Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Amoureuse d'elle, mais elle pense à une autre

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 545 lectures | ratingStar_125658_1ratingStar_125658_2ratingStar_125658_3ratingStar_125658_4

Il y a maintenant 3 mois j'ai rencontré une fille sur internet. Le courant passe plus que bien, délire à tout va, etc… Elle me dit qu'elle a quelqu'un dans sa vie depuis plus d'un an cependant elle ne se sent pas amoureuse et plus très attirée. Elle l'a souvent trompé, et le regrette. Malgré tout ça c'est une personne pour qui elle a énormément d'estime et à qui elle doit beaucoup. Elle lui a sorti la tête de l'eau à un moment de sa vie où elle sombrait. A priori elles sont en pause à ce moment là. On continue de parler, en tout bien tout honneur, on aime ça toutes les deux. Et puis au fur et à mesure cette entente nous fait chacune de notre côté sans concertation, envisager peut être plus. En plein milieu d'une conversation, comme pour la provoquer je lui laisse mon numéro de téléphone, sachant pertinemment que sa fierté la pousserait à ne pas s'en servir. Une semaine après je recois un texto d'elle… Je suis à la fois étonnée et ravie. Nos conversation deviennent plus ciblées, par rapport à sa copine, par rapport à un éventuel "nous deux" , meme si ça ne reste jusque là qu'un jeu. Après ce moment là on a pas arreté de s'écrire, des fois pendant toute la journée et jusque tard le soir. Elle faisait partie de ma vie virtuellement et inversement. On envisage de se rencontrer, ma trouille et le fait qu'elle soit "casée" me fait prendre du temps pour sauter le pas jusqu'à un certain jour. Il y a deux mois exactement. On décide de se rencontrer comme ça en improvisant. On habite à 100 m l'une de l'autre (heureux hasard) , il est 0h30 et on veut se voir. On se retrouve donc pour aller boire un verre, faire un billard. Première rencontre comme tout le monde en voudrait. On a parlé, beaucoup rit, bref le courant est plus que bien passé. On se quitte en se serrant dans les bras. On continue comme ça pendant la semaine à faire des petites escapades nocturnes pour se voir. Peut être 4 jours après notre première rencontre, je vais la voir chez elle parce que je voulais qu'on parle, de sa copine de tout ça. La situation me mettait mal à l'aise… On parle, on déconne, on se chamaille, je finir par dormir chez elle (en tout bien tout honneur) , je dors quand meme dans ses bras… Tout continue comme ça pendant des semaines, on finit par déraper un peu et s'embrasser ; on finit par déraper à chaque fois qu'on se voit, meme si on ne couche pas ensemble on dort 4 à 5 nuits par semaine ensemble… Elle me dit que je suis la première fille pour qui elle a envie de quitter sa copine. Moi j'espère de tout c&oelig ; ur. Cependant c'est pas si simple, elle ny arrive pas, n'arrive pas à être claire avec sa copine. Moi je m'attache, elle pareil de son côté. Elle a beaucoup trompé sa copine, mais à l'impression qu'avec moi c'est différent et pire à la fois. On passe beaucoup de temps par jour ensemble et tiens à moi. Moi je commence à lui metrte la pression pour qu'elle choisisse entre moi et elle. Elle n'y arrive pas. Elle lui parle quand meme de moi, d'abord comme une fille d'internet pour qui elle a de l'estime puis il y a 15 jours elle lui dit que si ça ne marche pas entre elles deux elle essaira avec moi… Et là sa copine est dans tout ses états, mon "amie" commence a regretter de lui avoir dit ça en voyant le mal que ça lui fait. Elle se sent minable et m'en veut un peu à moi aussi du coup. Cette révélation déclenche la rupture officielle. Cependant c'est sa copine qui la quitte. Moi je pense que ça y est, il n'y aura plus d'obstacle entre nous. J'avais tort. Elle est tellement triste de l'avoir perdu qu'elle me rejette. Elle ne sait plus ce qu'elle veut. On se voit quand meme parce qu'on arrive pas à ne pas se voir, mais elle émet toutes les 5 minutes le besoin d'être seule pour savoir où elle en est. On essait mais on y arrive pas. Elle a le sentiment de devoir montrer à sa copine qu'elle peut lui être fidèle, qu'elle le mérite, mais me dit aussi qu'elle ne peut pas se passer de moi. Cependant elle n'est pas prete pour une relation avec moi. Ce week end je lui propose (une fois de plus) qu'on ne se voit pas pendant deux semaines et qu'on avisera après ça si elle voit les choses plus clairement ou pas. Je sais qu'elle a besoin de faire le deuil de sa rupture. On se prend quand meme la tete se week end par rapport à tout ça. Hier soir elle a tout fait pour la récupérer, cependant son ex ne veut pas reessayer. Ce matin je recois un texto d'elle ressemblant à un texto de rupture. Je suis dans tous mes états, je ne comprends pas, tout parait si évident quand on est ensemble. Je débarque chez elle, elle a des énormes poches sous les yeux. Elle a pleuré toute la soirée et toute la nuit parce que son ex ne veut plus d'elle je suppose. On parle, elle se rend compte une fois de plus qu'elle est bien avec moi. On a passé la journée ensemble, on a eu des fous rires comme j'ai rarement eu. Elle n'a pensé une seule fois à son ex. Pourtant ça ne l'amène pas à sauter le pas avec moi même si je sais qu'elle en a envie… Comme pour se punir du mal qu'elle a fait à son ex. Elle a également peur de ne pas être à l'aise d'être avec moi par rapport à tout ça. Je ne comprends plus. Je ne sais pas si je dois continuer ou tout lâcher. Mais ce sera tellement difficile si je devais faire ça.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


125658
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages