Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment faire en attendant le jugement du jaf

Témoignage d'internaute trouvé sur droit-finances-commentcamarche
Mail  
| 441 lectures | ratingStar_266366_1ratingStar_266366_2ratingStar_266366_3ratingStar_266366_4
Gras>REPONSE à ELO et TURKISH. Bonjour, Je voulais vous répondre à tous 2 à la fois : en effet, il n'y a pas plus d'hommes violents que de femmes violentes : ils le font souvent de façon differentes. Et les femmes ne sont pas les seules à pouvoir protéger leurs enfants. Chacun à une histoire et de la souffrance.? Ok. Je ne pense pas que faire des généralités vous amènera à vous sentir mieux meilleurs : au contraire, vous vous faite du mal pour plus tard… si vous avez l'occasion de refaire vos vie, car vous resterez toujours avec ses idées là et de ce fait vous revivrez alors les mêmes choses. Il se passe dans toute histoire, qu'1 jour, 1 homme et 1 femme se rencontrent… c'est bien. Mais qu'au fil du temps, voir même du début, les choses ne sont jamais dites clairement : "veux tu des enfants" : "oui mais faut décider ensemble le moment où l'on sera pret tous les 2". C'est le début ça !!! Pourtant le nombre de nanas qui en couples décident d'avoir un enfant sans demander à leur compagnon s'ils sont prets..?! Apres c'est facile aussi : les femmes font leur caprices, un enfant né. Ça impose des chamboulements au pere, qui, si il n'est pas pret car imposé, ben ça tourne au cauchemard. Alors là, faut même pas imaginer après la séparation : il y a des mecs intelligents qui restent gentils et se battent pour être père ; ..MAis comme par harsard on voit alors ces meres qui leur avaient imposé l'enfant, vouloir le garder… POUR ELLE TOUTE SEULE !!! Et il y a ceux qui petent un cable encore plus violement que durant le couple, puisqu'on leur a imposé un enfant pour finalement, se faire troncher après, à devoir continuer de payer une pension pour 1 enfant qu'ils ne voulaient pas, même si depuis ils y sont un peu attachés et qui voit leurs enfants se retourner contre eux, ne plus vouloir les voirs, parce que les meres, qui n'assume pas leur décisions, manipule les enfants (pas vrais beaucoup de meres ..?!) en leur confiant LEURS PROPRES PROBLEMES D'ADULTES, et ce faisant passer pour des victimes !!! C'est dégueulasse car un pere, si quelquepart, il ne vous aime plus, ça ne veut pas dire qu'il n'aime pas ses enfants. Et pour toutes ces femmes qui décident de vivre avec un homme qui dès le départ, pense aux copains, à la boissons, ben quand on est intelligent, on ne fait pas d'enfants avec ce genre de personne : c'est qu'ils ne sont pas pret ! Alors je le dis pour en avoir connus beaucoup qui buvaient (je travaillais dans un bar) , et qui le reconnaissent tout à fait, que la plupart sont démontés de se voir traiter ainsi, aussi mal alors qu'ils ont pas demandé d'être pere !! Et j'en connais aussi beaucoup, qui lorsqu'ils ont rencontrés la bonne personne (amour !! ) , ben ils ont changés du tout au tout TOUT SEUL. Beaucoup trop de personnes se mettent en couple, mais c'est pas vrai, ils ne s'aiment tant que ça, réciproquement. Et c'est pas l'arrivé d'un enfant qui changera quoi que ce soit … AU CONTRAIRE. Personnellement tout au long de ma vie, j'ai rencontré autant de femmes égoistes qui décident pour l'homme, se servant de lui financierement pour assumer l'enfant qu'elles seules voulaient au départ, sans laisser la moindre chance au pere, qui lui n'a rien contre l'enfant, se charger aussi de casser et décider pour le pere. Et j'ai vu aussi des hommes trops cons et égoistes qui partent du principe que ce sont les hommes qui commandent. Si vous lisiez toutes les discussions de ce site, vous verrez que c'est 50/50. Depuis 4 ans par exemple, je vis une situation où mon compagnon se bat pour ses droits parentaux bafoués par la mere : -1) Il a toujours travaillé depuis bien avant l'arrivé de son enfant, alors que sa femme, elle, ne voulait pas bosser, donc elle était à sa charge ; or elle était tout le temps depressive, sans explications. Exigeait beaucoup de lui. OK il a sa part de responsabilité car il a jamais gueulé pour la pousser à aller au turbain. IL EST TROP GENTIL DE CARACTERE. Et avant même l'arrivé de l'enfant il songeait sérieusement à divorcer, malgré son éducation et sa vision sacré du mariage "c'est pour le meilleur et pour le pire" ; Comme par hasard au moment où il allait lui dire, boom, elle est enceinte… il a été content d'être pere, mais il voulait pas que ce soit elle ; puis il s'est dit que forcément, ça l'a ferait changer, qu'elle serait plus souriante, qu'elle aurait envie de se battre dans la vie pour faire qqchose et que sans doute leur couple irait donc mieux. Ben il s'est fourvoyé !! Elle a rien changé du tout. En plus, vers 3 ans le gamin a eu des troubles du comportements. Et en même temps, lui aussi a été malade, engiome cérébral : bref un légume durant 3ans. Mais en pleine convalescence, il a réalisé qu'il pouvait plus la blérer, et ne faisait plus rien pour elle ; Elle comme par hasard, lui a fait un chantage : "si je vais travailler, je recherche un nouveau mec ! "… (ce qui l'a fait rire intérieurement, car elle a très peu offert de calins, de caresses et d'actes sexuel à son mari, seulement durant 3 ans (avant le mariage et un peu après, puis plus rien) … et puis il s'est dit qu'elle était pas aussi egoiste et conne pour faire cela… qu'ils se quitterais CORRECTEMENT AVANT). Ben non, elle a trouvé effectivement un mec, l'a trompé d'abord avant de lui dire ; et lui a baratiné tout un patacaisse comme quoi pour l'enfant fallait y aller mollo… alors ça s'est passé ainsi : - toujours dans le même lit conjugal, alors qu'elle allait se faire sauter ailleurs. - lui, devait garder l'enfant chaque fois qu'elle voyait son mec. Lui, il avait rien à dire et se privait s'il avait des soirees prévues avec des amis. - 4mois plus tard, il m'a rencontré. Et au fils du temps je lui ai dit que je trouvais difficilement croyable qu'ils allaient se séparer, puisqu'ils dormaient toujours dans la même chambre (perso : je ne suis pas pour être la maitresse de quelqu'un ; par contre je lui disait qu'il soit correct avec moi et que s'il désirait rester avec sa femme, pas de soucis… mais qu'il fallait qu'il sache). - Il a de suite changé de chambre, il attendait que cela, disant à son ex que même pour le petit fallait bien un jour qu'il comprenne réellement qu'ils se séparaient. Comme par hasard elle lui a demandé de rester à la maison, jusqu'à la rentrée scolaire (ben oui, elle avait besoin d'une nounou à domicile) car si le pere partait avant dans 1 appart, il prendrait son fils pour bien s'en occuper puisqu'il ne pouvait pas travailler). - depuis qu'il a eu son appart, elle n'a cessé de s'incruster chez lui ; de se servir de lui ; et l'a enculé en faisant habiter son mec chez eux, devant l'enfant, alors que propriétaire, tous les 2 (et bien + lui qu'elle du fait d'avoir jamais voulu trop bosser pour payer le credit…) , elle aurait pu avoir la descence d'aller vivre ailleurs. Pendant que lui, en maladie a du se prendre 1 appart (P2) où peuchere son fils devait dormir dans sa chambre ! -bref, divorce en 2007 enfin : mais depuis rien a changé : elle veut toujours TOUT DECIDER, manipule tout le monde, le fait passer pour un mec manipulé par sa nvelle nana (c'est à dire moi !! Rire) ; décide tout pour son fils, l'insulte régulierement par téléphone ; a gueulé quand nous nous sommes installés ensemble au bout de 3 ans ; a raconté pleins de saloperies sur moi à l'enfant (alors qu'elle ne me connait pas du tout ! ) et sur son pere également ; réclame plus de pension alimentaire (mais mon compagnon donne ce qu'il peut, vu qu'il touche les ASS et une petite pension d'invalidité) et que la Juge a statué. - elle, refait exactement comme elle faisait avec son ex mari : elle a demissionné de son CDI (à la poste) ,donc ne touche rien ; elle fait les marché (3 par semaine l'hivers ; plus l'été) , mais ne gagne pas grd chose… c'est à dire pas de quoi vivre mais juste de payer qques trucs (c'est à dire qu'elle vit aux crochets de son mec, qui lui a aussi un enfant, qui ganne à peine plus que le SMIC, mais au moins qui travaille, lui ! - mon compagnon a ouvert depuis sa petite entreprise (seule solution pour essayer de gagner sa vie, puisque son traitement ne lui permet plus de bosser à plein tps chez un patron ou en mi-tps térapeuthique, mais personne ou presuqe surtout dans son metier, ne l'embaucherait !! C'est d'ailleurs suite à qques mois, chez son ancien patron en mi-tps qu'il s'est fait virer !! ) mais a du quitter le departement pour aller à 3h plus loin, monter sa boite (suite étude de marhcé). Je vous laisse deviner tout ce que cette pauvre mère lui a balancé ! Alors que seule la pension a été baissée de 50? (en vu de la situation + les frais route pour rechercher le petit) , les horaires rallongés, et tous les jours de gardes maintenus comme avant c'est à dire 1we/2; la moitiée des vacances. CHAQUE HISTOIRE EST DIFFERENTE et ce n'est pas une question de sexe. De plus les décisions des juges varient selon les juges : pour 2 histoires similaires, il y aura des rendus differents… c'est ce que je peux dire. Et ma vie m'a fait rencontrer des parents aussi cons des 2 sexes… Mais il est vrai que les femmes savent très bien mener les choses, cotés manipulations… C'est horrible. Bon courage à toutes et tous. Mais retenez bien une chose : le mal que vous semez dans la tete de vos enfants se retournera un jour contre vous. Alors, ne voyez pas les defauts de votre Ex conjoint seulement : laissez faire les choses. C'est aux enfants de décider et de choisir avec leur coeur. S'il y a violence physique ou menace, les mains courantes sont une bonne chose. Moi ça me ferait moins peur que les manipulations, car c'est moins sournoi et il a plus de chance d'avoirs des témoins. La manipulation comme son nom l'indique, c'est fait dans le dos de l'entourage de l'enfant et la mere tient un discours plus cohérent autour… mais les mots sont du vent, les actes, sont plus graves. Et pour prouver la chose : comment fait-on ? Désolée d'être aussi longue mais je n'aime pas "survoler" les choses… Bon courage, bonne lecture !! Rire.
  Lire la suite de la discussion sur droit-finances.commentcamarche.net


266366
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages