Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Procédure      (3658 témoignages)

Préc.

Suiv.

Problème de prix affiché et réponse juridique

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 229 lectures | ratingStar_149393_1ratingStar_149393_2ratingStar_149393_3ratingStar_149393_4

Je m'y rends pour acheter un ordinateur portable et en trouve un à un prix inférieur de 25% que le prix affiché dans des enseignes concurrentes. J'interroge le vendeur sur le modèle de l'affichette et il me répond qu'il est possible que l'enseigne commercialise des produits adaptés à sa clientèle, et donc avec des différences tarifaires par rapport aux concurrents. Je lui dis que le modèle m'intéresse et après vérification, il me confirme qu'il y a une erreur d'affichage. Je lui réponds que je prends tout de même cet ordinateur au prix affiché. Il s'esquive et m'envoie un autre vendeur, qui refuse net de prendre en considération ma demande. Les arguments opposés par le second vendeur pour ne pas respecter le prix affiché sont les suivants : - il ne s'agit que d'un problème d'écriture, auquel le service juridique de l'enseigne est régulièrement confronté, et pour lequel le client n'aurait jamais eu gain de cause. - si l'enseigne devait le vendre aux prix affiché, ce serait de la vente à perte, donc illégale. Sur la forme, j'apporte les précisions suivantes : - en guise de réponse à mon argumentation, le second vendeur m'a qualifié de personne de mauvaise foi, m'a dit à plusieurs reprises "je me ferme et j'arrête de discuter avec vous" et a refusé de me fournir une copie de l'affichette (qu'il a détruite devant moi) m'affirmant que c'est la propriété de l'enseigne (sachant que j'ai pu faire une photo de l'affichette). - lorsque j'ai demandé un entretien avec un responsable, le second vendeur n'a pas été capable de me mettre en relation avec qui que ce soit, et m'a tout simplement dit d'aller demander à l'accueil (ce que je trouve regrettable d'un point de vue commercial, même si cela n'appelle aucune remarque juridique). Néanmoins, il m'a fortement conseillé de négocier à l'amiable si je voulais espérer un geste commercial, toute démarche auprès du service juridique de l'enseigne étant d'après lui perdue d'avance. J'ai transmis ce dossier à un service de protection juridique qui, au final (après avoir sollicité l'enseigne et n'avoir obtenu aucune réponse, y compris suite à des courriers recommandés) , me répond que dans ce type de situation, il est peu probable que j'ai gain de cause auprès d'un juge, ce dernier privilégiant l'erreur humaine.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


149393
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui est passe par le jaf de bordeaux pour son divorce ? - divorce

image

Merci pour votre réponse. En fait je vous donne un peu plus de détails car cela répondra à ce que vous me dites. Comme Monsieur compte t'il s'organiser ? En fait Monsieur a une maitresse qui est nounou (comme par hasard ! ) et il va surement lui...Lire la suite

Elisa ,reine des coeurs.. recit termine

image

J'ai lu tes deux dernières suites avec beaucoup de délices. C'est superbement écrit comme d'habitude. Je vais à mon aise, tout relire, ayant perdu pas mal de fils en naviguant sur la toile. Quant au mariage et ceci pour Paul, je te conseille de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages