Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce et avocat

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 480 lectures | ratingStar_88033_1ratingStar_88033_2ratingStar_88033_3ratingStar_88033_4

Mariage en 2000. Bébé en 2003. Une vie décalé (NB : il est chef de cuisine). Printemps 2005, je déprime. Je vois les autres sortir, partir en WE, en vacances. Je me sens seule avec mon bébé. Je me demande si c'est ma vie de vivre en décalage. Je passe du net sur le net avec un voisin et boulette, j'ai une aventure avec lui. Environ 5 rencontres plus pas mal de temps sur le net. Puis je me rends compte que je préfère une vie en décalé avec mon homme qu'une vie sans lui… Je tais l'histoire. Je ne dis rien. Quelques mois après, on décide d'un bb2. La vie continue. Juin 2006: bb2 arrive. Septembre 2007, un résultat de frottis mauvais. Un papillomavirus. Mal renseignée, je flippe et me vois déjà avec un cancer. Mon homme est en larmes et je ne peux supporter de ne rien lui avoir dit concernant cette aventure qui date de plus de 2 ans. J'avoue. Il réagit mal mais finalement assez peu. La vie continue. On se lance dans l'achat d'un resto qui ouvre en avril 2008. On déménage. Pour moi, la page se tourne. De nouveaux projets, une nouvelle vie. Eté 2008, on décide d'un bb3. Naissance de ce bb3 en mai 2009 et dégringolade progressive jusqu'à aujourd'hui… Malgré tout ce que je fais pour lui, malgré tout ce que je lui donne sur tous les plans, il dit qu'il ne me pardonnera jamais.

Voilà.

J'attends. Je ne peux faire les démarches de divorce puisque je ne le souhaite pas. Certes la vie était horrible pour moi à tout donner pour lui (et les enfants) sans recevoir, rien, même pas des miettes mais je souhaiterais tant que ce soit "avec lui différemment" mais pas "sans lui".

Donc j'attends.

Je lui ai dit qu'il fallait peut être qu'il me trompe pour qu'il puisse me pardonner. Je suis prête à le tenter si "grâce" à cela, il réalise qu'il m'aime et qu'il peut me pardonner…

Peut être aussi que c'est ma "chance" de vivre une vie "normale" avec un homme présent le soir, le WE et qui a des vacances en même temps que moi. Encore faudrait il que j'en aie envie et que je trouve quelqu'un qui me plaise et qui m'accepte avec mon chargement de lutins…

Voilà, ça, c'est mon histoire…

Il semble qu'il se décide, très bientôt, a t-il dit hier soir, à entamer les démarches auprès d'un avocat.

Je voulais vos lumières, à savoir si on pouvait engager un divorce par consentement mutuel tout en ayant chacun un avocat ?

Parce que je sens que ça part mal question argent et pension alimentaire… Néanmoins, je ne veux pas d'un divorce houleux (je ne veux pas d'un divorce d'ailleurs mais voilà…). Je veux juste ne pas être lésée, enfin, que mes enfants ne le soient pas.

Par exemple, il compte me verser 300 euro par mois pour les enfants. Il me semble que ça fait peu d'autant que le tout petit sera à temps plein avec moi et que les grands ne seront chez lui qu'une nuit par semaine environ.

Côté revenus, je reprends le travail le mois prochain, à 75%. Environ 1500 euro. J'aurais aussi un petit complément de la CAF plus les allocations familiales. L'APL ? Je ne pense pas mais à voir.

Lui, il touche 1000 euro de rémunération de gérance. Oui, c'est peu mais ce qu'il oublie, c'est qu'il est nourri/blanchi/logé par notre société (resto) : il n'a ni loyer, ni eau, ni gaz, ni téléphone, ni net, ni impôts. Bref, à part des frais de voiture et de santé, ses 1000 euro, c'est de l'argent de poche qu'il utilise bien (cigarettes, resto, sorties, tiercé…).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


88033
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages