourd’hui, si je faisais 50 % de mon job, je me ferais virer. Et pour vous (en tant que juge) qu'en est-il ? Faites donc faire respecter la décision de justice (que vous avez écrite et rendue) aux mères de nos enfants.

Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages