Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

déception amoureuse

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 511 lectures | ratingStar_86561_1ratingStar_86561_2ratingStar_86561_3ratingStar_86561_4

Le 5 juillet dernier j'étais parti à l'Université du Nouveau- Brunswick afin d'entreprendre des études d'anglais. C'est une programme qui a duré 1 mois et une semaine. Là-bas j'ai rencontré une fille qui m'a paru vraiment sympa, gentille, intelligente, belle et pleine d'autres qualités. On s'est fait très ami et on sortait beaucoup ensemble. On allait au restaurant, à la plage, cinéma, parc dans le but de pratiquer le soccer. Je vous confesse que je me suis sentie l'homme, homme de 21 ans, le plus heureux du monde à chaque moments que j'étais à ses côtés. Après un mois, je lui ai j'ai pris mon courage à mains et je lui ai confessé mon amour à la suite d'être sortie d'un club.

Je lui ai dit : As-tu 5 minutes à m'accorder ; je voudrais te dire quelquechose de très important.

Elle m'a dit : Ok.

Je : Tu sais, tu me plaît enormément. J'ai des sentiments très profonds à ton égards. Je te trouve belle, intelligente et j'aime beaucoup parler avec toi, car avec toi je peux avoir des conversations sérieuses et drôles en même temps… (+d'autres raisons).

Elle : silencieuse.

Je : (+d'autres raisons).

Elle : silencieuse.

Je : J'aimerais bien que tu sois ma blonde… (avec un peu de timidité).

Elle : regarde je suis confuse, car il y a des choses qui se passent à montréal. (région de où nous demeurons).

Je : Alors tu aime un gars là-bas ?

Elle : non, il n'y a pas de gars…

Je : Je comprends… J'aimerais bien avoir une réponse…

Elle : Je suis confuse…

Je : Alors peux-tu me donner une réponse à la fin du programme ?

Elle : Oui.

(Lors de cette confession, elle avait la tête base ; ses cheveux couvrait sa face, ses bras était croisés… Je lui avait demandé de me donner sa main et elle l'a dégagée le plus vite possible…).

Durant la dernière du programme, on continuait à se fréquenter. On sortaient ensemble.

(Mais pour vous dire vrai, j'avais très peur de m'engager à elle, car elle est une fille très libérale. Elle se moquait des règlements du programme : elle partait en voyage avec ses amis quand c'était interdit de le faire. Elle était extrement sociale et avait, selon moi, une confiance aveugle en tout le monde. Elle m'a même raconté qu'elle avait déjà embrasser quelqu'un sans le vouloir, car elle avait bu. Je ne l'a juge pas, mais ce sont des choses qui vont contre mes valeurs personnelles.).

Revenons à ce dernier mois du programme. Je lui ai écris deux poèmes. J'ai toujours etait un gentleman avec elle. Je n'ai jamais essayé de profiter d'elle…

Le dernier jour du programme arriva et elle m'a pas de donné une réponse. Alors, je lui ai dit ce jour…

Je : tu sais, je t'aime. J'aimerais avoir une réponse, car tu es importante pour moi. Et je crois que je mérites une réponse, car je t'ai toujours respecté et je t'ai toujours bien traité.

Elle : je suis confuse…

Je : …

Elle : Regarde, il y a une fille à Montréal qui n'arrête pas de me faire la cour.

Je : tu sens quelquechose pour elle ?

Elle : non, c'est juste une bonne amie.

Je : ok. Tu es confuse…

Je : ne me laisse pas dans le doute… Est-ce que tu veux quelquechose avec moi…

Elle : je ne sais pas…

Je : À ; montreal, voudrais tu continuer à sortir avec moi et le temps le dira…

Elle : ok.

Elle : tu va peut être penser que je suis lesbienne.

Je : non, je crois que tu es confuse, tout simplement. Je crois ce que tu me dis.

Le lendemain :

Je l'ai aidé a sortir ses bagages. On parlait de temps en temps. Mais, ce jours là, j'étais bouleversé. Très bouleversé. Et triste. Car je l'aimais. Et, elle… ellle… c'était le doute absolue…

Elle n'est pas revenu directement à montréal. Elle est parti 1 mois à son pays d'origine, la Pologne. Je suis retourné à Montréal.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


86561
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages