Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Conseils sur un divorce

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 191 lectures | ratingStar_265703_1ratingStar_265703_2ratingStar_265703_3ratingStar_265703_4
Bonjour, Je suis à la recherche des conseils pour m'aider à gérer une situation de famille qui est invivable. Je suis marié il y a une 10 d'années (mariage classique sans contrct) et nous avons 3 enfants en bas age. La vie du couple est intenable, je suis sous la pression et au bord de l'explosion. La femme est très influencée par ses parents. Elle n'e m'écoute pas et fait tout ce que lui demande. Mon tort est que j'ai but de l'alcool (je ne bois plus). En disant boire je ne veux pas dire je suis un alcolo. Se sont des verts lors des rencontres chez des amis, lors de debat-conférence (cela s'est passe en 1998/99 lors d'un séjour un usa) évidemment je n'ai jamais acheté ou introduit une goûte a la maison. J'ai achete des fois des bouteilles pour offrir à des amis mais sans jamais les déposer à la maison ? Ma femme ne veut pas de rapport conjugaux, pour me calmer je me connecter sur le site des chat pour m'exciter et me masturber au lit. Ayant vu cela elle a essayer de m'e piéger en m'envoyant un email sous une autre identité pour un rendez-vous que je n'ai pas répondu. A ses emails sous la nouvelle identité j'avais répondu on dialoguer et je l'ai découvert (la réalité). Je récapitule mon tort c les verts et le tchatche sexy et érotique. J'ai tente une réconciliation a différentes reprise parfois en pésence des personnes de sa famille. Je lui tendu la main a plusieurs reprises mais rien a faire elle reste accroché a la goute d'alcool et le tchatche d'il y a des années. Depuis cet été on est de retour en France car après les usa on a tente une expérience au canada 2005/ juillet 2008. Depuis elle refuse de contribuer aux courses de la famille, moi j'assure cela avec l'argent économisé. Des que je lui parle d'argent elle me demande de puiser sur les économies ou encore celui des place au nom des enfants qui ont 7 00 euro chacun. Moi j'assure les besoins de la famille avec les économies. Je lui acheté une voiture avec un crédit conso qui est a mon nom mais elle est co emprunteur (car mariés). Toutefois les prélèvements sont effectue sur mon compte. Par contre madame sa paye (conge parental et allocation familiale) ensuite sa paye et allocationfamilliale elles les place dans des comptes a elle et ne contribue en rien a la maison mis a part les mensualités du crédit de la maison. A certains moment dans la discussion je lui fait part de mon désaccord de cette situation et j'e lui suggéré de faire un compte commun (compte conjoint) car des le début et a sa demande on a fait des comptes séparé (compte courant, livret A LDD…) onne dispose que de procuration sur le compte courant le reste rien du tout. Sa réponse était je vais reprendre le taff et tu verra pas mon argent, chose qu'elle a redit a sa mère. J'e lui ai même proposé de faire une comtabilité pour les courses mais elle a refusé. Je ne lui ai jamais manque de respect sauf il y a une fois j'ai explose de colère et je lui ais dit 3 mots grossiers et vulgaire. Elle est en conge parental d'éducation. Elle a repris le taff debutjanvier. Moi je suis sans emploi et pas de droit au chômage. LA dernière tentative a été faite hier en présence de son frère et de son oncle qui ont essaye de me mettre sur le box des accusé et on est arrivée a la même choses, c'est a dire ma main tendue, et elle ne veut pas se prononcer et a besoin de réfléchir (ce qui est légitime) mais jusqu'à quand ? Elle veut pas de rapport conjugaux ni participer aux besoins de la famille (courses) sa durée de reflexion est illimitée comme disait son frère elle prendra le temps qu'il faudra et elle dira oui ou non ? . En ce qui concerne les bien donc nous avons. Deux voitures : une paye avec un crédit a mon nom il y a 5 ans et la 2 qui est sous crédit. Nous avons aussi la maison qui a été acheté de la façon suivante : Avant le mariage (dans le cadre des préparatifs) on a acheté une maison qui valait 800 000 francs avec les crédit sa revenait a environ 1 million de franc. Ma femme a verse 350 000 se sontses économies, le reste un unpret sur15 ans il reste bien sur 5 ans a payer. Le crédit a son nom bien sur. Face a cette situation je voudrais mettre une fin a cette vie et c'est la ou vos conseils sont les bienvenus. Que dois je faire, quel sont ms droits et devoir ? Ensachant qu'elle ne voudra pas de divorce a l'amiable Que deviennent la maison, les 2 voitures qui aura la garde des enfants, y aura t'il une pension alimentaire (surement) mais qui la versera et de combien sera-t-elle, ensachant que je ne travaille pas et elle touche environ 1500 euros/mois. Aussi si je divorce dans être autre pays (quelle sera la suite ici en france ? ) sera t'il reconnu ou pas ? Salutations cordiales et merci d'avance. Bretagne.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


265703
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages