Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Achat d'immobilier avant la fin de divorce

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1978 lectures | ratingStar_53437_1ratingStar_53437_2ratingStar_53437_3ratingStar_53437_4

Bonjour,

Actuellement en cours de divorce par consentement mutuel et je souhaite acheter un bien immobilier mais cette affaire semble tomber à l'eau non pas à cause de mon futur ex mari mais à cause de mon avocat ultra méga incompétent qui traite notre divorce par dessus la jambe et j'ai failli signer un compromis de vente en toutes quiétude (heureusement le notaire s'y est opposé par manque de garanties car je me suis rendue compte que mon avocat m'avait mal renseigné).

J'avais pourtant fait part à mon avocat (et en présence de mon mari) du projet d'acheter un bien immobilier :

- 1 il me dit pas de problèmes.

- 2 de toute façon je récupérerai la soulte lors de la liquidation notarié.

En toute confiance je m'apprête alors à signer un compromis de vente, et le notaire s'oppose à cet engagement car il juge ma situation trop bancale tant que je ne suis pas passée devant le juge (suivit de la même réaction frileuse de la part de la banque).

J'apprends qu'en réalité je ne récupérerai pas cette soulte avant d'être passée chez le juge (et encore si je comprends bien cette soulte est gelée quelque part puisqu'on ne la récupère que quelques semaines après le jugement P… n !!!! Qui est-ce qui profite de faire travailler notre fric dans l'histoire puisque pendant tout ce temps l'argent n'est plus sur le compte de mon mari et pas encore sur le mien ? ) , d'où la raison pour laquelle la banque refuse de s'engager car pour elle même une requête commune de divorce à l'amiable ne garantie pas que je possèderai un jour cet argent tant que ce n'est pas validé par le juge, et d'autre part j'apprends effectivement que même après avoir établi une requête commune signée de notre avocat (avec séparation de biens etc… qui remonte jusqu'au 30 mai dernier date à laquelle on est séparés) , en réalité on est toujours régis sous le régime de la communauté, et que pour tout achat immobilier je dois obtenir le consentement de mon mari pour la désolidarisassion (chose que notre précieux avocat a omis de nous préciser lorsque je lui ai posé les questions sur mon projet d'achat immobilier, on est pas des juristes, c'est tout de même à lui de nous apporter des éclaircissements et de nous mettre en garde sinon sachant cela, je ne me serai pas lancée dans un achat immobilier, car j'ai été obligé de tout stopper à la dernière minute au risque de passer pour un imbécile aux yeux de la vendeuse du bien immobilier). Bref ! Si je parviens à résoudre mon problème avec la banque, le notaire exige de toute façon la présence de mon mari à la signature du compromis et de l'acte de vente (pour le compromis est-ce une obligation ? ) , et ceci malgré que mon mari est établi un courrier dans lequel il stipule qu'il se désengage financièrement et qu'il ne demandera aucun droit sur toute acquisition immobilière que je pourrai faire avant notre divorce ! N'y a t-il pas un excès de zèle de la part du notaire ? Franchement un divorce est assez difficile comme ça et même si on arrive à s'entendre avec son conjoint on a pas besoin que par dessus le marché que les notaires avocats et autres juristes viennent nous emm… der à cause de leur manque de compétences, de leur excès de zèle, etc… Je comprends qu'une situation juridique soit inquiétante pour un projet immobilier mais j'ai pas l'impression d'être aidé, au contraire tout le monde (sauf mon mari pour l'instant) me met des bâtons dans les roues, si bien que j'ai été obligée d'abandonner momentanément mon projet immobilier, c'est lamentable… Je vais fouetter mon avocat (conseillée d'agir ainsi de la bouche d'un autre avocat, qui juge selon mes dires le mien un peu laxiste) pour qu'il se magne de faire avancer notre processus de divorce il ne me reste plus que ça à faire.

Et dire qu'il y a quelques mois à peine on failli nous faciliter ce genre de procédure de divorce en permettant aux couples de faire appel uniquement à un notaire, et ces avocats s'y sont opposés !!!

Désolée mais je dois dire qu'à cause de mon expérience je ne soutiens pas les coups de gueule des avocats, car à cause de l'un d'entre eux qui s'est montré négligeant sur notre dossier, le résultat est que ça n'avance pas et qu'après la lourde épreuve psychologique du divorce je subie la déception de cette acquisition immobilière loupée, car j'ai été mal informée !

Notre divorce qui devait être en fin de compte si simple, traine en longueur et m'empêche de vivre normalement, voilà le triste constat !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


53437
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages