Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon ami ne pense qu'à sa petite personne : il ne veut pas payer de pension alimentaire

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_200863_1ratingStar_200863_2ratingStar_200863_3ratingStar_200863_4

Je vis avec mon ami depuis 7 ans, et nous avons la garde alternée de son fils de 13 ans une semaine sur deux. Vendredi soir, son fils l'appelle pour lui demander si il peut venir à la maison dès le lundi matin (vacances scolaires) plutôt que d'arriver le lundi soir et de rester seul chez sa mère qui travaille. Au téléphone, mon ami lui dit que ce n'est pas possible car il a des rendez-vous. Hier, dans une conversation, (je l'ai fait exprès) je lui demande ce qu'il a de prévu pour aujourd'hui lundi, il me dit qu'il n'a pas de rendez-vous ! J'en suis restée bouche bée. Ca l'ennuie d'avoir son fils en garde, mais il ne veut surtout pas s'en séparer car il ne veut pas payer de pension alimentaire à son ex (ça, ce n'est pas lui qui me l'a dit). Je n'arrive pas à le comprendre, son fils est un enfant agréable, sans problèmes et je passe plus de temps avec son fils à parler de choses sérieuses que le père avec son fils. Mon ami, tout l'enquiquine, ce n'est jamais l'heure de parler (télé, revues, internet) , donc, on ne raconte que des banalités et vite fait car il n'écoute pas ou fait comprendre qu'il est occupé. Par ailleurs, comme on dit, il ment comme il respire, un jour, il dit un truc, le lendemain, c'est son contraire et ça se renouvelle très souvent, même pour des sujets importants et même quand j'insiste. Une fois, je lui demande si il est allé en ville dans la journée, il me répond que non, alors que je l'ai vu (mon travail est dans le centre ville). Quand je lui fais remarquer, il me dit qu'il n'avait pas fait attention. Moi, qui suis quelqu'un de très honnête et de correct, j'ai vraiment beaucoup de mal à supporter sa façon de faire. Je ne sais pas pourquoi il éprouve toujours le besoin de mentir. Dire la vérité quand on n'a rien à cacher est tellement plus simple ! Par ailleurs, vendredi midi, il m'a balancé une reflexion qui m'a fait très mal et que je n'ai pas encore encaissée. J'ai mon fils qui s'est marié l'année dernière et malheureusement, nous ne le voyons pas, j'habite à 100 km, ils ne viennent pas à la maison (j'ai des chats, elle est asthmatique) et c'est vrai que je supporte très difficilement cette absence et il est entré dans une famille qui m'a complètement démolie (et pourtant je n'ai jamais rien fait de mal, quand je me suis séparée de mon mari, j'ai payé les études de mon fils, j'ai même emprunté pour qu'il puisse étudier et jamais je ne l'ai abandonné, mon mari refusant de voir ses enfants et de payer une pension alimentaire malgré le jugement). Donc, vendredi, il me dit sans complexe "je ne considère pas J. (mon fils) comme faisant partie de ma famille", j'ai eu beau lui expliquer que pour le moment mon fils vivait dans un rêve, et qu'un jour, il verra les choses différemment, il n'a rien voulu entendre. C'est un peu embrouillé mon histoire. Je suis souvent en furie contre mon ami qui vit sa vie tranquille, dans son monde, dans ses rêves, mais moi, je ne suis pas heureuse et je suis souvent en rebellion contre ses façons de faire. Je me demande si un jour je ne vais pas sombrer dans une dépression, je suis souvent au bord des larmes, car il ne tient jamais compte des autres, il n'y a que lui, que lui. On m'a dit de partir. J'ai souvent envie de partir, mais je n'y arrive pas. J'ai demandé il y a quelques mois une mutation qui n'arrive pas et qui je pense n'arrivera jamais (il ne le sait pas). Bientôt, nous devons déménager, j'ai peur d'être coincée à cause du bail. Si jamais je décide de partir et qu'il veut m'enquiquiner, je serai obligée de payer ma part de loyer, même si je n'y suis plus.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


200863
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages