Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Non paiement de la pension alimentaire

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_37965_1ratingStar_37965_2ratingStar_37965_3ratingStar_37965_4

Mon ex conjoint lors du premier jugement a déclaré être au RMI sans en approrter la preuve (le JAF les a réclamé mais en vain) , le JAF a estimé la pension à 75€ , c'était en 2004 , à ce jour mon ex à régler 7 échéances, il a exercé son droit de visite une seule fois, il appelait très rarement, même à fréquence de une fois par an pour dire, et la dernière fois fut en Mars 2007, bien évidemment il ne fait même âs l'effort à son anniv, ni à noêl… quant à mon mari c'est le seul père qu'elle connaisse depuis ses 24 mois, et il aimerait adopter légalement notre fille mais depuis quelques années la loi pour ces cas à évolué même pour une adoption partielle il faut l'autorisation du père biologique. Je suis écoeurée par la justice, encore plus quand c'est flagrant que mon ex joue avec le système. J'ai fait une plainte pour abandon familial qui a été classé sans suite au bout de presque un an d'attente car ce dernier s'était engagé à régulariser la situation auprès de Mr le Procureur de la Rép, quelques mois après il a porté plainte contre moi pour " non présentation d'enfant" et sa procédure a été très rapide, un médiateur nous a contacté, je me suis rendue au rendez- vous et monsieur ne s'est ni présenté, ni même expliqué avec le médiateur (bon point pour moi).

Entre deux, mon ex m'apprends qu'un nouveau jugement à été rendu, alors que je n'ai jamais été entendu, pas de convocation, ni de signification… NADA… je pensais même ue c'était du bluff jusqu'au jour où il m'a montré le jugement (sans accepté de m'en faire une copie pour autenthification) , j'ai bataillé pour avoir une copie du jugement et surprise, je ne risquais pas d'être convoqué car l'adresse qui était indiqué pour ma part été érronné. Pire pour moi, il m'a informé de cette décision une seule fois que le délais d'appel ait été révolu, et je suis condamné à payer ces frais d'avocat car il bénéficie de l'aide jurictionnelle.

Tout ceci m'a miné pour un temps car je sais qu'il se fous de la petite il veut juste me nuire,

Mon marii et moi allons persevér à recouvrer ces impayés par voies d'huissier même si il faut qu'on paie d'abord (je dis persévérer car les huissier que j'ai contacté semble peu intéréssé par mon dossier, on me dit tantôt qu'il faut un huissier de ma région et tantôt qu'il faut mandater un huissier de sa région, tout le monde se renvoie la balle).

Je vous souhaite bien du courage et ne manquera pas de vous tenir informé surtout si je trouve la solution.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


37965
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages