Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Au secours ! j'en ai marre des relations mère fille. je craque.

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 446 lectures | ratingStar_106406_1ratingStar_106406_2ratingStar_106406_3ratingStar_106406_4

Je viens d'avoir ma mère au téléphone. Je suis encore une fois de plus bouleversée. J'ai besoin d'aide. Peut-être pourriez-vous m'aider ? Toutefois, je ne voudrais pas vous embêter.

Ma mère est agée de 78 ans. Elle est complètement déprimée en raison de ses problèmes de santé (difficulté importantes pour se lever, bouger, tenir me dit-elle une fourchette : actuellement, elle souffre de crises de - oh, excusez-moi, je ne sais plus. C'est les mains qui se déforment).

Moi, j'ai 34 ans, 4 tentatives de suicide. Et je me rate. J'en ai marre. Je ne redoute plus la mort, je l'ai "apprivoisée". J'ai l'impression qu'elle fait partie de ma vie. Tentatives de suicide soldées par des échecs. A croire que ce n'était pas mon heure. Je le crois.

Depuis toujours, je ne me suis jamais entendue avec ma mère. Aussi loin de mon histoire remonte, j'ai le souvenir de cris et de pleurs. Ma mère a divorcée lorsque j'avais 9 mois. Je n'ai revu mon père qu'une fois au tribunal lorsque j'avais 18 ans pour une histoire de pension alimentaire. C'est tout.

A la suite de mes T.S., j'ai décidé d'aller voir un homéopathe. Je le trouvais très psy. Il m'a beaucoup aidée. A l'époque, il m'avait conseillée de prendre contact avec mon père. Ce que j'ai fait. Encore échec. Celui-ci m'a dit par téléphone qu'il était agé et ne souhaitait plus être dérangé. OK, je respecte.

Je me suis mariée. Le jour de mon mariage, ma mère me dit "aujourd'hui, j'enterre ma fille". Je crois devenir folle ! Ma mère et mon mari ne se sont jamais entendus. Pas le moins du monde. Ceci explique certainement mes T.S. J'ai souffert a en devenir folle. Vraiment folle. C'est incroyable. L'homéopathe m'avoir conseillé (du moins c'est ce que j'ai compris) de prendre du recul par rapport à ma mère. En effet, il y a environ deux ans, nous allions mon mari est moi au sport d'hiver pour la première fois. C'est pour moi un événement. Je voulais partir "en paix" avec ma mère. Je lui téléphone et lui reparle de cette réflexion dite le jour de mon mariage. Elle me le redit deux fois ce jour là. Dingue, je me dis que je suis dingue. Trois mois plus tard environ, je luis écris lui demandant de me comprendre, de m'accepter telle que je suis (puisque je fus toujours l'objet de disputes et de reproches). Deux jours plus tard, elle me retourne deux feuilles blanches pour toute réponse. Je m'attendais à tout sauf à ça. Je n'ai donc pas revu ma mère pendant un bon moment. Je n'ai donné aucune nouvelle. Vous me direz que c'est mal mais je reconnais mes torts.

La, ce soir, j'ai l'impression que ça recommence. Ce matin, je l'ai appelée pour prendre de ses nouvelles (j'étais passée la voir la veille de la fête des mères, le samedi mais j'ai encore interprétée ses paroles comme des reproches vis à vis de mon mari - peut-être d'après son point de vue ses propos sont fondés - mais moi, je suis mariée et n'accepte pas que l'on critique mon mari alors que je sais qu'elle ne l'a jamais accepté. Et j'estime que mon mari n'a pas à être critiqué).

J'en ai marre. Pardon si mon histoire vous semble un peu longue mais j'ai l'impression que le cauchemar redémarre de plus belle. Ma mère vient de me dire qu'elle avait vendu sa voiture à quelqu'un qui habite justement dans mon village ! Elle ne m'avait même pas dit qu'elle souhaitait la vendre. Ca me fait un choc terrible. TERRIBLE. J'en ai marre. Lorsque je lui ai demandé pourquoi, elle m'a répondu que c'est parce que je ne l'appelais jamais. Mais si je l'appelle, on se dispute. Je suis bouleversée. Je l'entends pleurée dans le téléphone. Je ne peux en parler à personne. Je ne veux pas embêter mon mari car je suis en froid avec sa famille. J'ai décidé de faire une psychothérapie pour m'en sortir car je me définie comme un petit monstre. AU secours. Que faire ? Je ne reverrai pas la psy. Avant un moment car là, je suis complètement prise par le boulot. Urgent. Comment continuer à vivre ? Je suis en désaccord avec ma conscience. Si je vois ma mère, ce sont des reproches et je craque. Si je ne la vois pas, je rêve d'elle et je souffre. Que faire ?

En plus, je n'arrive même pas à avoir d'enfants. L'image de la mère m'obsède t-elle ?

Merci encore pour votre écoute.

Merci à vous.

Je souhaite que des belles choses.

Anne.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


106406
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages