Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Droits de garde      (1680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sos besoin daide

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_270370_1ratingStar_270370_2ratingStar_270370_3ratingStar_270370_4
Mon histoire : Mariée pendant 17 ans, veuve durant 6 ans deux fils maintenant adultes et indépendants. J'ai il y a 6 ans fait la rencontre d'un homme dont je suis tombé follement amoureuse, idem pour lui. Très rapidement nous nous sommes installés ensembles mais dans deux appartements, lui ayant 1 enfant de 4 ½ ans ; cet enfant est en garde alternée depuis la séparation d'avec la maman. 1 semaine sur deux. D'où la raison des deux appartements, une semaine chez moi 1 semaine chez lui. Les mois et les années sont passées comme cela, avec quelques fois des heurts vis-à-vis de ce que je ressentais, à savoir les semaines où il avait la garde de son fils je n'existais plus, il faisait tout en fonction de son fils et non de nous. J'ai très vite compris qu'il entretenait un lien fusionnel avec son fils. Alors moi afin de le laissé profiter de la présence du petit, je m'effaçais et rentrais chez moi. Combien de fois lui ai-je dis que je n'étais pas une plante que l'on nourrissait une semaine sur deux. Combiens de soirée j'ai passé à un pas prononcé un mot, car il était trop absorbé par la présence du petit. Combien de fois m'a-t-il attend lorsque nous discutions et que son fils voulait quelque chose. Le 22 février je n'en pouvais plus. Encore tout un week-end ou il n'y avait que son fils chez l'intéressait (il a maintenant 10 ans) , ou encore une fois je lui ai fait la remarque, que moi aussi j'existais que j'étais là. J'ai donc pris la décision de rentrée chez moi. El là silence radio durant plus de 2 semaines. Comme d'habitude c'est moi qui l'ai rappelé. Et là je l'entends dire, "je quitte cette ville (nos appartements sont à 25 mètres l'un de l'autre) et je pars m'installer près de mon ex-femme (qui est remariée) pour le bien être de mon fils" . Il dit avoir des sentiments pour moi mais que son fils était sa priorité. Et que nous ne sommes pas fais pour vivre ensemble (après 6 ans de vie sans heurts autre que celle de demander un peu d'attention lors des semaines de gardes de son fils) , je trouve que c'est un peu long. Le ciel m'est tombé sur la tête. Je venais de me faire jeter par un homme à qui j'ai tout donné et tout fait durant 6 ans. Je m'explique : tout d'abord l'amour que je lui portais, les prêts financiers, (lorsqu'il s'est séparé de son ex, elle a presque tout gardé ; son fils de 4 ans dormait sur un matelas) , durant ses semaines de garde, lorsqu'il était en déplacement je gérais le petit (scolarisé prés de chez sa mère soit 7 kms de chez moi et 7 de mon lieu de travail) , je payais la moitié des vacances alors que moi j'étais seule, il a été convié partout chez mes amis, ma famille moi jamais ; je ne sais pas ce que c'est un wee-end à deux en amoureux jamais il ne m'a fait de surprise de ce type, son fils son fils et toujours son fils. Je suis actuellement suivi médicalement, car j'ai subis un gros choc sentimental et humain (perte de 8 kilos en 3 semaines) Je me rends compte à présent, que je n'ai été que le pansement de sa séparation avec la mère de son fils (séparation à la demande de son ex – avait rencontré un autre homme) , que je n'ai jamais fais réellement partie de sa vie. Je lui en veux d'avoir abusé de moi de mes enfants de tout mon entourage. Tout n'a toujours été que mensonges et abus. Lui qui disait m'aimer, être la femme de sa vie, Aujourd'hui il m'a détruite, je pleure toutes les larmes de mon coeur, je n'ai plus gout à rien (sauf être dans le noir) je suis sous antidépresseurs, anti-anxiolytique. Il m'a dit qu'il avait pris cette décision, suite à mes quinze jours d'absence. Qu'il n'avait pas supporté que je parte pour les raisons invoquées ci-dessus. Il faut savoir que nous travaillons ensemble et que je vais le voir tout les jours. Ma situation ne me permet pas de démissionner. Lors de notre dernière discussion il me dit que c'est moi qui suis partie, mais ce qu'il oublie c'est qu'il m'a poussé dehors par ses agissements avec son fils. Je souffre le martyr, je n'en peux plus, toute ma famille est malade de me voir me détruire comme cela. J'ai été longue, mais j'espère avoir des aides de votre part. Encore merci de m'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


270370
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perverse narcissique - perversion

image

Bonjour. Je viens vous demander conseils car mon mari et moi sommes confrontés à une perverse narcissique, son ex-femme. J'ai rencontré mon mari il y a quelques années. Il était séparé de son ex-femme depuis un an et s'occupait de son enfant...Lire la suite

Situation explosive, ma compagne ne supporte plus ma vie de famille... - familles recomposees

image

Bonjour, Il y aurait tant de choses à raconter du haut de cette relation de deux ans mais je vais essayer d'être concis et clair… Depuis quelques temps ma compagne ne supporte plus ma vie de famille avec mes enfants… J'en ai 2, une grande de 7...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages