Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon ex cherche à se défiler de ses obligations

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 332 lectures | ratingStar_161374_1ratingStar_161374_2ratingStar_161374_3ratingStar_161374_4

Le pere des enfants cherche à tout pris à se défiler de ses obligations.il a déja été exonéré de verser une pension un premier temps et j'ai deja assumé seule les enfants et ce avec beaucoup de mal car monsieur a laissé des dettes que je me retrouve a payer encore aujourd huialors qu il avait retrouvé du travail et agiter sous mon nez sa fiche de paye de 2000 euros histoire de me mettre les boules, il n a jamais rien versé ni pour les enfants ni pour payer les dettes et pendant 8 mois consécutifs il n a pas voulu voir ses enfantspuis comme il avait retrouvé cet emploi j'ai saisi le juge et demandé une pension alors il a arrete de travailler et s est mis en arret maladie pour que le juge mette une pension ridicule. Alors que j avais egalement saisi le juge pour que les enfants voient leur pere plus souvent, il a dit carrément au juge qu'un samedi par mois etait suffisant (ce sont ses propres propos) en réponse au fait que j avais saisi le juge aux affaires familiales il m a a son tour traduit devant le tribunal pour que je lui rembourse des sommes que j avais récupéré par huissier, sommes que j avais payé alors qu elles auraient du être payées par moitié par lui et par moi. Il était normal qu il m en rembourse la moitié Aujourd hui il veut que je lui les rende et j attends la decision de justice. Bien entendu cette procédure ne lui coute rien car il a l aide juridictionnelle alors que moi il m en coute les frais d avocat Et voila que maintenant il se défile de payer la pension alimentaire pour les enfants. Cela me fait bondir car il a refait sa vie mais a conservé sa chambre meublée pour faire croire qu il est en situation précaire, percevoir le rmi auquel il n aurait pas droit si il s'etait déclaré en concubinage avec son amie, et ainsi il a sa chambre de payer par la caf, ne paye pas de taxe d habitation, bénéficie de la cmu et j en passecar meme si un huissier se presente à son ";domicile' il trouve une chambre ou rien n est saisissable et il est ainsi aucunement inquiété alors qu il vit chez sa copine et reçoit les enfants la-bas quand il les prend, a repassé son permis et acheté une voituredevant autant de mauvaise foi et de malhonneteté, je suis désolée mais je ne m appitoie pas sur son sort de rmiste et ce d autant qu il est fictifvoila l histoire. Les remarques désobligeantes telle que celle de pourquoi pas 13 (qui a été enlevé par le site) sont insultante à mon égard et à celle de mes enfants. Me dire de le laisser tranquille et d arreter de me plaindre car j'ai refait ma vie et dire que c est mon ex la victime car il se retrouve au rmi est plus que deplacée. Les victimes dans l histoire sont les enfants et personne d autresi mon ex était de bonne foi, prenait ses enfants et payait la pension alilmentaire puis se trouvait au rmi, je n aurais jamais eu la demarche que j'ai aujourd jui mais la je suis allée à bonne école avec lui et pour le bien de mes enfants je ne lacherai pas l affaire.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


161374
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages