Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce par acceptation ou par consentement mutuel, questions générales et incidences sur les frais

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 18/02/11 | Mis en ligne le 07/05/12
Mail  
| 202 lectures | ratingStar_251640_1ratingStar_251640_2ratingStar_251640_3ratingStar_251640_4
Tout à fait d'accord. Pour mes biens propres, tout découle de l'héritage de mon père attesté par l'acte de succession établi il y a quelque mois. La encore, je me doute que cette démarche est requise mais je en comprends pas la motivation de l'avocat que nous avons contacté à nous dire qu'il nous faudrait payer au notaire 18000 € pour la liquidation si nous continuons une procédure par consentement mutuel alors que ce montant n'existerait pas dans le cas d'un divorce par acceptation… Au delà du côté libérateur d'évoquer ce type de divorce, je suis bien d'accord sauf qu'il me semble que toutes les autres procédures partent du principe que les tords sont partagés. Il me semble également que nous pouvons "repasser" sur un divorce par consentement mutuel en cours de route alors que l'inverse n'est pas vrai. Pour l'instant, j'évoque le sujet avec mon épouse pour lui faire comprendre que j'aimerais qu'elle assume les conséquences de ces choix. J'attendais de notre avocat contacté pour un divorce par consentement mutuel qu'il nous confie ce document de convention afin que nous en discutions mais à part nous vendre son divorce par acceptation, il a strappé cette partie (tout juste a-t-il donné un document sur une des modalités pouvant s'appliquer à une PC). Merci c'est précis et, a priori, les valeurs indiquées sont loin des 6% annoncées par l'avocat. Je présume qu'il faudra que nous revoyons le notaire pour qu'il nous fasse un bilan de ce que nous auront à payer pour la phase liquidation de la communauté et pour la phase suivante correspondant au rachat des parts de la maison. J'en saurai probablement plus qu'en j'aurai enchainé plusieurs divorces mais il me semblait que la PC s'établissait d'un commun accord dans le cadre d'un divorce par consentement mutuel (sous réserve que le JAF ne voit pas à y redire) et que sinon c'est le juge qui sortait sa calculatrice sans vraiment de négociation ni plaidoirie. Pour les tords exlusifs, ça me ramène au divorce pour faute non ? Somme exacte dépensée avec justificatifs facture payée pour améliorer la maison (plage de piscine) au moment ou une partie de l'argent de l'héritage m'était versée. Si j'ai bien suivi, il s'agit donc du montant minimum correspondant à la récompense. Exact, du moins, quand ils seront versés ^^ Honnêtement, je ne pensais pas il y a encore deux mois que notre couple serait concerné par un divorce. J'avoue que posté dans cette rubrique me fait bizarre autant que de considérer mon épouse non plus comme une partenaire dans la vie mais comme une adversaire dans un jeu de poker menteur. Un mariage se réussit à deux mais j'ai l'impression qu'un "bon" divorce également. Pas gagné d'avance tout ça et j'ai l'impression que nous allons déjà commencer par changer d'avocat ^^
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


251640
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages