Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Homosexualité d'un proche, comment accepter?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 541 lectures | ratingStar_5538_1ratingStar_5538_2ratingStar_5538_3ratingStar_5538_4

Je pense que ton frère a beaucoup de courage, je connais bien des gens qui n'arrivent jamais à DIRE à leur famille, et pas seulement les homos (ceux-celles qui n'aiment plus leur conjoint et veulent se séparer, ceux qui souffrent depuis des années de certains secrets de famille comme l'inceste, et tant d'autres choses). S'il l'a fait, c'est qu'il veut être comme il est au grand jour, et crois-moi le qu'en dira-t-on c'est lui qui en souffrira vraisemblablement le plus, pas toi. Un autre détail : pourquoi on se donne meilleure conscience en disant moi j'ai des amis homos et je m'entends très bien avec eux (pourquoi on a tous vibré sur la cage aux folles, sur philadelphia, etc Parce qu'on accepte bien volontiers, avec une certaine grandeur d'âme il faut le reconnaître, les autres homos, et pas ceux de sa famille ? On dit qu'une mère est même capable d'aimer son enfant meurtrier, et je le crois bien volontiers. Alors ? Un frère, un fils, une fille, un (e) meilleur (e) ami (e) homo ? Et, détail, ce n'est pas qu'une sexualité distincte, c'est aussi une VIE.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


5538
b
Moi aussi !
19 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages