Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quel recours y-a-t'il pour ne pas payer de pension?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1827 lectures | ratingStar_53061_1ratingStar_53061_2ratingStar_53061_3ratingStar_53061_4

Pour répondre à ta question "quel recours y-a-t'il pour ne payer de pension ? "

Ton ami, le père de cette enfant doit contribuer à son éducation et à ses besoins. Point final.

Si le JAF a décidé d'un tel montant, c'est qu'il a pris en considération les revenus et les charges des deux parents. Par ailleurs, ce montant ne sous entend pas que la mère doive participer financièrement au même niveau mais en totalité ou partie de la même somme que celle de la PA. Elle a peut-être des charges que ton ami n'a pas (a priori, vous ne vivez pas ensemble donc pas de frais d'hébergement).

Dans le cas où effectivement, les charges de ton ami venaient à augmenter, il peut faire une demande en diminution de pension alimentaire. A charge pour lui de prouver ses dires.

Sinon la solution de la garde alternée est bonne aussi, s'il le désire mais cela ne voudra pas dire pour autant qu'il ne versera pas de pension. Personnellement, nous venons de faire une demande de garde alternée en précisant que nous souhaitions continuer à payer une pension (moindre que celle versée actuellement) pour les frais scolaires et para scolaires et les à-côtés. Il est normal pour un père quand il n'a pas la garde de contribuer aux dépenses liées à son enfant, il n'y a rien de choquant là-dedans. Si les parents ne s'étaient pas séparés, il y aurait contribué alors pourquoi tout à coup ne plus rien payer ?

S'il a des doutes sur la façon dont est utilisé cet argent, il peut demander au JAF que la mère rapporte des preuves justifiant ses dépenses. C'est notre avocat de l'époque qui nous avait conseillé cela. PErsonnellement, je trouve ça mesquin mais dans certaines situations, pourquoi pas.

Je ne me rends pas bien compte de ce qu'un enfant coûte puisqu'en plus de payer une pension, nous payons également les vêtements, la piscine, les à-côtés. MAis je suppose que les mères célibataires peuvent te dire exactement ce que coûte un enfant en bas âge.

PAr ailleurs, il est faux de dire que le JAF fixe la pension en fonction des besoins de l'enfant (il n'y a pas de barème et puis sinon, tous les parents non gardiens payeraient peu ou prou la même chose, non ? ) , il les fixe en fonction des revenus et des charges de chacun des parents.

Cela dit, plus vous donnerez pour cette enfant, mieux elle en profitera. Si nous pouvions donner plus, nous le ferions parce que le plus important dans cette histoire de fric, c'est encore et toujours l'enfant !!

Tout ce que j'ai écrit ne compte que pour ton cas personnel, car ayant lu les autres posts, certaines situations sont plus compliquées. Dans ton cas, il me semble que c'est un peu léger. Non les parents non gardiens ne sont pas des "guichets" pour reprendre l'expression de parfaitpapa, mais il est normal de contribuer et plus même si cela est dans vos moyens. Le plus important à la fin, c'est l'amour qu'il y a au fond du regard de cette fillette qui va en avoir besoin si vous ne raisonner que par le fric.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


53061
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages