Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

N'être qu'une belle mère...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 23/06/11 | Mis en ligne le 25/04/12
Mail  
| 175 lectures | ratingStar_246312_1ratingStar_246312_2ratingStar_246312_3ratingStar_246312_4
Voilà deux ans que je vis en couple av un compagnon qui a une petite fille en garde alternée (1 sem sur 2). Cet enfant est âgé de 7 ans aujourd'hui. Notre couple n'a jamais eu l'occasion de se construire et j'en souffre terriblement. Je suis à deux doigts d'opter pour la rupture car je ne vois pas d'issue favorable à notre développement. Les premiers mois de notre couple ont été marqué par la jalousie de la petite fille. Celle ci ne souhaitait pas partager 'lamour de son père et cela se manifestait au quotidien. Il ne pouvait me parler sans qu'elle ne réponde à ma place et était intrusive en permanence. Lui, ne réagissait pas, ou alors lorsqu'il sentait mon agacement monté, prennait sa fille entre 4 yeux et lui demandait av une gentillesse incroyable de me laisser un peu de place. Je ne cautionnais pas cette façon de faire car la petite se sentait encore plus proche de son pere et ne se génait pas pour me le faire savoir en m'interdisant par ex l'accès à la salle de bain lorsqu'il y était sous prétexte que seule elle sa fille avait le droit de voir son papa tout nu. Depuis j'ai réussi à me faire accepter, enfin c'est vite dit. La petite manifeste son malaise différemment. Elle souhaiterait que ses 2 parents se réunissent. C'est une enfant très inteligente. Depuis un an, voaynt que je m'installe dans sa vie, elle pretexte des maux de ventre dès que l'on ne fait pas attention à elle 5 minutes. Il faut constamment la glisser dans la conversation sans quoi elle pretextera des maux de ventres. Ll y a quelque mois à force de la conduire chez des médecins pour ces soit disant maux de ventre, qui étaient jugés psychologiques par les médecins, j'ai abordés le sujet avec son père qui bien sûr a reffusé d'admettre que c'était une forme de manipulation de la part de sa fille. A force de disputes, il lui a fait passé des examens qui effectivement ont démontré qu'elle n'avait rien. Il a décidé après deux où je lui disait de l'emmener chez un psy pour évacuer le stress de la présenté à un pédopsychiatre. Vous pourriez dire que l'on avance mais ce qui me gène c'est que la décision n'émane pas franchement de lui mais mais de la mère de la petite de qui il est séparé depuis 5 ans 1/2. La petite n'avait que 16 mois à la sépartation. C'est là que tout ce complique pour moi. Il faut dire que les rapports avec la mère de l'enfant sont hostiles. Elle n'a jamais supporté que je puisse m'occuper de sa fille. C'est elle qui a souhaité la séparation et malgré cela, cherche à se remettre av le pere de sa fille. Cela passe par des insulte des menaces de me casser la figure, des messages en pleine nuit sans compter les fois où elle raccroche au nez de mon conjoint, elle ne peux s'empêcher de se manifester quotiiennement. Celà me bouffe. Difficile pour moi de voir un avenir car mon conjoint, pour le bohneur de sa fille, soit disant, ne met pas un terme à cette bouffonerie. Lorsque nous nous sommes mis ensemble, il souhaitais asseoir la garde alternée en passant devant le JAF, ce que je souhaitais vivement pensant que cela mettrait fin aux actes de la mere de la petite. Là encore, c'est elle qui a fait la démarche il y a un mois et pas dans le sens d'une garde alternée bien évidemment. Heureusement le JAF souhaite le maintien de la garde amiable réalisée depuis plus de 5 ans. J'ai beaucoup de mal à faire confiance à mmon conjoint car toutes ses promesses n'ont été que belles paroles. Je m'occupe énormément de sa fille car il a des horaires de travail de dingue, je passe de ce fait bien plus de temps av elle que lui. Mais là encore je ne m'y retrouve aps car lorsuq'il est là tout els sujets de conversations tournent autour de sa fille. Lorsqu'elle est chez sa mere également. Je suis fatiguée car je ne me sens pas femme dans ce couple, une belle mère c'est tout, une boniche, celle qui est là pour tout assumer. Il se repose trop sur moi, il faut que je pense à totu et soit forte pour tout le monde. Je n'y arrive plus. Il est très fragile et n'arrive pas à prendre des décisions, à remettre les choses à leurs places et déprime facilement. Il me dit que je lui mets trop de pression. Or je pense que remettre la mere de la petite à sa place ferait le plus grand bien à tout le monde. Tant à sa fille qu'à notre couple. Poser légalemetn l.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246312
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages