Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le papa ne veut pas payer la pension alimentaire !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche 18 ans
Mail  
| 483 lectures | ratingStar_159712_1ratingStar_159712_2ratingStar_159712_3ratingStar_159712_4

Vouloir que tout ce passe bien, c'est ce que je voulais. Monsieur souhaitant partir, vivre sa vie, et se ";débarrasser de ses gosses un an au moins pour faire un break"; (se sont ses propres mots !! ) je souhaitais pour mes enfants que tout se passe bien.Même avec l'enfer vécu chaque jour en attendant le divorce, il fallait que cela se passe bien pour les enfants. Les crises de monsieur qui trouvait dérangeant de ne pas pouvoir faire ce qu'il veut de la maison car femme et enfants étaient toujours à demeure. Qu'il commence à frapper et harceler, car pas capable de se trouver un appartement. Je voulais que ça se passe bien. Passage devant le juge enfin, et le ";elle aura rien pour sa gueule"; devant le juge et le ";minimum pour les gosses"; j'ai toujours voulu que cela se passe bien.Pension alimentaire, monsieur ne veut pas payer ou alors tous les deux mois pour éviter le recouvrement par la cafles visites des enfants, sa copine trouve qu'elle a du assez se priver pendant 2 ans avant le divorce, ne veut pas les voir, autre chose à faire le week end.Et pourtant pour les enfants il faut que cela se passe bienalors le temps que le papa consacre aux enfants c'est de 14H à 17H un samedi sur deux, car la copine finit son travail à 17H30, le temps d'aller la chercher, au lieu des 1 week end sur 2.Mais bien sur il faut que tout se passe bien. Les pleurs des enfants, surtout la plus petite qui ne comprend pas. Puis quand vous voyez tout le mépris, les mensonges , (les preuves sont la, mais réfutées en bloc) quand vous vous apercevez qu'aucun effort ne sera fait pour le bien être des enfants par l'autre partie (comme l'appel votre avocat) , , et bien vous cherchez à remettre les choses en place. S'il n'y a pas d'autres moyens, et bien il faut faire appliquer le jugement.La pension alimentaire, après deux non versement consécutif--- huissier surtout pas la caf !!! La seule différence c'est que la caf ne versera rien en attendant mais c'est plus rapide que le recouvrement par la caf.Il faut être deux personnes intelligentes pour préserver le bien être des enfants.Toute seule ont met tout en ? Uvre pour faire de notre mieux. Les enfants trouvent un équilibre et profitent au mieux de toute l'attention d'un des parents. Ils n'ont pas besoin de vivre les conflits et le meilleur moyen est de s'en tenir au jugement qui cadre les choses.Et les mensonges, les coups bas, les propos incisifs ,… il faut encaisser. Personne ne peut savoir ce qui se passe derrière chaque divorce. Personne ne peut savoir ce qui fait le passé de chacun.Deux à les faire, mais seule à les assumer pleinement. Car c'est le juge qui a ";imposé"; les weeks ends, la moitié des vacances. Aucune demande n'ayant été formulé.Alors oui, les enfants vivent mal la situation, et souvent quand ils ne comprennent pas ce qui leur arrivent, et se croient responsable de la situation.Il faut qu'il sachent qu'ils sont aimés et ne sont pas un fardeau pour le parent qui en a la garde. Pour le reste, il faut faire preuve de beaucoup de patience et d'écoute.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


159712
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages