Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai développé en moi cette phobie

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 2291 lectures | ratingStar_119393_1ratingStar_119393_2ratingStar_119393_3ratingStar_119393_4

J'ai peur d'être homosexuel à mon insu. Je suis en train de me battre contre la societe pourque l'on reconnaisse cette maladie. Je xplique et surtout n'est pas peur des mots que je vais utiliser. J'ai vécu en angleterre à brighton qui est une ville homosexuel. Disont que beaucoup d'homosexuely vive. J'ai été harceler par certain d'entre eux qui voulait que je sois homosexuel. Après un an et demi d'avoir des gens qui etais sur que j'tais homosexuel. Ils ont reussis à me fairedouter de moi et ont reussi à ceux queje me questionne. J'ai dévelloppé à un niveau extreme cette phobie. Malheureusement pour moi j'ai un père pedophile et donc lorsque je me suis poser la question est ce que je pourrai être homosexuel sans le savoir, je me suis poser la question pourrai je être pedophile comme mon père sans le savoir. Me questionner et me remettre en cause m'ayant totalement traumatise je me mets a paniquer a chaque fois un homme entre dans mon champ de vision car etant moi meme un homme le seul moyen de devenir homosexuel serait avec un autre homme et oui je ne peuxpas devenir lesbienne. Donc seul les hommes sont le symbole de ma peur. Et c'est la meme chose avec les enfants et la peur de la pedophile. Ma troisieme phobie est une phobie sociale qui la peur des inconnus. Toutes personnes qui m'est inconnu me fait peur car je prends le risque que celle ci me juge mal. Par exemple qu'elle me prenne pour un homosexuel pedophile. Donc ma nevrose phobique secaracterise par la phobie d'impulsion del'homosexuelaté son vrai nom est"attention n'est pa peur dun mot" l'homo-phobie mais pas dans de sens de ce que dit la societe mais dans le sens de la phobie e ce qui est pareil à toi. C'est si tu est un homme quiàpeur d'être homosexuel tu paniqueras en presence d'autre homme et si tu est une femme tu paniquras en presence d'autre femmes. Donc être un homophobe se n'est pas être un intolerant envers les homosexuels mais tout simplement de refuser de le devenir. C'est exactement la meme chose avec la phobie d'impulsion de la pedophile qui est en fait de la pedophobie. Donclexact opposé à un homosexuel qui lui aime ce qui est pareil a lui. Ce qui fait de lui un homophile. Donc l' important ce n' est pas le prefixe homo qui est important mais le suffixe phile et phobe. Phile voulant dire qui aimes et phobe voulant dire peur incontrolle. C'est a dire on ne peut pas interdire l'homophobie car on ne pe pas nous interdire d'avoir peur alors que c'est plusfort que nous. Pour dissipper toutes polemiques sur le therme homophobie. Un skin head qui s'attaque à un homosexuel parce qu'il croit au délire d'hitler est un raciste envers les homosexuels mais ne souffre pas de phobie d'impulsion. Par conte moi je suis un vrai homophobe et croyez le ou pas mon collocataire est homosexuel et on a instaurer un respect mutuel. Par contre c'est une loi contre le harcelement homosexuel qu'il faut voté. Pour te rassurer dit toi que jamais tu ne passeras à l'acte. Et si quelqu'un ose dire que tu es folle. Il se denoncera fou, ignorant, stupide. Et nous sommes tres sains d'esprit. Bon courage alex.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119393
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages