Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je dois faire ma part

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 25/10/10 | Mis en ligne le 24/04/12
Mail  
| 195 lectures | ratingStar_246053_1ratingStar_246053_2ratingStar_246053_3ratingStar_246053_4
Bonjour à tous, 15 jours que notre relation est terminée, 15 jours parmi lesquelles je suis passée par toutes les émotions de la terre. Une relation de 16 mois, intense en émotions, de son côté, de mon côté. Lui 15 ans de plus que moi, déja un divorce dont la séparation des biens n'est pas terminée qui date de 4 ans, 3 grandes filles, une histoire qui l'a fait souffrir par la suite, quelques femmes entre temps, un chien, et la rencontre avec moi, et un amour total pour moi, beau et étouffant à la fois. Moi, une relation de 7 ans il y a 5 ans qui s'est terminée, qui m'avait laissée sur le carreau, pas d'enfant et l'envie d'en avoir- une envie problématique du fait de mon histoire familiale- une recherche intérieure radicale depuis quelques années auprès d'un psychologue, en recherche aussi professionnelle, un boulot à temps partiel, très partiel, le sentiment que le déclic de la thérapie va se déclencher, et cette rencontre avec lui. Lui très enflammé, éblouissant, excessif, charismatique en public (c'est un avocat, cette déformation professionnelle aide) … et à la fois très directif avec moi, avec les gens qui l'entourent, mais aussi une demande affective avec moi énorme, troublante, épidermique, touchante. Un amour énorme, un besoin d'être constamment avec moi, d'être en moi, de faire avec moi, de me pousser dans la vie, et de vouloir mon bonheur. C'est une relation compliquée avec beaucoup de hauts et de bas, une résistance à lui, à ses exigences, son côté paternaliste et écrasant avec moi. 5 ruptures parce que je demande un peu de distance, de l'espace, et lui ne le supportant pas part, et revient avec moultes reproches me disant qu'il m'aime plus que tout. Et moi pendant ce temps je tremble, je veux écouter mes besoins mais je ne veux pas le perdre non plus. Quand il me parle mal, je lui réponds, on essaie une discussion et il s'en va. Il y a 10 jours, après un week end avec des amis assez houleux avec un couple d'amis dans la maison de campagne de sa mère, il me parle mal, je réplique, et cela finit par moi qui me tait et entre dans un mutisme profond comme je le fais car je sens que je ne peux me faire entendre, je suis face à un mur et il ne peut écouter, et son ton me fait mal. Retour en ville et le lendemain matin il me dit que c'est terminé, je raccroche, et s'en suit pendant 3 jours 3 mails remplis de reproches, ou il me crie son amour, et me criant qu'il ne s'est jamais senti aimé etc. Je me barricade comme je le fais lorsque qu'il me parle ainsi. D'autant que ne suis vraiment pas quelqu'un de fort actuellement, je dors peu j'ai des problèmes d'insomnie, je suis sous somnifères, et il ne supporte pas que je ne veuille pas dormir tous les jours avec lui, que j'ai besoin de mon espace, de ne pas être collé constamment physiquement à lui. Que cela me bouffe, que j'ai besoin d'espace mais cet espace est un espace qui pour lui correspond à une rupture. Pendant 4 jours il est mal, il appelle sa famille, book son emploi du temps de façon que toutes ses soirées sont occupées, remplies, qu'il ne se sente pas seul. On s'écrit, on échange des émails, c'est terriblement éprouvant, ce sont des cris du coeur. Il donne des coups de file, demande le numéro de téléphone d'une femme à son club de tennis qui est célibataire, avec qui il n'a jamais parlé mais qu'il a seulement remarqué car elle est grande. Ils se voient, il lui raconte combien il est vide de moi, de cette perte, et coup de théatre… il se met avec elle !!! On s'est vu il y a 4 jours, un soir, il m'a invité à dîner, on s'est parlé de notre relation, on a pleuré l'un et l'autre tellement nous étions en souffrance, et il avait l'impression de m'enlever de son coeur, et que cette relation, séparation va chercher très loin dans nos histoires respectives - en ce qui me concerne j'en suis consciente -. Je suis à terre, j'ai le sentiment d'un grand gâchis, total, qui était en préparation depuis quelque temps, car j'essayais de me dégager et je crois qu'il ne pouvait le supporter, il avait peur de me perdre. Je vivais beaucoup avec lui, tout en gardant mon appartement, et je passais tous les week end aussi avec lui dans sa maison, il me l'avait demandé, il m'avait fait des scènes si je voulais rester en ville pour une raison ou pour une autre. J'apprécie la campagne, j'ai appris à apprécier les week end labas, les chevaux etc… j'ai aussi appris à monter à cheval. Actuellement, il présente sa nouvelle copine à ses amis, déjà. Je suis tellement en colère contre lui et en souffrance contre cet acte que je n'arrive pas à accepter de quelqu'un que j'aime et qui me disait qu'il m'aimait. Je crois qu'il avait tellement peur de ne pas faire face qu'il a trouvé une femme qui lui plaisait et qui était disponible. Je lui ai dit de faire son deuil et de ne pas l'éviter comme les anciens deuils par lesquels il était passé. Je suis à terre, le coeur en lambeaux, et je me maintiens difficilement, je suis en train de vivre des deuils anciens non terminés, je dois retisser mon réseau d'amis. Ma famille est en France et je vis à l'étranger donc les quelques amis et lui faisaient partie de ma 'famille'. Je dois continuer mes recherches d'emploi… Je sais qu'il est là pour moi, il me l'a dit. Je sais que je dois passer par cette étape de renaissance totale et définitive… je me sens effondrée au propre comme au figuré. J'ai quelques copines qui m'appellent régulièrement. J'ai un ami depuis peu qui me coach tous les jours car je suis très faible. Je ne m'attendais pas à vivre quelque chose d'aussi radical et si intense mais dont j'ai pris aussi l'initiative, parfois j'ai l'impression que je ne vais pas m'en sortir, cela va chercher mes forces vitales les plus profondes. Et je ne peux pas l'imaginer avec quelqu'une d'autre. Je ne veux rien savoir. Rien de rien, mais je peux tellement imaginer. Fais ta part… me disait un ami. C'est une parole qui me parle tellement. Ne pas faire plus que ce qui m'appartient et pas moins non plus. Je prends aussi conscience en étant face à moi, de toutes mes fragilités, mes peines anciennes, et le manque d'amour, et des accidents de ma toute petite enfance, je prends conscience de l'étendue de ces manques avec cette distance radicale de lui, qui était devenu mon repère. J'ai aussi de la colère contre lui de m'avoir répété à multiples reprises qu'il m'aimait comme un fou et de ne pas pouvoir avoir écouté mes besoins d'espace, d'écoute, de me dire que je ne l'ai jamais aimé - j'ai toujours eu besoin d'être en retrait car la force de la personnalité était telle, que cela me faisait peur -, que je ne pouvais pas lui dire que je l'aimais. Ce seul sentiment m'aurait fait peur. Je suis aussi en colère contre moi de ne pas avoir été aussi forte intérieurement pour lui dire à certains moments que je l'aimais et de me tenir droite par rapport à lui, parce que je suis quelqu'un qui n'a pas grandi affectivement. Je suis aussi en colère qu'il soit avec une autre, je me sens trahis, cela me dégoute. J'ai juste envie de vomir. Et pourtant je sais qu'il m'aime… il m'a aimé mais tellement mal et moi aussi. Tout est confus, merci pour vos commentaires et votre soutien. Rita.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246053
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages