Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment je suis passée de victime à bourreau

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 460 lectures | ratingStar_38918_1ratingStar_38918_2ratingStar_38918_3ratingStar_38918_4

Mon meilleur ami est avocat, une amie d'enfance était juge aux affaires familiales. Bien que la magistrature exige de nombreuses compétences, on tombe parfois sur des cas.

Je rappelle rapidement mon histoire : victime de violences conjugales, j'ai dû quitté le domicile avec mes 2 enfants sous le bras. Mon ex mari a été reconnu coupable. J'ai eu bien plus que du harcèlement (et franchement, ils s'en fichent) -j'en ai eu aussi et bien d'autres choses encore. Mon ex mari s'est mal comporté au tribunal. Il n'a pas demandé la garde des filles lors de la conciliation. Il ne payait pas la pension alimentaire.

La procédure a pris 6 ans. Il y a eu une enquête sociale : pour te dire le sérieux, c'était un autre nom qui figurait à la place du mien !! Le rapport était truffé d'erreurs. S'il ne m'a pas été défavorable (rien à me reprocher, les filles allaient bien, travaillaient bien- une de mes filles est probablement précoce) , il a été très très favorable à mon ex mari.

De même que l'expertise psychiatrique. J'ai oublié de dire que pour inverser la vapeur, mon ex mari m'a accusée de maltraitance ! Ainsi que mon nouveau conjoint.

Imagine, le psychiatre m'a obligée à venir à St Anne, 2 heures et demie de transport, alors que j'étais sur le point d'accoucher, le col ouvert, avec du diabète et un bébé en siège !

Pour des raisons de délais à respecter ! Personne ne m'a aidée lorsque j'ai vécu à droite et à gauche avec mes enfants. J'étais furieuse et le psy l'a marqué dans son rapport !

Devine qui a obtenu la garde ? Mon ex mari ! 6 ans et demi que j'avais les filles avec moi.

La justice est un rouleau compresseur. J'ai vu des témoignages de personnes qui comme moi, sont passées de victimes à bourreaux. Ca n'arrive pas qu'aux autres et j'attends encore des attestations qu'on m'a promises.

Les gens sont fort pour s'indigner, mais lorsqu'il s'agit de passer au concret, il y a beaucoup moins de monde.

Mon copain qui est avocat me dit que la question que lui posent le plus ses clients est la suivante ; "est ce que le magistrat a ne serait ce qu'une once de bon sens ? "
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


38918
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages