Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

P.a droit de demander augmentation si enfant ne va plus chez son père

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 20/12/10 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 215 lectures | ratingStar_245217_1ratingStar_245217_2ratingStar_245217_3ratingStar_245217_4
PS : je pensais que tu avais comprit pk j'avais une pension alimentaire pour ma seconde fille. Mes 2 filles n'ont pas à subir un cadre de vie différent sous prétexte que les parents n'ont pas les même revenus. Elles ont le droit d'avoir la même chance dans la vie. Déjà, que c'est pas facile de vivre séparer alors si en plus… SO, j'avais bien compris pourquoi tu avais une pension, la question n'est pas là. POur le fait que ton ex ne prend plus votre fille (elle ne le veut plus quand même) je ne m'exprimerai pas car c'est ta version, et nous dans notre cas même ex se plait à dire que mon mari ne prend plus le gamin alors que c'est elle qui ne veut pas …Donc sur ce sujet, je ne m'aventure pas. Pour la pension, je conçois que ce soit dur pour toi financièrement, mais sans jugement aucun, quand on peut payer du cheval, c'est que ce n'est pas le cata non plus. Je ne vais pas te faire un topo de ma vie perso, mais moi-même j'ai refusé à mes enfants de les inscrire au cheval car cela aurait grever tout le budget familial. Alors après, on fait des choix et on les assume, mais on ne les fait pas payer aux autres. Les enfants sont capables de comprendre que l'on ne peut pas tout avoir. Le fait de vouloir garder le même train de vie qu'avant la séparation est une illusion à mon sens. Les enfants ne sont pas idiots, si il n'y a plus de sous et bien on supprime les choses accessoires. Il y a plein de sport bien moins cher que le cheval (c'est le plus cher de tous les sports ! ) ,et ça n'est pas une nécessité . Bien sur on veut le meilleur pour nos enfants, mais la vie est faite de frustration et ça n'est pas mortel. On ne peut pas vivre au dessus de ses moyens et nos enfants sont capables de l'entendre et de le vivre, ça les arme pour le futur. Ta fille, si tu ne peux plus payer le cheval par exemple ou autre, n'en mourra pas et si elle le prend si mal que ça, c'est qu'elle aura été bien gâté. Comme dit quelqu'un de mon entourage qui a vécu au congo ,"c'est un problème de riche " ,quand tu te demanderas comment tu vas nourrir tes enfants alors qu'au préalable tu auras éliminé toutes les activités payantes non indispensables, là, oui, ce sera le début de la misère. "Voir ce que l'on a, mais pas ce que l'on a pas "
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


245217
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages