Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis tombée amoureuse de cette fille

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 806 lectures | ratingStar_135789_1ratingStar_135789_2ratingStar_135789_3ratingStar_135789_4

Cela fait quelques mois, voir années, que je ne me suis pas connectée ici. J'en avais même oublié que j'avais un compte. Bon nombre ici ne doivent pas me connaître, c'est la raison pour laquelle je vais me présenter, par le biais de mon histoire.

J'étais, jusqu'à ce jour, une jeune femme assez… libérée. Pour dire vrai, je couchais avec tout ce qui se présentait, au féminin, bien entendu. Sans remords, je les baisais. Oui, car je n'appelle pas cela "faire l'amour". Je leur faisais prendre du plaisir mais sans contrepartie de leur part. Du moins, je ne voulais pas me dévoiler "mentalement" devant elles et l'acte sexuel mutuel le suggére, quand même.

Jusqu'à ce fameux jour, il y a quelques semaines, où un ami a utilisé mon portable (forfait Néo oblige) pour appeller une de ses amies. J'entendais sa voix et lui ai fait remarqué qu'elle était très belle, douce. Mon ami, naturellement, m'a dit "Bah vas-y, parle-lui putain ! ". Nous avons échangé quelques mots, seulement. Quand, quelques jours plus tard, je reçois un SMS sur mon portable : "Salut X, c'est Y, la pote de V. Je ne voudrais pas te faire peur mais j'aimerais faire connaissance avec toi. Si le coeur t'en dit… ". Elle avait donc conservé mon numéro. Surprenant ce message, sachant que la demoiselle était en couple avec un homme.

Je l'ai donc appellé. Le premier soir, trois heures de communication. Naturellement, nous parlions de tout, de rien. Puis, au fil des soirs, nos conversations téléphoniques - devenues rituels - prenaient un sens disons… Différent. Nous étions entrées dans un jeu de séduction. Et je craquais complétement, comme cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps, pour cette jeune femme…

Nous décidâmes donc de nous rencontrer, un samedi. La veille, elle m'annonce fièrement qu'elle avait rompu avec son petit ami. Sans pour autant ajouter quoi que ce soit qui puisse me dire "fonce ! ". Le lendemain, accompagnée de l'ami qui nous avait permis d'entrer en contact, je me suis rendue au point de rendez-vous. En la voyant, j'ai demandé à mon ami de me laisser 5 minutes. Je me suis levée et suis allée à sa rencontre :

Elle : Salut toi *grand sourire*…

On s'est prises dans les bras l'une de l'autre et…

Moi : Je suis désolée. Non, là, ça ne va pas être possible.

Elle : Pardon ?

Moi : Bah oui, j'pourrais pas te faire la bise avec cet air détaché que je comptais adopter.

Elle : Mais fais donc ce que tu veux…

Moi : Tu sais de quoi j'ai envie *sourire*. Je peux ?

Et elle m'a embrassé. Je lui ai bien entendu rendu son baiser.

Voilà quelques semaines que nous partageons le quotidien l'une de l'autre et… Comment dire… Je découvre un panel de sentiments qui m'étaient encore inconnus. Je crois que je tiens vraiment à elle et que cela ne fait que commencer. Dés le premier soir, que nous avons passé ensemble, nous nous sommes très vite senties à l'aise l'une avec l'autre. Tout était naturel, évident.

Voilà…

J'espère pouvoir me faire une place ici, parmis vous. En tout cas, j'essaierai.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135789
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages