Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accusé d'abus sexuels sur ma fille

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 522 lectures | ratingStar_20389_1ratingStar_20389_2ratingStar_20389_3ratingStar_20389_4

Je rappelle que j'ai été accusé mensongèrement en 2002 d'abus sexuels sur ma fille par mon "ex" épouse a qui je venais d'annoncer mon intention de divorcer.

 

Par suite de ses accusations mensongères j'ai fait 2 mois et demi de détention provisoire, et j'ai mis en examen, pour être relaxé… plus de 3 ans plus tard.

 

Je passe sur les difficultés d'instruction qui m'ont obligé à saisir le garde des sceaux, résultat : la juge d'instruction chargée de mon dossier en a été dessaisie, deux ans après ma mise en examen au motif que "ses enfants étaient dans la même école que ma fille" !!! Cela en dit long sur l'impartialité de tels magistrats… et sur leurs capacités a s'acharner sur des présumés coupables au lieu de s'occuper des affaires où des enfants sont réellement en danger.

 

Mon ex a évidemment fait appel de ma relaxe et a tout fait pour retarder la tenue de l'audience en appel qui n'a pu avoir lieu que presque un an et demi plus tard… pendant ce temps là je n'ai toujours pas revu mes enfants.  

 

J'ai été à nouveau relaxé il y a 6 mois, définitivement.

 

J'ai depuis assigné en référé "la gentille maman" devant le juge aux affaires familiales pour enfin voir statuer sur mes droits parentaux "provisoirement" suspendus en 2002 dans le cadre de l'enquête pénale ; fidèle à ses méthodes, la maman vient demander le report d'audience devant le JAF…

 

Résultat cela fait plus de 5 ans que je n'ai pas revu mes enfants dont je crains le pire pour leurs vies futures, de part les agissements et le discours que leur tient leur mère à mon sujet depuis plus de 5 ans…

 

A l'instar des acquittés d'outreau, j'ai aussi déposé une requête en indemnisation devant la justice, quand on voit que les acquittés d'outreau n'ont pas encore été indemnisés, je ne suis pas prêt de rentrer dans les frais très importants engagés pour ma défense et celle de l'intérêt de mes enfants…

 

Quoiqu'il en soit, aujourdh'ui je suis libre, je n'ai plus le poids de cette procédure immonde, ni celui de cette justice immensément lente (et dans mon cas, partiale) sur le dos ; en effet, bien que relaxé je suis toujours totalement séparé de mes enfants, une nouvelle audience et prévue en mai… je garde le moral, je leur prépare une belle maison… je ne sais pas où je puisse ma force, mais je l'ai, je sais que je retrouverai un jour mes enfants et que je ferai tout pour tout reconstruire avec eux (… tout ce que leur maman a détruit).

 

Je n'aimerais pas être à la place de leur mère dans le futur, lorsque nos enfants seront en âge de comprendre et comprendrons ce que leur propre mère leur à fait et à fait à leur père.

 

Que mon récit puisse vous donner du courage à vous tous et toutes qui êtes injustement privés de vos enfants.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


20389
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages