Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai pas la garde de ma fille de 6 ans mais j'ai rien fait de mal

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle
Mail  
| 134 lectures | ratingStar_265298_1ratingStar_265298_2ratingStar_265298_3ratingStar_265298_4
Mon histoire commen ce il y a 1 an. Mon mari m'annonce après la vente de notre domicile qu'il souhaite divorcer à l'amiable pour seul motif qu'il souhaitait vivre. Je n'ai rien compris. J'ai reçu une demande de divorce par son avocat. Je l'ai accepté sous 2 conditions avoir la garde de mes filles (15 ans et 5 ans) et récupérer l'argent donné par mes parents. Il m'a alors annoncé qu'il voulait également la garde de nos filles et j'ai reçu une demande de divorce. Le 30 décembre devant notre plus jeunes fille il y a eu violence conjuguale. J'ai fait établir un certificat médical et une main courante. Je n'ai pas voulu porter plainte car je ne voulais pas que mes filles voient leur père embarquer par la gendarmerie. Quelle bétise aujourd'hui… Mon avocat a fait une demande pour que je puisse quitter le domicile conjuguale dans le cadre d'une procédure d'urgence. 10 Février 09 je suis autorisée à quitter le domicile avec mes filles. 8 jours plus tard il a introduit un référé d'heure en heure en produisant des attestations avec de faux éléments. Le JAF est revenu sur sa décision en m'autorisant à quitter le domicile mais en laissant les enfants au domicile conjuguale. J'avais déjà déménagé et remis donc les enfants au père comme me le demandait la loi. En conciliation le JAF a donné la garde de nos filles au père je produisis des attestations prouvant que celles qu'il avait fourni étaient mensongères mais rien n'y a fait. Décision donnée fin avril je n'ai pas mes enfants. J'ai fait appel de la décision. Jen'ai pas ma petite fille on m'onctroyé simplement un droit de visite supplémentaire toute les semaines du mardi au mercredi, alors que j'ai dit que travaillant la petite je ne pouvais pas m'en occuper par contre dans une situation inverse mon ex pouvait poser des jours de congés. Je suis dégoutée je n'ai rien fait et rien ne peut m'être reproché uniquement le fait d'avoir déménagé à 60km à coté de mon travail. Aujourd'hui mon avocat m'e dit que j'ai fait une bêtise que malgré les violences conjuguales j'aurai du retourner au domicile avec mes enfants. C'est la seule bêtise que j'ai faite. Ell e m'a par ailleur dit qu'une maman même si elle encaisse des coups au domicile doit rester avec ses enfants. J'espère que mon histoire servira d'enseignement à d'autres mamans pour ma part je suis désemparée je ne crois plus en la justice de mon pays. Par contre ce qui est sur je vais porter plainte contre mon ex pour violences conjuguales aujourd'hui. Si vous étiez dans la même situation comment avez vous fait pour retrouver vos enfants. Ma petite pleure au téléphone me réclame malgré des attestations rien n'y a fait. Merci pour vos conseils.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


265298
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages