Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai toujours exigé qu'il ait des relations avec ses enfants !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/10/11 | Mis en ligne le 17/07/12
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_276611_1ratingStar_276611_2ratingStar_276611_3ratingStar_276611_4
Exil… J'ai toujours exigé qu'il ait des relations avec ses enfants ! Et la réciprocité ! Notre fils au début à son départ ne voulait plus le voir ! … Après lui avoir fait comprendre que son père et sa mère le resteraient tous les deux à vie… que notre histoire était celle d'un homme et d'une femme ! Il y avait aussi la proximité… habitant à 500m l'un et l'autre… même si notre fils à mis plus de trois mois à accepter de le revoir ! Je l'ai obligé à garder le lien ! Dans un premier temps par téléphone… Les filles ont été plus dures… l'ainée elle a mis plus de deux ans à vouloir le revoir… tandis que la deuxième fréquentait déjà la future belle-mère avant même que je sache que son père allait me quitter ! … Cela a été très dur ! … Cela je l'ai vécu, comme une double trahison ! Aujourd'hui, elle ne voit plus son père… ni son frère ni sa soeur et moi non plus, évidemment depuis 4 ans… elle a coupé les ponts avec tous ! Le plus dur, c'est les petits-fils ! Quoique avec un portable chacun… ils auraient pu rester en contact ! … Je ne me pose plus de questions, j'ai trop souffert… cela a été et reste son choix… Je ne peux pas oublier, ce n'est pas non plus une question d'orgueil… si elle me demandait pardon pour le mal qui a été fait ? … je le ferais… sans oublier… Il y a des choses que je ne saurai peut-être jamais… elle a peut-être aussi emportée des casseroles ? … personne n'est parfait, elle avait à peine 4ans, sa soeur 8 à la naissance de son frère ! Ma stupéfaction, si petite elle souhaitait être enfant unique pour ne pas devoir partager ! Etrange… j'ai jamais compris ! Elle nous a mené la vie dure et pour son père elle était l'unique ! Tenir tout cela en équilibre à bout de bras pendant 23 ans ce n'était pas du gâteau ! … Ma seule conclusion… le père de mes enfants était immature… quand il est parti… avec recul je me suis rendue compte que je l'avais inconsciemment laissée m'enfermer dans un rôle de mère alors même que les enfants étaient éduqués à l'autonomie et à l'indépendance… lui tirant encore et toujours sur ma jupe en ne sachant toujours pas remplir son rôle d'homme qui prends soin d'une femme ! Inconsciemment je l'ai écartée et rejetée… j'étouffais ! Je voulais être une vraie femme… lui cherchais pendant plus de 20 ans la mère qu'il n'avait pas eu ! Je n'avais pas eu de parents du tout… j'étais seule au monde dès mes 15 ans… j'avais juste mes grands-parents… de plus en plus âgés ! Intellectuellement incapables de comprendre ce que pouvait être ma vie et celle que je voulait construire… moi ! Très compliqué ! … j'estime que c'est un tel gâchis… chacun y avait sa responsabilité ! … J'ai été une femme très heureuse pendant plus de 20 ans… je l'ai très souvent dis et redis et répété à mes enfants… eux ont énormément soufferts… personne n'a rien vu venir ! Soit… je crois que je vais m'arrêter là… en concluant qu'il n'existe pas d'école ni des cours de psychologie pour construire un couple et/ou une vie de famille ! Mais je reste objectivement convaincue que dans une séparation chacun est responsable à 50%… sauf que nous n'en avons aucune conscience quand l'autre s'en va ! Il nous manque les outils ! Une fois parti… Nous sommes emportée tel un ouragan par le chamboulement de la vie… sans aucune arme pour faire face dans les premiers jours… tellement anéanties par le passage… se laissant emportées par les vagues de larmes lesquelles nous nous demandons… quand vont-elles enfin se tarir ? … Ensuite quand pas mal d'eau a coulée sous les ponts… progressivement nous émergeons… quand avec chance ou par malheur nous ne soyons pas tombées trop bas… afin de pouvoir remonter la pente… en faisant deux pas en avant… un pas en arrière, pour ensuite affronter le pire le tribunal… l'avocat… etc ! La vente de la maison… se recaser… réaménager… tout changer… se reconstruire ! Oui ! … les aléas de la vie des femmes divorcées avec enfants… ce n'est pas un long fleuve tranquille pour nouer les fins du mois quant à la pension alimentaire ? … pendant que les tourtereaux roucoulent bien au chaud ! … rechignent à payer le dû… partent en vacances sans prendre les enfants… Oui… ne partent-ils pas refaire leur vie à zéro ? … Comme si du jour au lendemain il manque la moitié d'un livre écrit… ne subsiste que des pages blanches… comme si l'histoire écrite n'existait plus… elle est finie, oui ! … Juste bon à allumer le feu ! … @ suivre…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276611
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages