Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Et si les lesbiennes n'avaient plus peur d'être jugées ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 602 lectures | ratingStar_25864_1ratingStar_25864_2ratingStar_25864_3ratingStar_25864_4

Ras le bol de cette idée idiote qui perdure selon laquelle une bi n'ose pas assumer son amour des femmes !!!

J'aime faire l'amour avec une femme, tout mon entourage le sait, je pars en week end avec mon CE en couple avec ma douce. Et pourtant, je suis mariée, j'ai trois enfants, j'aime mon mari…

Est-ce que c'est si difficile de penser que tout le monde n'est pas fait pareil et qu'on peut aimer autant les femmes et les hommes ?

Par ailleurs, non, il n'y a aucun marqueur de l'homosexualité… Perso, je ne vois pas quel signe distinctif je pourrais bien porter pour qu'on sache que j'aime les filles ! Et puis franchement, c'est donc si difficile d'avoir un contact avec une personne qui nous plait et de lui faire savoir ? Peut être l'homosexualité féminine serait-elle plus facilement acceptée si les lesbiennes n'avaient plus peur d'être jugées quand elles ont envie d'aborder une fille. Je ne peux pas m'empêcher de penser que nous entretenons nous même l'ostracisme que nous subissons. Si on était un peu plus "visibles", peut être serions nous plus acceptées…

Toi Girly, que fais-tu pour que l'on sache que tu es lesbienne ? Comment savoir ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


25864
b
Moi aussi !
17 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages