Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Pension alimentaire      (1930 témoignages)

Préc.

Suiv.

Separation et solitude

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 222 lectures | ratingStar_265777_1ratingStar_265777_2ratingStar_265777_3ratingStar_265777_4
Une separation est toujours douloureuse, mis a part le sentiment d'echec on a une blessure a l'ame qui met longtemps a guerir si elle guerit un jour. Si en plus pour l'élue de son coeur on a tout quitté, son travail, sa ville, sa region pour la rejoindre et qu'après une premiere separatioin on a tente a deux reprises de se tuer car on ne conçoit pas vivre sans elle c'est encore plus difficile a gérer. On se retrouve seul dans une ville ou l'on connait personne, parcequ'on est parti sans assurer ses arrières on a pris le premier travail qui se presentait et on galère depuis deux ans de cdd en interim d'interim en chomage. Si en plus vos enfants, ceux de votre première femme vous meprisent et vous laissent tomber dans le pire moment on a du mal a lutter contre un sentiment d'abandon bien comprehensible. Et quand on réalise que celle qu'on a aime jusqu'à vouloir mourir pour elle s'est moque de vous, s'est servit de vous comme d'un jouet et qu'elle s'en contrefous que vous viviez ou que vous mourriez c'est encore plus dur. Si on ajoute les problèmes de fric et la haine de votre premiere femme qui s'acharne sur vous au tribunal e qui finit par arriver a ses fins, vous faire condamner a 3 mois de prison avec sursis pour non paiement de la pension alimentaire, c'est encore plus dur. Je suis un incurable romantique, un naif aussi trop confiant dans les femmes, je me plais a m'imaginer que quand le poignard commando s'enfoncera dans mon coeur on y verra son image… et que même cette façon de mourir sera comm mourir au champ d'honneur mais je sais bien que ce ne sera que le cadavre saignant d'un pauvre type qui n'aura droit qu'a un entrefilet dans le journal local du style "le cadavre d'un desespere a ete trouve a… le … a par un temoin qui promenait son chien, le malheureux était le pere de deux enfants. Encore s'il se fend de 3 lignes ça serait beau ! Lol je suis realiste et je sais bien que ma mort servira a rien a part bien sur a ceux qui ont besoin d'organes, je suis très amaigri mais mes organes sont dans un etat impecc ils leur seront bien plus utiles, même ma soeur ce n'est pas le fait que je me suicide qui l'ennuie vraiment c'est le fait qu'elle va devoir raquer, elle ne pourra pas décemment me laisser finir dans une tombe commune ça se fait pas même si je le merite pas..quand a mes gosses ils en ont rien a cirer et les rares fois ou je les vois alors qu'ils habitent a 30 bornes de chez moi c'est pour me reclamer du fric que j'ai pas. Le fric ce fléau, il m'en a tant couté, tout ce que j'ai ramene le travail de toute une vie elle en a profite, m'a tondu jusqu'à l'os et ça lui suffit pas, elle sait qu'a force de s'acharner au tribunal a me faire condamner parceque je suis pauvre elle finira par avoir ma peau car moralement j'ai ete eleve par des gens simples en qui une condamnation quel que soi le motif c'est mal très mal alors je me considere comme un citoyen de seconde zone, je suis plus bon a rien et a personne, peut même pas avoir un chat pour combler ma solitude, la spa reclame 125 euros que j'ai pas, suis interdit bancaire pas de chequier peut pas regler en plusieurs fois, je sais pas je tiens encore le coup mais plus pour longtemps, je sens que je vais craquer bientôt et je partirai vers mon village natal. La au sommet de la colline il y a une petite chapelle oublié de presque tous, souvent j'y montais pour faire de la cb quand j'etai celibataire bien avant internet. La j'etai fier de contacter le canada en blu, j'etai content de discuter avec les routiers surle canal 19, j'étai gardien a l'époque, mon berger allemand c'était mon seul ami, il me comprenait, je savais qu'il m'aimait lui, sans calcul sans penser au fric, il m'aurait defendu jusqu'à la mort en cas d'agression. Mais c'était un chien, un chien qui aimait son maitre, plus tard quand j'ai connu ma premiere femme la mere de mes gosses il s'entendait bien avec sa chienne un berger allemand aussi, un chien-guide d'aveugle, j'aurai dut écouter ma mère, les mères savent ces choses quand elle m'a dit qu'elle n'était pas pour moi car elle avait devine la noirceur de son ame sa méchanceté, qu'elle allait me fairre souffrir pendant des annees et eloigner les enfants de moi, moi le mauvais pere, le bosseur qui les voyait pas de tout la journee et qu'elle forcait a aller voir que ses parents parceque ma mere bien sur trop meprisable, une veuve d'un brave type d'ouvrier, trop commun un mauvais exemple pour les enfants, puis quand j'ai eut fini de renover sa vieille maison (reçu en donation avant mariage) qu'lle prit ainsi beaucoup de valeur, mon role était termine y avait plus qu'a me jeter… quelle vie de merde ! Ma naivete et ma confiance m'ont coute cher, très cher. Maintenant je suis dans une solitude extreme plus que jamais et le chomage n'arrange rien bien sur, on rumine on pense, c'est pas bon de penser, faudrai faire comme dans les paras, obeir sans chercher a comprendre…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265777
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Separation, jaf, partage des dettes, garde - divorce

image

Bonjour à tous, Je vous écris pour vous faire part de ma situation et avoir des conseils, des avis, vos impressions. J'ai 27 ans, j'ai été en couple pendant 8 ans avec quelqu'un dont je me suis séparé en 2010. Nous avons un fils qui a...Lire la suite

Pension alimentaire, quels frais dois je assumer ? - autonomie, independance des enfants

image

Bonjour, je suis étudiant en faculté et par jugement du JAF mon père a été contraint en 2004 (j'étais alors mineur) à me verser une pension alimentaire. Celle ci a entre temps été réévaluée et s'élève aujourd'hui à 500 euros par mois...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages