Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pension alimentaire non payée

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 01/03/11 | Mis en ligne le 09/04/12
Mail  
| 194 lectures | ratingStar_239118_1ratingStar_239118_2ratingStar_239118_3ratingStar_239118_4
Bonjour, Moi aussi cheri et fee je suis outrée de vos réponses alors je me permet d'intervenir ? Ce n'est pas manquer de dignité ou être fainéante que de réclamer au "pauvre" papa sa participation financière à l'éducation de ses enfants. Je vous rappelle que cela ne se fait qu'en réponse, dans un 1er temps, à un manquement à ses obligations de la part du père. Que mr ait des soucis ok, tout le monde en a ; ms en tant que parents notre devoir est, je le pense, de faire passer les enfants en 1er… Je ne pense pas que c'est par plaisir qu'on se lance ds une procédure de recouvrement qui : 1- signe un constat d'écher de dialogue avec une personne qu'on a aimé jadis et qui a partagé notre quotidien. 2- nous rappelle à quel point nous nous sommes trompé sur celui qu'on croyait être le père 'idéal' avec qui nous avions envie de fonder une famille. 3- expose au grand jour, que OUI malgré notre désir de faire sans on a besoin de cet argent parce que jusqu'à preuve du contraire les chérubins ne grandissent pas seulement avec de l'amour. 4- qu' il est un peu facil de ne pas participer et de s'enorgueillir d'être père. 5- que ce sont des procédures longues, qui demandent du temps et de l'argent (que déjà on a pas sinon on le lui réclamerait pas) et dont on est pas sure du résultat. Et, j'oubliai l'essentiel… même sans s'être préoccuper de l'éducation des ses enfants, un homme peut revendiquer sa paternité quand bon lui semble, s'il nous arrive malheur ou si un jour il devient défaillant (les pensions ça marche aussi des enfants pour leur parents ! ). Perso n'élevant pas ma fille ds la haine, je n'exclu pas qu'un jour ils puissent se connaître et peut être s'apprécier (et d'ailleurs même ds l'absolu c'est ce que je leur souhaite). La vie est faite de choix, ce n'est pas parce que on prend une voie que forcément c'est la meilleure à emprunter alors merci d'avoir un peu de tolérance et d'empathie pour des situations que vous ne connaissez point et qui, de toutes façons, ne vous impactent pas. ?Et je parle pas du regard de gens qui, comme vous, vont se permettent de juger et condamner notre décision sous prétexte que eux (avec les conséquences que cela peut avoir) ont fait le choix de renoncer. Cordialement,
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


239118
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages