Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enfin chez nous..et c'est la cata

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 165 lectures | ratingStar_269866_1ratingStar_269866_2ratingStar_269866_3ratingStar_269866_4
Je me permet ici de me faire l'avocat du diable en apportant un autre éclairage, celui de ta femme, la maman en question. Le sujet me parle pour l'avoir très douloureusement vécu même si nos histoires ne sont pas les mêmes. Mon ex n'a jamais accepté mon fils, même pas 3 ans quand il l'a connu, 6 ans et demi aujourd'hui. Tu me diras que ce n'est pas ton cas, que tu acceptes sa fille. C'est peut-être vrai, je ne suis pas dans le secret de votre intimité. Mais mon ex, lui, disait aussi accepter mon enfant. Mais toutes les divergences d'opinion concernant notre éducation faisaient comme par hasard de moi une mère permissive et de mon fils un enfant roi. Pour bien des mères, l'amour de ses enfants passe avant l'amour d'un homme. C'est ce "avant" qui fait que les hommes le prennent mal. Et c'est souvent pour cela que l'incompréhension, la jalousie, les tensions s'installent. L'homme veut intervenir activement, tel un preux chevalier défendant la veuve et l'orphelin pour restaurer ordre, discipline et justice dans cette éducation qui part en sucette… La maman, elle, voit dans l'attitude de l'homme une ingérence mal placée, puis une injustice, enfin un acharnement qui a comme conséquence l'opposé de ce que l'homme souhaite : la fusion entre la mère et son enfant est renforcée. Quant à savoir pourquoi ton amie n'intervient pas assez à ton goût dans l'éducation de tes enfants, peut-être agit-elle comme elle aimerait que tu fasses avec sa fille : tu n'as pas un rôle d'éducateur auprès d'elle et toute l'hypocrisie des FR, c'est de faire croire que si, le BP a un rôle d'éducateur. De penser qu'une FR, c'est comme une famille tradi ! Ben non, ça ne peut pas ! Les enfants ont un parent absent de la maison mais qui existe et qui a un rôle d'éducateur légal, alors que le BP se coltine l'enfant de l'autre mais n'a pas à intervenir alors qu'il est chez lui. Casse-tête pour ma part insoluble… le BP peut finir par dire "t'es chez moi, tu fais comme j'en ai envie" et sa demande est légitime. Le parent doit supporter l'intrusion dans l'éducation de ses enfants d'un homme (ou d'une femme) avec qui il/ elle n'est pas d'accord. Ton avis est compréhensible, ta peine légitime. Ceux de ta femme le sont tout autant… Le sacrifice serait donc pour ta femme de modifier sa conception de l'éducation parce que tu estimes qu'elle est mauvaise ? Ou bien pour toi de laisser faire alors que tu trouves son attitude injuste et révoltante pour tes propres enfants ? Je n'ai pas de solutions à ce genre de situations… sauf d'être chacun chez soi…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


269866
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages