Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pension alimentaire: où est ma part ?

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 348 lectures | ratingStar_160195_1ratingStar_160195_2ratingStar_160195_3ratingStar_160195_4

J'ai 18 ans, mes parents sont séparés depuis ma petite enfance, et mon père a toujours versé une pension alimentaire à ma mère.Ayant arrêté mes études en déc. 2008 après avoir eu le bac, je suis pour l'instant inactive. J'ai le projet de reprendre une formation à la rentrée de sept. 2009 (BTS ou DUT). Mes demandes d'inscripions ont débutées. Le problème concerne les demandes de bourses et les obligations alimentaires de ma mère envers moi. La situation est un peu compliquée car non-officielle : je ne vis pratiquement plus chez ma mère et mon beau-père suite à des conflits. Actuellement je passe la semaine entière chez les parents de mon conjoint, qui est en recherche de travail. Il arrive que nous passions certains week-ends chez ma mère et son mari, mais cela se termine toujours par des conflits car ils ne répondent pas mes besoins. En gros j'ai le ";droit"; de me doucher chez eux, d'y dormir (uniquement le week end, ils ne veulent pas la semaine) , et parfois d'y manger mais ils me font des reproches dès qu'ils me croisent dans leur maison, ce qui me dissuade de me servir. Disons qu'ils font croire qu'ils répondent à mes besoins alors qu'ils se servent de harcèlement moral pour me faire comprendre que mon ami et moi les gênons. Ce que je trouve particulièrement vicieux. Résultat : ce sont les parents de mon ami qui nous entretiennent lui et moi.De plus, la pension alimentaire de la part de mon père est versée directement à ma mère, ce que je trouve injuste car elle, de son côté, ne me verse rien. En début d'année scolaire, j'étais en BTS et je perçevais 100E de bourses directement sur mon compte. Maintenant que j'ai arrêté, je ne les touche plus, ce qui est tout à fait normal. Le problème est qu'aujourd'hui je ne touche plus rien du tout, de personne. L'argent de mon père esr reversé à ma mère, qui garde pratiquement tout. En 6 mois elle ne m'a donné que 100E, alors que nous avions convenu qu'elle devait me verser la PA de mon père sur mon compte. J'en ai parlé à mon père mais il ne veut pas prendre parti, et donc ne souhaite pas faire de changement à la situation sans avoir d'accord amiable.Ajoutons qu'en ce qui concerne les bourses que je vais demander pour l'année prochaine, elles seront pour l'instant faites selon les revenus de ma mère, qui me déclare à sa charge, alors qu'elle ne m'aide pour rien. Cela lui offre des avantages pour les impôts. De mon côté, la bourse ne prendra pas en compte le fait que je ne perçois aucun revenu. Donc je n'aurais pas de quoi vivre.J'aimerais savoir comment faire pour ne plus être liée financièrement à ma mère, et est-il possible pour moi de percevoir directement les PA de mon père ? Faut-il un accord de ma mère ? Vu les circonstances, le dialogue avec elle et son mari est impossible. J'aimerais seulement qu'elle réponde à mes besoins, et obtenir l'argent qui est censé me revenir. Pour terminer, mon ami et moi projettons d'avoir un logement à deux dès qu'il aura trouvé un emploi. Pensez-vous qu'il serait plus avantageux pour nous deux de se pacser (pour que je ne sois plus sous la responsabilité de ma mère) ?
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


160195
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages