Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis si bien dans les bras d'une femme

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 509 lectures | ratingStar_68392_1ratingStar_68392_2ratingStar_68392_3ratingStar_68392_4

Nous savons, ma douce et moi, ce que nous voulons et ne voulons plus de la vie, donc on fait tout pour s'apporter mutuellement ce que nous cherchions depuis tant d'années : de l'amour et cela passe par des conssessions et une écoute quotidienne de l'une et l'autre. On se parle sans cesse et sommes mutuellement très très attentionnées. Nous savons l'une et l'autre que nous nous sommes trouvées, que c'est rare, oui très rare alors on protège aussi cet amour fusionnel.

Les peurs on les a quand meme. "A nos ages", tout est réfléchi faut pas croire… mais on avance, on n'a pas le choix en fait. Enfin je crois qu'on veut un petit chez nous à nous…

Difficile de tout reconstruire ap tant d'années d'un vécu hétéro.

Difficile aussi que d'avoir perdue des amies qui en fait, au fond d'elles memes, n'acceptent pas l'homosexualité.

Mais puisqu'il m'est permit de pouvoir comparer je me dis : punaise comme je suis passée à coté du vrai amour pendant toutes ces années… punaise comme je suis si bien dans les bras d'une femme, en l'occurence, de ma Femme… punaise comme j'ai de la chance d'avoir réussi ce parcours…

Mais, meme si ici je ne parle que d'amour lesbien, chez moi, la vie reste néanmoins plus difficile aussi avec ce divorce.

Divorcer fait mal à tout le monde ! Faut en prendre conscience aussi.

MAIS MAIS, puisque tout le monde avait été préparé aussi, tout ne se passe pas si mal et mes enfants se sont adaptés à cette situation et vivent leur vie d'ados sans se soucier de mon manque à moi. Ils sont au milieu de l'amie de mon ex mari avec qui cela se passe bien aussi et de ma douce. Et on peut construire aussi cette nouvelle famille un peu différente. Il voit le papa épanouit et la maman épanouit, alors…

Ils font connaissance, seulement en ce moment de nos amies lesbiennes et tout se passe bien… On a passé un super week end tous/toutes ensembles.

Ils voient que leur maman n'est plus malade, réveille tout ses sens, retravaille avec force. Ils ne craignent plus voir leur maman mourir car j'en était arrivée là figure toi…

Il commence à y avoir entre ma douce et eux, de la conivence…

Il voit pas de guerre entre nous tous et… est important.

Quant à moi qui vit quand meme mal cette séparation de mes enfants, je prends sur moi… je ne le montre pas… c'est moi l'adulte, donc je dois toujours être forte !

En quelques mots : je ne regrette rien mais ma douce et moi, comme on se le dit chaque jour, je crois que la chance nous a sourit aussi. On a eu la chance de se rencontrer et de tomber mutuellement amoureuses.

Le seul point négatif de tout ceci, il faut le dire : meme si mes enfants acceptent mon homosexualité grâce à tout ce dialogue que j'ai pu avoir avec, eux, ils deviennent différents des autres par notre propre différence et aux yeux des autres, cela peut être difficile à vivre. Cela je l'ignorai au départ, mais faut savoir que la société n'est pas encore prête à nous accepter.

Mes enfants me racontent des anecdotes à l'école et je constate que la majorité encore se moque de nous mais à mes enfants, je leur tiens toujours un dialogue positif. Je leur explique ce que peut être le courage d'assumer une idée, une vie et de cela, eux memes en seront plus forts car très tôt ils auront connu aussi la différence…

Je reste positive pour l'avenir avec eux et moi car ils ont comprit plus que leur papa d'ailleurs, mon mal être que j'avais…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


68392
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages