Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépôt de plainte pour non paiement de pension

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 635 lectures | ratingStar_162886_1ratingStar_162886_2ratingStar_162886_3ratingStar_162886_4

Je viens vers vous pour avoir quelques renseignements concernant la pension alimentaire. Cela fait un an que le père de ma fille ne paie plus la pension, il ne répond pas à mes lettres de relances (3 en un an). En juin 2009, nous avions eu audience auprès du JAF pour une requête en révision de la pension à la baisse, à la demande de Mr, lapension étit alors de 160 euros, il demandait une division, donc 80 euros, et j'ai stupidement proposé 60 euros, trpo désireuse de montrer qu'il fallait arrêter de se détester pour de l'argent. Il faisait état de ses difficultés, du fait qu'il allait être en fin de droits assedic, de mon côté, afin de faire un geste en sa faveur (et espérer de meilleurs rapport avec sa fille) , je n'ai pas parlé de mes difficultés et je n'ai pas contesté. Le père de ma fille avait aussi demandé à ce quej'ai l'exclusivité de l'autorité parentale, mais le jaf n'a pas souhaité poursuivre et l'a encouragé à assumer mieux son rôle de père. Lui et moi vivons dans la même ville, et pourtant depuis 2003, il a coupé tout contact avec sa fille. Il n'y a pas si longtemps, s'il la rencontrait par hasard, il prenait le temps de lui dire bonjour, maintenant, il lui fait signe de loin, ou fait mine de ne pas la vor. Ma fille a 11 ans et est en 6ème. Il n'y a pas si longtemps, la famille de son père la prenait en week end ou pour quelques jours de vacances, depuis peu, eux aussi font comme si elle était une simple connaissance. La compagne actuelle du père de ma fille, avec qui il a deux enfants, était ma ";meilleure"; amie avant qu'elle ne se mette avec lui, elle a tout afit depuis pour rompre les liens entre le père et la fille, et elle y est arrivée, je suis simplement écoeurée. En plus, vu la crise, il est devenu difficile de partir vivre ailleurs, alors ma fille et moi devons supporter tout ça en nous efforçant de continuer à être heureuses malgré tout. Et ce n'est pas toujours facile.Bref, j'ai pris sur moi de ne pas remuer ciel et terre pour ";punir"; le fait que le père de ma fille la néglige, je pensais à ma fille, au lien ténu qui subsistait entre elle et la famille de celui-ci, alors je ravalait ma salive. Mais à présent, quand je vois que même la famille s'en mêle et ne cherche plus à préserver ma fille comme ils le faisaient avant, alors je me dis qu'il est temps d'oublier ce père qui ne viendra peut-être jamais vers sa fille. Je tourne la page, mais pas complètement. J'ai été trop conciliante, j'ai trop laisser de côté les droits de ma fille pour tendre un main amicale au père. Rien n'y fait, et c'est pourquoi je ne ferai pour ma fille que ce que je dois, en ne m'acharnant pas, mais en ne lâchant pas non plus.Ainsi, j'ai déposé une plainte le 30 avril pour non-paiement de la pension alimentaire. Comme j'ai vécu 1 an avec le père de ma seconde fille (4 ans) , et que je suis à nouveau seule, je vais redéposer un dossier d'A.S.F, mais étant donné les délais de traitement désespéremment longs depuis la création du R.S.A, j'ai peu d'espoir de commencer à récupérer une avance avant 3 mois au mieux 7 mois au pire. Ma question est la suivante : étant donné que j'ai porté plainte, si en même temps je demande une audience au JAF (pour un retrait partiel de l'autorité parentale de Mr et pour une revalorisation de la pension à 80 euros, ce qui permettrait le recouvrement par la CAF) , est-ce que cela amènera que l'affaire soit classée sans suite au pénal ? En bref, comment dois-je procéder afin que la plainte aille au pénal et que Mr soit pas forcément condamné mais au moins sérieusement sermonné et averti. Le père de ma fille craint énormément la justice car en 1994, il avait poignardé un homme (qui se trouvait être CRS) sous l'effet de la colère, il avait 22 ans, il a été incarcéré pour 6 mois, cela l'avait gravement marqué et depuis, il vivait honnêtement et paisiblement, mais avec la jeune femme qui l'accompagne (jeune femme de 10 ans plus jeune que lui, vulgaire, paresseuse et insouciante) il est redevenu de ce type d'hommes qui revendent du matériel Hi-Fi tombé du camion, et autres business. Donc, si Mr se faisait remonter les bretelles dans un Tribunal, cela le ferait aller droit un petit moment au moins.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


162886
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages