Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je m'estime "injurié" par l'avocat adverse

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 28/02/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 175 lectures | ratingStar_237726_1ratingStar_237726_2ratingStar_237726_3ratingStar_237726_4
Bonsoir, mon intervention rejoindra les remarques et conseils qui vous ont été donnés par les internautes précédents… En effet, il faut prendre beaucoup de recul ou encore de la hauteur face aux conclusions de la partie adverse… Le but étant de brouiller les pistes, en remuant le fond de vase, c'est bien connu, l'eau est troublée et les choses sont moins visibles… A propos de la "pingrerie" évoquée, respirez un grand coup, reprenez tous vos justificatifs de versements depuis la séparation, faites les calculs qui montrent clairement les versements mensuels et "étonnez-vous" alors de lire de la part de la partie adverse que vous vous êtes montré pingre en versant pourtant XX ? Chaque mois depuis XX années… Replacez toujours le centre du débat sur l'intérêt/bien-être de vos enfants et réaffirmez que votre but est de leur permettre de poursuivre leurs études dans les meilleures conditions possibles malgré le divorce mais en fonction également de vos possibilités financières réelles. Efforcez-vous à la modération pour faire ressortir de façon plus crue l'exagération de l'autre partie. Ne déplacez pas le débat vers des accusations d'injures proférées par l'avocat adverse. Si des faits/pièces/témoignages vous semblent déplacés/faux/inutiles aux débats demandez par l'intermédiaire de votre conseil à ce qu'ils soient retirés des conclusions en argumentant de leur inutilité. Les juges sont souvent irrités des exagérations et pinailleries de certains et apprécient la modération apportée pour y répondre. Les dossiers à traiter sont nombreux, le temps est compté pour chaque affaire, certaines situations familiales sont dramatiques et les JAF sont à juste titre très sévères face à des dossiers dans lesquels l'un ou l'autre exagère et déforme les faits à seule fin d'empoisonner la vie de l'ex ou de brouiller les pistes. Il y a un temps pour la procédure de divorce et un temps pour les procédures liées aux intérêts des enfants quand, hélas, aucun accord amiable n'est possible. Ceux qui s'ingénient à toujours vouloir ramener à la première finissent par indisposer les juges.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


237726
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages