Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lorsque j'ai quitté mon mari à l'annonce de ma relation avec p.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 136 lectures | ratingStar_275900_1ratingStar_275900_2ratingStar_275900_3ratingStar_275900_4
Bonjour Tibot, J'ai lu ton post hier avec les nouvelles récentes que tu y donnais, j'aurais pu écrire mais j'étais d'accord avec Jeanine, je ne pensais pas en dire plus qu'elle. Je reviens tout de même aujourd'hui, pour encore une fois t'apporter mon témoignage. Lorsque j'ai quitté mon mari à l'annonce de ma relation avec P., j'étais bien décidé à ne pas faire marche arrière. Et effectivement jamais je n'ai l'idée de revenir, et jamais non plus je n'ai regretté. Quand P. En parallèle a quitté son foyer à la même période, il était sans doute décidé (quoique) mais il n'excluait pas de revenir chez lui. Et pour cause, il y est effectivement retourné. Lui aussi pour les enfants, la flamme s'était éteinte avec sa femme. Il a donc pris un appartement dans un premier temps, puis il a mesuré l'ampleur de sa décision. Il a pris peur, ne s'est peut-être pas senti à la hauteur, il a culpabilisé pour ses enfants (et il culpabilise toujours aujourd'hui). Il a eu des doutes sur notre relation tout en continuant à m'aimer. Ses enfants ont joué le jeu, peut-être poussés par leur mère ou par leur instinct, et ont joué les martyrs du divorce. L'ainé lui a dit qu'il ne souhaitait plus me voir, son père a acquiescé et je ne les ai plus vus pendant huit mois. Mon compagnon est allé voir sa femme, lui disant qu'il souhaitait reprendre une vie commune. Elle a eu le nez fin en ne l'accueillant pas à bras ouvert mais en "le mettant à l'épreuve", elle lui intimait ainsi que dorénavant c'était elle qui tenait les rennes (!!) et qu'elle seulement prendrait la décision finale. Vu de l'extérieur, je disais à mon compagnon qu'en quelque sorte elle l'asservissait, mais ce n'était là que mon opinion. Il est resté dans son appartement, ils ont continué la garde alterné, seulement de temps en temps ils faisaient un week-end ensemble. C'est durant cette période qu'il a continué à me voir secrètement. Je suis rentrée dans ce jeu en connaissance de cause, c'est-à-dire qu'à ce moment je n'allais pas bien et j'avais ce besoin impérieux de le voir pour être "mieux". Je n'avais rien à perdre. Et puis je me fichais de n'être que la maitresse. En quelque sorte je me vengeais de lui en lui prouvant qu'il ne pouvait pas rompre aussi facilement et d'elle car secrêtement je riais de la tromperie. Ça n'a pas duré longtemps, trois mois tout au plus ou il venait chez moi en secrêt, après le boulot quand sa femme travaillait, ou alors après le boulot disant qu'il faisait des heures supplémentaires. Par contre un jour, je lui ai demandé d'avoir l'honnêteté de retourner la voir et d'avoir une discussion sincère avec elle en lui avouant qu'il n'avait jamais cessé de me voir. Il l'a fait et elle a compris à ce moment qu'elle ne le reprendrait pas, que tout était cassé. Alors elle a décidé de lui en faire baver, ainsi qu'à moi. Il avait le même discours que ton ami. Et moi le même que le tien, à lui de faire ses choix et de les assumer. Si ton entrevue avec lui, lui a encore mis plus le doute, tu n'en es pas responsable. Tu ne fais que lui dire ce que toi tu veux et ce qui est très cohérent. Lui ne l'est par contre pas, comme mon ami n'était pas cohérent. On ne revient pas pour les enfants, tout comme on ne fait pas un enfant pour sauver un couple, car ainsi on sauve les apparences mais on ne règle pas les problèmes de fond. Sans compter que si les enfants ont besoin dans l'absolu de leurs deux parents, ils ont aussi besoin de sentir l'harmonie au sein de la famille. Si tel n'est pas le cas, alors il vaut mieux se séparer et conserver la "famille parentale" mais chacun chez soi. Finalement c'est le "moins pire". Mais ça, certains hommes ont beaucoup de mal à le comprendre. Quand à prendre des décisions rapides, mon ami a mis beaucoup de temps, et encore je te dis ça mais rien n'est fait. Ça fait trois ans que nous avons quitté nos foyers, je suis divorcée depuis un an. Lui ne l'est toujours pas, il fait toujours une garde alternée, vit dans un autre appartement depuis que la maison a été vendue. Sa femme lui demande depuis un an une prestation compensatoire et ça n'est pas encore passé en jugement car elle n'avance pas non plus beaucoup. Il devrait "normalement" renoncer à la garde alternée mais il n'en est pas encore question devant les juges… Bref ça traine, ça traine. Et plus ça va et plus nous sommes en conflit car cette situation nous ronge, et je sens que plus ça va et plus je prends de la distance. Tu as raison, fais ton chemin, un projet immobilier est une bonne idée. N'importe ce que tu feras, le principal étant que tu ne te laisses pas abattre, que tu avances pour toi et ton enfant, que tu ne l'attendes pas, car crois-moi c'est très long. Personnellement j'en veux un peu à mon ami car je n'ai aucune garantie qu'à l'issue de son divorce il veille toujours une vie commune avec moi. Alors je me construis ma vie à moi, certes, mais d'un autre côté je ne prends pas non plus de "grandes décisions" du style projet immobilier pour le moment, car si un jour il se décide à vivre avec moi, ce sera alors avec cinq enfants que nous devrons composer. Quelque part il me bloque… Alors je me rabats sur autre chose comme l'amélioration de mon quotidien mais pas de grands projets. Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


275900
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages