Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Son ex change tout à sa façon

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/10/10 | Mis en ligne le 18/10/11
Mail  
| 343 lectures | ratingStar_222354_1ratingStar_222354_2ratingStar_222354_3ratingStar_222354_4
Je vais tenter de résumer mon histoire. Je suis en couple depuis 1 an et demi avec un homme qui avait déjà un enfant. Lorsqu'on s'est rencontré, il y a deux ans, il m'a expliqué qu'il était déjà séparé même si son ex vivait encore avec lui, qu'ils faisaient tous les deux chambres à part depuis toujours. Bref que leur histoire était finie. Pas vraiment dupe, avant de m'engager plus loin dans cette situation épineuse, je lui demandé de se séparer vraiment de son ex, de façon physique. Il l'a accepté. Tout se passait plutôt bien , jusqu'au moment où nous avons appris que Madame ex était enceinte et qu'elle le lui avait caché. D'abord ce fût la stupeur puis la colère, lui qui disait être séparé, cela ne lui avait apparemment pas posé de problèmes de coucher avec mme ex. Après beaucoup de souffrance, j'ai fini par lui pardonner et réussi à comprendre le pourquoi d'un tel acte, alors qu'ils étaient en pleine rupture. Mon homme desemparé ne voulait pas de cet enfant, il se sentait trahi et forcé, mais malheureusement,elle n'a rien voulu entendre et a eu ce bébé, qu'elle a, bien sûr, fait reconnaître par des menaces car mon homme gagne très bien sa vie et elle pas du tout. Se sentant coupable (comme tant d'hommes), il l'a reconnue (ce que je trouve très courageux et généreux de sa part pour cette petite fille). En revanche pour me protéger et ne jamais m'exclure de notre futur famille recomposée, il a toujours refusé de voir sa fille sans moi puisque le jaf, lui avait accordé 2x4h par semaine de visite à partir des 6 mois de la petite dans le lieu de son choix et avec les personnes de son choix. La mère refusant qu'il aille promener sa fille un après-midi par semaine en ma compagnie, n'a pas respecté la décision du juge en soutenant qu'elle était par contre d'accord que nous allions chez elle pour voir sa fille en sa présence. Mon homme a refusé de céder au chantage et craignait surtout une situation très malsaine. Jusqu'a juin (la petite allait avoir un an) où à force de réunion chez la pédopsy et d'ultimatums, elle a consentie à nous la laisser un après-midi, puis un soir. Nous ne l'avons pas vu des vacances. Aujourd'hui, nous l'avons bien plus (son frère est en garde alternée), un week end sur deux du samedi au dimanche en sachant que le samedi elle nous la donne a 14h prétextant que la petite se réveille à 13h et obligation de la ramener à 17h, avec les siestes et les allées retours, nous ne profitons presque pas d'elle et son frère est frustré puisque nous ne pouvons faire aucune activité avec lui et un soir par semaine. Tout cela dans un climat hyper tendue, l'ex qui m'espionne sur fb, qui me choppe à la sortie de l'école pour me parler de ce que mon homme lui a fait, de tentatives de destruction de ma relation avec mon bf, et j'en passe et des meilleurs. Du coup par peur de la croiser, nous avons embauché des baby-sitters pour les chercher à l'école et crêche. Et lorsque l'une d'elle a eu un empêchement, je suis allé chercher mon bf à l'école. Mme ex était, comme par hasard, là et me supplie de lui parler. Et là, j'accepte parce que je me dis que c'est important pour les enfants et que peut-être les choses pourront s'arranger. Pendant une heure, elle se déverse sur moi, me raconte que mon homme lui a fait subir du harcèlement moral, qu'elle est une victime et qu'elle ne lui a pas du tout fait un enfant dans le dos, que c'était un accident. Elle ne me laissait pratiquement pas parler. En sortant de se rdv, j'étais tellement mal que j'avais envie de vomir. Pourtant, elle explique à la pédopsy que notre rencontre a été formidable, que c'était une révolution dans sa vie. Bon, ok, je savais qu'elle était barge, mais là... du coup depuis elle ne souhaite plus que communiquer avec moi, car mon homme et elle n'arrivent pas à communiquer sans se mettre sur la tronche. Je me dis, bon, je tente le coup peut-être que les choses s'arrangeront si les infos passent par moi. Après tout, je m'occupe énormément de ses enfants qui m'adorent, donc je peux comprendre qu'elle veuille me connaître. Sauf que, cette femme est obsédée par "le bien-être" de ses enfants, bien-être qui fluctuent et évoluent en fonction de son organisation, mais qui ne déroge pas quand il s'agit de notre organisation. Elle ne veut pas que mon homme cherche sa fille le samedi matin, car elle dort jusqu'à 13h (mouais), mais quand elle décide de partir en week-end sa fille peut être réveillée à sept heure. Autre exemple, le jeudi qui est le jour de garde de mon homme, j'avais décidé de chercher les enfants à 16h30, comme normalement c'est une baby-sitter qui les cherchent a 17h30, je trouvais ça mieux pour eux de rentrer plus tôt, mais mme ex sans nous consulter a inscrit bf à la biblio et à décidé à cause des grèves de prendre la petite jusqu'à 18h. Quand elle m'informe de la situation, je tombe des nues, elle me dit que comme elle pensait que la baby-sitter venait à 17h30, ça ne posait pas de problème qu'elle attende une demi-heure que bf ait fini la biblio puis de prendre la petite chez elle. J'étais outrée, puisque quand c'est le jour de garde de mon homme, c'est à lui de décider des activités et des heures de sortie des enfants et que c'est lui qui paye la baby-sitter. Bref, elle change toujours les choses à sa façon, comme si mon homme n'avait rien à dire sur l'emploi du temps des enfants pdt sa garde et me fous tout mon programme en l'air. Puis comme un fleur, elle me dit que c'est à cause d'un manque de communication. Personnellement, je ne crois pas qu'il soit sain de discuter avec l'ex de chaque sortie d'école. Nous n'imposons rien au enfants quand ils sont avec elle. Ma situation est compliquée, car d'une part, je sais qu'elle m'instrumentalise et je sers d'objet et d'intermédiaire dans une situation qui ne me regarde pas, mais en même temps, elle est sourde à toutes communication avec mon homme qui en plus n'a plus aucune patience avec elle, et je suis très impliquée avec les enfants puisque je m'en occupe beucoup plus que le Papa qui travaille beaucoup. (NB: le Papa a resaisi le jaf, afin de clarifier tout cela, mais il faut attendre jusqu'à décembre et cela devient très lourd.)
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222354
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages