Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Gay pride à Jérusalem

Témoignage d'internaute trouvé sur planetforums
Mail  
| 417 lectures | ratingStar_11799_1ratingStar_11799_2ratingStar_11799_3ratingStar_11799_4

Plusieurs milliers d'homosexuels israéliens ont participé à la Gay Pride organisée à Jérusalem. Faute de pouvoir défiler dans les rues, ils se sont rassemblés dans un stade.

Les juifs ultra-orthodoxes avaient menacé d'attaquer le défilé que les militants homosexuels voulaient organiser dans la ville. Pendant plusieurs jours, ils avaient dressé des barricades dans les rues, brûlé des pneus et affronté les forces de l'ordre pour dire leur hostilité à cette manifestation.

Jeudi, les organisateurs ont annoncé qu'ils annulaient le défilé et le remplaçaient par un rassemblement dans le stade de Givat Ram, la police, mobilisée à la suite des événements de Beït Hanoun, ayant fait savoir qu'elle ne pourrait assurer la sécurité de la marche gay et lesbienne.

Trois mille policiers étaient toutefois mobilisés autour du stade vendredi pour éviter tout débordement. "Pourquoi nous enferment-ils dans un placard ? Il y a plusieurs façons d'être juif", s'est insurgé Yossi Gilad, 36 ans, employé d'une ONG à Tel Aviv. Une femme tendait une pancarte : "je suis fière d'être juive et lesbienne".

La police a arrêté près du stade plusieurs jeunes militants ultra-religieux qui portaient sur eux des couteaux et des poings américains. Quelques incidents sans gravité ont opposé de jeunes ultra-orthodoxes à des militants homosexuels.

"Ici, ce n'est pas le pays des homos, c'est la Terre Sainte", a lancé le rabbin Yehuda Levin, membre d'un mouvement ultra-orthodoxe. "Ce jour marque une grande victoire du pouvoir religieux. On a renvoyé les sodomites au placard. C'en est fini des provocations", a-t-il affirmé.

Depuis plus d'une semaine, les juifs religieux étaient partis en guerre contre cette fête. Les hommes en redingote noire et papillotes s'étaient chaque jour mobilisés.
  Lire la suite de la discussion sur planetforums.fr


11799
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages